12
Imprimer      Envoyer à un ami     

je suis licenciée en periode d'essai

Page 01 



Membre depuis le 24/04/2007
8 messages

Posté :

bonjour,

Je me présente, je suis éducatrice spécialisée, dipomée depuis le mois de septembre 2007 et j'ai trouvé du boulot dés novembre 2007, un contrat de remplacement de 12à 15mois à mi temps

Cela fait un moment que j'hésite a ecrire sur ce forum pour avoir des conseils, etc car cela ne se passe pas super bien au travail(je précise que je suis dans un centre pour enfants placés), j'entend et vois des choses qui ne me plaisent pas, qui ne vont pas avec un rôle d'éducateur, qui sont pour moi mauvais pour l'enfant...

De plus, je ne me suis pas sentie accuillie par mon équipe et personne ne ma vraiment expliqué tout ce que je devais faire lorsque je suis arrivée, cela a ete fort difficile au début, mtn je commencai a aller mieux, a prendre mes aises, a avoir ma propre facon de fonctionner même si cela est difficile, quand je pose des questions aux collégues, on me répond comme si c'était logique, (ben oui, eux y travaillent depuis des années), donc je me sens ridicule, bref g des tas des tas d'exemples... Je ne suis pas considérée par cette équipe, ni en tant que personne ni en tant qu'éducatrice!
Mais prete a faire des efforts, je vais travailler, suis contente de retrouver les enfants, c'est un peu un défi pour moi de me faire comprendre, que c aille mieux avec l'équipe

je suis toujours en période d'essai et lundi passé, mon responsable me telephone pour me dire qu'il aura un rdv avec le directeur... je vais donc au rdv hier, je savais qu'il y avait "anguille sous roche" mais je pensais que c'était pour discuter, voir comment mon boulot se passait, ... Mais non, apres 10 min dans son bureau il me dit qu'il me licencie!!!

Vraiment tous des faux culs...raisons: je ne suis pas sociable(hum, bizarre pour une éducatrice) et incompatibilité avec l'équipe (c'est du joli). Et j'en avais des raisons de me défendre, des anecdotes a raconter sur ce qu'on ma dit, etc...

Le directeur me dit que je vais recevoir demain (mardi 26) mon preavis, qu'il prendra cours lundi prochain (3mars) pour un delais de 7jours donc jusqu'au dimanche 9mars...Decision prise et non negociable, ce n'était donc pas un rdv avec la direction mais un entretien de licenciement

deja je trouve degeulasse de me donner mon preavis pour qu'il commence 1semaine apres, genre t pas a la hauteur du boulot mais on te garde une semaine de plus qd mm pr avoir le tp de trouver qqun...je me demandais si j'envoyais ma demission et qu'elle arrive le meme jour que le licenciement, yen a un ki prend le dessus?
En plus il ne me laisse aucune chance de me retourner, si il maait di kon essayai encore 1-2mois jorais eu le tps de reflechir, de trouver otr chose,...

Je n'ai vraiment pas envie de retourner 2semaines avec des faux gens, mon amoureux me dit de me porter malade 2mois pour etre payée et les faire chier mais je crois ke je me sentirais mal de faire ca... là je stress deja dy aller demain, je ne veux plus les voir, ca va etre dur...

Si je pouvais echapper a pa période de préavis et me barrer tt dsuite...

qu'est ce que vous en pensez? qu'est ce que vous me conseillez?

Je pleure, je pleure, je suis vraiment dégoutée!!!

pleure



Membre depuis le 18/01/2008
55 messages

Posté :

Alors, des réponses en vrac :

Ne démissionne surtout pas, tu risquerais une sanction de l'ONEM si tu tombes sur le chômage.

Effectivement, la maladie prolonge le préavis. Mais au bout de ton arrêt maladie, tu devras quand même prester ta semaine de préavis.

Aussinon, ben c'est une mauvaise expérience... Reessaie de trouver un job ailleurs et, avec un peu de chance, tu travailleras avec une équipe sympa et dans une bonne ambiance!



Membre depuis le 24/04/2007
8 messages

Posté :


Merci pour ta réponse... sanction pour le chômage ca métonnerais puisque je suis toujours e stage d'attente, je n'aurais droit au chômage qu'au mois de mai... sans revenus avec un mariage dans mois et une maison ki vient detr achetée...

Je me dis que de toute facon, je suis en mi temps et dans mon horaire j'ai justement 7 jours de congé de suite, si je suis malade jusque là, parfait, mon preavis va justement tomber pdt mes congers ahahahahha chui desesperée

Jveu pa y alllllerrrrr demain, j'angoisse



Membre depuis le 18/01/2008
55 messages

Posté :

Pour l'instant, je bosse dans le domaine du chômage justement, dans le secteur public. Et je peux t'assurer qu'une démission, même en période d'attente, peut t'attirer les foudres de l'ONEM. De même que le refus pendant cette même période d'attente de ce qu'ils appellent un "emploi convenable".

Donc, un bon conseil, ne démissionne pas.



homme 64 ans

Membre depuis le 13/12/2007
295 messages

Posté :

On a bien senti dès le début de votre premier message qu'il y avait un problème de relation entre l'équipe et vous. C'est tout-à-fait compréhensible et cela arrive fréquemment, cela vous arrivera encore. Tout le monde ne peut pas s'entendre avec tout le monde et il existe des façons diverses de travailler en équipe (heureusement).

Ne le prenez donc pas nécessairement comme votre échec, mais comme une première expérience dont vous pourrez tirer des leçons pour le futur.

Vous n'avez pas trouver l'endroit de rêve dès votre premier job? Ca ne veut pas dire que vous ne le trouverez jamais!

Cherchez en sachant ce que vous avez déjà appris, essayez ailleurs. C'est à cela que servent les périodes d'essai.

Auriez-vous été heureuse là-bas alors que vous sentiez bien les tensions entre l'équipe et vous?

Le reste n'est pas utile. Achevez le petit bout de temps qui reste (et qui est normal en matière de préavis) sans vous attirer d'ennuis inutiles...



Membre depuis le 19/10/2006
187 messages

Posté :

Bonjour,

Je pense comme les autres que tu dois prendre ton courage à deux mains et y aller. Et vis le comme une libération, tu ne t'y sentais de toute façon pas bien. La seule chose que je vois peut-être à faire, c'est de voir si tu n'as pas des heures à récupérer,... afin de diminuer ta période ta préavis.

bon courage pour ta recherche d'emploi et puis félicitation pour ton mariage chere propriétaire clien d´œil



Membre depuis le 21/02/2006
407 messages

Posté :

Oui, je rejoins les autres répondants qui t'ont dit que même une mauvaise expérience peut apporter du positif.

en matière de préavis, l'employeur n'a pas tellement de choix : des procédures légales sont à respecter. ce n'est pas lui qui choisit.

un conseil : surfe sur les site des syndicat ou du ministère du travail www.emploi.belgique.be pour en apprendre davantage sur le droit du travail.



Membre depuis le 24/04/2007
8 messages

Posté :

Merci pour vos réponses mais voila, ce matin je n'ai pas su me lever pour y aller, je n'ai pas bien dormi car angoissée et demi sommeil et des la sonnerie du reveil, mon ventre c noué, mon coeur c mis a battre plus vite, plus fort,je pleurais...

Je voulais etre forte et y alelr mais cétait horrible a penser, de plus jétais comme pétrifiée, paralysée coincée dans mon lit... lidée dy aller etait horrible et lidée de ne pas y aller était aussi angoissante

Je ne suis pas partie mais je me sentais très mal --> culpabilité , j'ai apellé le medecin, je l'attend pr le mmt...Je ne sais plus koi faire, je me rend malade, je n'ai plus la force de revois ces collégues, ils m'ont tellement rabaissée depuis ke je suis là...



Membre depuis le 21/02/2006
407 messages

Posté :

Essayer de vous rendre dans un planning familial de votre région : il en existe à namur. vous pourrez peut-être reçue en urgence par un(e)psychologue, qui vous aidera à gérer cette angoisse.

coordonnées sur www.loveattitude.be

Ce forum ne peut pas faire grand chose pour vous, du point de vue psychologique.



Membre depuis le 19/10/2006
187 messages

Posté :

Bon, tu ne vas pas te rendre malade pour cela. Si tu ne veux pas y aller, essaie d'en parler à ton directeur afin qu'il ne t'oblige pas à prester ce préavis, pour lui, il vaut mieux aussi supprimer ta période de préavis que d'être coincé avec quelqu'un en cm (mais ça, tu ne lui dis pas clien d´œil

Mais bon, sache que tu n'es pas la seule à qui cela arrive, j'en ai vu plusieurs des éducateurs en période d'essai recevoir leur c4 sans avoir eu d'évaluation préalable, et après avoir accusé le coup, ils ont retrouvé rapidement un emploi dans un endroit qui leur correspondait bien mieux. Mais effectivement sur le moment, c'est DIFFICILE et c'est normal. Pas la peine de prendre la tête pendant des semaines, on n'est pas fait pour s'entendre, ni pour travailler avec tout le monde. Et puis, ce n'est qu'un travail... tu as réussi tes études, tu as construit pas mal de choses (d'après les renseignements que tu donnes sur ta vie privée)... et, ce n'est certainement pas la seul frustration que tu auras à vivre dans ta vie professionnelle...

Alors voilà, c'est normal d'en avoir "gros sur la patate" clien d´œil Ne t'en fais pas trop. Ta réaction n'est pas anormale. Tu vas t'en remettre . Et encore une fois, bon courage, et bon nouveau job clien d´œil


Page 01 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus