1
Imprimer    

Témoignages/Avis sur la discrimination ethnique des diplômés



Membre depuis le 16/01/2015
1 message

Posté :

Bonjour,
Dans le cadre de mon mémoire qui traite de la discrimination ethnique à l'embauche des diplômés de l'enseignement supérieur, je recherche des personnes qui ont été victime de discrimination ethnique ou qui pensent l'avoir été et qui possèdent un diplôme de l'enseignement supérieur afin de répondre à un questionnaire.

Voici le lien du questionnaire: https://docs.google.com/forms/d/1n_JIejqARSkr7NxyaU8yxBlyxL98aSLCwbHejFvB37s/viewform?c=0&w=1

Si vous êtes d'origine étrangère, que vous possédez un diplôme de l'enseignement supérieur mais que vous n'avez jamais ressenti de discrimination ethnique à l'embauche, vous pouvez répondre à ce questionnaire: https://docs.google.com/forms/d/15i5IGz1K-U31qeZxHS1mdJwr2vnN5BLvFtz_wRMjQ5o/viewform?c=0&w=1

Je compte beaucoup sur votre contribution, j'en ai absolument besoin, n'ayant pas reçu beaucoup de témoignages, je désespère un peu

Merci



Membre depuis le 06/02/2016
1 message

Posté :

Bonjour / bonsoir,

Je suis tombé par hasard sur votre enquête. D'origine "ethnique", je suis diplômé et "serial intérimaire", tombant potentiellement dans le public cible. Néanmoins, une subtilité de la discrimination, selon moi et je ne parle ainsi qu'en mon nom, est qu'il n'existe pas de moyens concrets de prouver qu'un tel a ou n'a pas été victime de discrimination à l'embauche, autre qu'enregistrer un recruteur en flagrant délit de propos discriminatoires... Comment prouver qu'un(e) tel(le) n'a pas obtenu le job dont il remplit 99% des critères, si ce n'est
- qu'un autre le remplissait mieux que lui / elle
- pas assez d'expérience (4-5 ans ce n'est pas assez...) pour une position Senior / trop d'expérience pour une position Junior
- pas assez qualifié pour le poste / trop qualifié pour le poste
- pas assez spécialisé / trop spécialisé
- étranger hors EU, procédure administrative trop compliquée / étranger EU, procédure administrative trop longue (?)
- un petit accent / un nom difficile à prononcer / une photo d'identité trop sombre (en plein jour) ou pas nette, etc.
- Etc.
clin d´œil

En l'absence de la mise en application réelle de mécanisme encourageant l'emploi des minorités visibles, si ce n'est la menace de pénalité infligée aux décideurs ne jouant pas le jeu de la diversité de l'emploi à Bruxelles corrélée à ses 60+% de Belges d'origine étrangère, je crois que ceux réellement victimes d'un tel mal ne le sauront même pas la plupart du temps ; tout au plus pourront-ils juste le supposer. Suppositions néanmoins basées sur les statistiques alarmantes (depuis maintenant trop longtemps) -- elles bien réelles -- du chômage chez ce groupe d'individus.
Que penseriez-vous si je / nous commencions tous à répondre à la question: "pourquoi n'as-tu pas eu le job?! Je ne comprends pas hmm" par "C'est parce que je suis Black / Maghrébin / Asiatique (...)"... Probablement la porte ouverte à une "americanisation" de la société (autrepart que dans le microcosme startup) et aux quotas (où nous devrons un jour j'en ai peur tendre si nous voulons prendre le problème à bras le corps), me diriez-vous.

Comment alors répondre à un questionnaire par du ressenti plus que par le retour d'expérience des actes discriminatoires prouvés (et punis) d'autrui?... J'espère néanmoins que vous êtes parvenu à atteindre le nombre critique. Bien belle démarche de votre part; peut-être ces quelques (bien trop nombreuses) lignes pourront éclairer sur les possibles raisons de pourquoi si peu de "victimes" de discrimination à l'embauche se positionnent en fait dans la position de victimes -- par manque de preuves, d'une part, fatalité voire simplement manquent d'intérêt d'autres part

Bonne chance.


Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.