67
Imprimer      Envoyer à un ami     

Demande de conseils pour l'ouverture d'un cabinet privé

Page 01 … 04  06 



Membre depuis le 20/02/2006
142 messages

Posté :

Tant mieux pour vous si vous avez assez de moyens que pour prester des heures d'analyses (un test projectif demande en principe des heures d'analyse et parfois la passation peut prendre 2 a 3h chez certains patients qui détaillent) et ce gratuitement.

Personnellement je ne fais pas passer de tests projectifs, mais si ça devait etre le cas je trouverais ça normal de facturer le nombre d'heures passées en tout a m'occuper de la passation/analyse, temps que je ne pourrais consacrer a recevoir d'autres patients.

Il en va de meme pour les expertises qui sont facturées assez cher car cela demande de l'analyse et de la recherche, donc... des heures...



Charleroi - Namur
femme 40 ans

Membre depuis le 13/03/2007
35 messages

Posté :

Oui c'est vrai que l'analyse demande du temps... Lorsque j'ai passé l'examen, j'avais 3h pour analyser un protocole et tout devait s'y trouver... Aujourd'hui, sans contrainte de temps, je pense que je mets environ 3h (en sachant que je ne fais pas ça d'une traite, que je fais la partie statistique un moment, l'analyse planche par planche à un autre et seulement dans un troisième temmps je fais des hypothèses psycho-dynamiques et une conclusion). Il me faut du temps entre chacune étape pour "m'imprégnier". Je fais ça en général en matinée ou en fin de soirée, à des heures où je ne prévois pas de recevoir des patients (sauf si demande d'urgence). Même en admettant qu'il est logique de faire payer ce temps, 3h à 30€, on n'arrive jamais à 250€.
Il en va de même pour un entretien quelconque, bien-sur que je suis dans le pas de la personne au moment où elle est dans mon bureau, mais tout le travail de réflexion, de mise en lien, d'hypothèse... ça se passe quand elle n'est pas là. Dans mon cas je vais avoir une espèce de sursaut à un moment de la journée où un lien va se faire, alors que je ne pensais pas au travail la seconde d'avant. Il me faut toujours un temps de digestion pour être bien opérationnelle. Je m'imagine mal comptabiliser ce temps là aussi, de même que le temps que je passe derière l'ordinateur à faire une synthèse de l'entretien. J'imagine que c'est selon chacun. J'ai simplement exprimé mon opinion par rapport aux prix assez farfelus que je peux entendre. Ah oui, durant des stages j'ai fait passer les tests projectifs en PMS, là aussi c'était gratuit. Quant à la durée de passation, je placerais la moyenne entre 30 et 45 min. Quand on arrive à 2 ou 3h de passation, hypothèse directe de sujet ayant un type d'organisation obsessionnelle...



Liege

Membre depuis le 20/02/2006
142 messages

Posté :

J'ai deja passé 4h sur une passation, c'est clair que c'est pas gai!

mais bon disons que dans le prix ben je sais que c'est bcp 250... C vrai que j'entends plus souvent que ça tourne dans les 150 que 250. Mais bon en planning ou tout autre endroit ou le psy est salarié, c'est différent. Je veux bien faire passer des tests gratuits a tt le monde si a la fin du mois j'ai quoi qu'il en soit la meme somme sur mon compte clin d´œil.

Sinon il faut bien vivre aussi, et tant que les gens paient pq pas. je connais un médecin-diététicien qui fait payer 250 euros le conseil nutritionel de 15 min a tt casser.
C'est scandaleux oui tt ce qu'on veut, mais on se bat pour avoir un rdv chez lui. A t'il vraiment tort? clin d´œil. Et c'est un exemple parmi d'autres...



bruxelles

Membre depuis le 27/03/2007
6 messages

Posté :

bonjour à vous,

Je viens de lire attentivement tous ce qui est en lien avec le statut de psy indépendant complémentaire je me pose une question. Qui est dans ce cas? Est ce que l'on ne paye pas des taxes de façon exorbitante à cause du cumul des deux rentrée d'argent?

Est ce que quelqu'un à l'expérience ou des infos sur le fait de se mettre en "asbl" au lieu d'être indépendant?

Je ne sais pas les conditions qu'il faut obligatoirement pour être en ASBL je sais que parfois en tant que personne physique il faut payer davantage que si notre profession fait partie d'un autre cadre que celui d'indépendant.

Mille merci si vous aviez des infos supplémentaire à ce propos.



femme

Membre depuis le 03/06/2007
104 messages

Posté :

j'ai été indépendante complémentaire durant 6 ans
financièrement, mon revenu se cumulait à celui d'un mi temps employée et donc était effectivement taxé au maximum, sans compter qu'il n'y a aucune cotisation pour la pension ou la sécurité sociale
notre comptable a toujours dit qu'il ne s'agissait pas d'un statut intéressant ...mais bien utile pour se lancer
je suis indépendante complète depuis 2 ans et en pause carrière côté employé..je ne regrette pas mon choix, car travailler tout de suite comme indépendante eût été impossible financièrement parlant mais attention aux impots!!!



Bruxelles

Membre depuis le 08/01/2007
24 messages

Posté :

Bonsoir,
faisant suite à vos réflexions récentes, auriez=vous une idée de la taxation ds mon cas où je compte garder mon temps plein de salariée et démarrer une activité indép. complémentaire fin de l'année? un grand merci d'avance



femme

Membre depuis le 03/06/2007
104 messages

Posté :

non aucune idée...un comptable peut répondre rapidement à ce genre de question



Membre depuis le 21/02/2006
485 messages

Posté :

Très simple : vous êtes taxée à votr taux marginal (c'est-à-dire celui qui correspond à la hauteur de vos revenus) pour tout bénéfice brut de votre activité, c'est-à-dire les recettes déduites des dépenses fiscalement déductibles.



Bruxelles

Membre depuis le 08/01/2007
24 messages

Posté :

Merci Thibaut pour la réponse rapide



femme

Membre depuis le 03/06/2007
104 messages

Posté :

petit encouragement pour ceux qui s'installent comme indépendants: lorsque je travallais mi temps comme salariée, j'avais environ 12 à 15 patients par semaine en tant que complémentaire.
Actuellement, en tant qu'indépendante complète, je fonctionne avec 20 à 30 séances par semaine
ce n'est donc pas impossible
ceci dit financièrement, c'est est encore un peu court..la véritable difficulté étant pour moi de créer une clientèle susceptible de consulter durant les horaires scolaires


Page 01 … 04  06 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus