18
Imprimer      Envoyer à un ami     

accompagnement sexuel

Page 01 



Membre depuis le 20/09/2006
8 messages

Posté :

Bonjour,


Je cherche à entrer en contact avec des “accompagnant(e)s sexuel(le)s” ainsi qu’avec des personnes qui font appel à eux.
Je cherche aussi des témoignages de prostitué(e)s ayant travaillé avec (pour) des client(e)s avec un handicap (physique ou mental).

Je fais une recherche sur ce qui peut (et surtout ne peut pas) se faire en France et en Belgique, sur les alternatives trouvées pour contourner les lois défavorables à cette pratique, sur les motivations et les difficultés des “accompagnant(e)s” et “accompagné(e)s”, sur les procédés de mise en contact entre “accompagnant(e)” et “accompagné(e)”…

Je suis également intéressé par tous contacts, sites, documents, ressources concernant cette problématique.

Voilà mon adresse mail pour me contacter directement:
baratflorent@yahoo.fr

Merci de votre collaboration.



homme 67 ans

Membre depuis le 13/12/2007
297 messages

Posté :

C'est une réflexion qui est menée dans les institutions qui s'occupent de ce genre de population. Non que le problème ne se pose pas en dehors de l'institution, mais parce que les institutions sont éthiquement obligées de mener une réflexion sur ce que s'y vit.

Je vous conseille donc de contacter des institutions qui accueillent la population que vous voulez cadrer dans votre étude, surtout les institutions qui ont mis sur pied un comité d'éthique...



chimay

Membre depuis le 25/09/2006
374 messages

Posté :

bonjour,

je travaille en institution, je serais intéressé d'en savoir plus aussi à ce niveau...

Une idée tout de même: si un adulte handicapé mental non en minorité prolongée a le souhait répété de satisfaire par cette voie-là des besoins qu'il ne peut satisfaire autrement (pas possibilité d'avoir une relation amoureuse pour diverses raisons), qui peut empêcher ce dernier de le faire?
avec l'aide des intervenants bien sûr si l'institution est suffisamment ouverte au fait que ses résidents sont des adultes respectables et surtout si çà ne coince pas sur le plan de la morale individuelle... (il existe encore des établissements où il n'est pas question que 2 résident(e)s se donnent des bisoux!! Si si çà existe!)

Non, ce qui coincerait en dehors de cela, ce serait surtout l'argent...
Non? Et je ne crois pas que cap48 financerait cette démarche...

JJ



bruxelles

Membre depuis le 20/09/2006
8 messages

Posté :

Philippe S.,

Je travaille en institution et je mène cette réflexion moi-même avec mes collègues. Et nous ne sommes pas les seuls, et l'assistance sexuelle est, je crois, de plus en plus d'actualité. Sinon clamée au moins évoquée.

Ce que je veux justement c'est prendre contact avec les premiers intéressés qui, à mon sens, ne sont ni les éducateurs, ni les psychologues, ni les directeurs d'institution, mais bien les "aidant(e)s" et les "aidé(e)s" sexuels... (il va bien falloir trouver un autre terme.... je vous en propose un dès que possible...)

Ce qui m'intéresse sont donc les témoignages et expériences des personnes en situation de handicap et des accompagant(e)s sexuel(le)s (ou des prostitué(e)s qui leurs ont vendu leurs services... Pas les réflexions et discours institutionnels.

Merci quand même du conseil.

A +

Florent.



homme 67 ans

Membre depuis le 13/12/2007
297 messages

Posté :

Il y a des institutions où la question s'est posée des "aidants"... éducateurs...

D'où l'intérêt de l'aspect éthique de savoir jusqu'où va le professionnalisme et la mission demandée aux professionnels...

Ceci sans jugement sur cet aspect professionnel en interne ou en faisant appel à des "aidants-professionnels" dont c'est la seule profession...



Membre depuis le 20/09/2006
8 messages

Posté :

Ok.

Merci encore pour l'info.
Mais, mon propos (et surtout mon intérêt) ne (se) porte pas sur les éducateurs aidants mais sur les aidants profesionnels.
Encore une fois, je ne cherche ni témoignages ni avis de travailleurs sociaux sur la question mais bel et bien de travailleurs sexuels. Car, je ne cherche pas non plus à définir ou même à discuter de l'aspect éthique du métier des éducateurs, infirmiers, aides-soignants... (déclinés au féminin également bien sûr)mais bien à (faire) découvrir les motivations et difficultés rencontrées par tous les autres acteurs de cette problématique (qui en sont d'ailleurs, et de loin, les principaux).
Je sais que ce site s'adresse aux travailleurs (médico-)sociaux mais pour une fois, ce point de vue là ne m'intéresse que partiellement.

Florent.



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :

A tout hasard...je pense me souvenir qu'il y a eu dans le courant de l'année, un témoignage dans le Vif Express, d'une jeune femme prostituée qui décrivait ce qu'était sa vie au quotidien. Elle signalait qu'en effet, il lui arrivait de travailler avec des personnes handicapées.
En passant par le Vif, il vous serait peut-être possible de la contacter.

Enfin, et si vous vous adressiez à des organismes qui aident les "travailleurs sexuels" (le mouvement du nid, ect). Vous pourriez peut-être y croiser certaines personnes qui pourraient vous apporter leurs témoignages ?


Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :



Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



homme 67 ans

Membre depuis le 13/12/2007
297 messages

Posté :

Je ne sais pas si c'est réellement son professionnalisme qui le pousse, mais ce sont des choses qui arrivent...

Bon effectivement ce n'est pas ce qui est demandé par florent (encore qu'il s'agisse bien d'accompagnement sexuel professionnel...)



Boussu
femme 37 ans

Membre depuis le 05/06/2006
10 messages

Posté :

Il y a quelques années, je me souviens d'un court métrage passé à la Rtbf à ce sujet.
Par contre, je n'ai plus le nom en tête.


Page 01 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus