3
Imprimer      Envoyer à un ami     

activité indépendante thérapeute



Bruxelles

Membre depuis le 05/07/2010
1 message

Posté :

Bonjour à tous,
Je souhaiterai me lancer en tant qu'indépendante thérapeute,
à ce titre:
- faut il s'inscrire quelque part?
- quand est il des tarifs demandé?
- proposant la sophrologie, un numéro de TVA est il nécessaire?
- peut on collaborer avec des psychiatres dans l'éventualité où j'estimerai que la problématique d'un patient serait hors de ma porté?
J'aimerai aussi pouvoir lire les expériences d'autres thérapeutes et pourquoi pas, se réunir à une date dite pour échanges, infos, mise au point, formations,.....
- Je recherche un local à partager sur BXL

Ayant de solide base théorique, du côté pratique, je n'ai encore rien et j'avoue que cela stress un peu....et vous???

Au plaisir de vous lire,
Passez une agréable soirée



Membre depuis le 19/07/2007
57 messages

Posté :

bonjour
tu peux trouver la plupart de ces informations sur le forum ou sur google
- inscription à la banque carrefour entreprise comme indépendant complémentaire (si tu as un job employé) ou complet (très déconseillé pour débuter)
- tva à payer seulement pour un chiffre d'affaire qui dépasse +- 5200 euros par an (il faut demander le régime de franchise pour ne pas devoir la payer) (les master en psycho peuvent être dispensé de tva...)
-la collaboration avec les pro de la santé, médecins, kinés et autres est conseillée mais pas facile à obtenir quand ils ne te connaissent pas
-vivre de la thérapie comme indépendant sans être employé à coté est casi impossible sauf en étant connu ou en ayant un hopital qui envoie des patients non stop chez toi

voila, bon courage sourire
www.chan-tiers.be (centre ixellois) a encore qques plages horaires libre pour un bureau (prix très très bas)
contacter Natacha Morjan...

voila, bon courage clin d´œil



Membre depuis le 16/07/2011
2 messages

Posté :

Bonjour
Je pratique la sophrologie depuis quelques années à titre complémentaire de ma profession de psychologue. Quelles sont vos bases théoriques dont vous parlez ? Psychologie , coaching, infirmière, PNL ? Avez-vous suivi des cours de formation ou modules en sophrologie ?
Il n'y a pas de reconnaissance et donc pas d'accès requis pour l'exercice de cette profession, l'atout indispensable étant d'être d'abord en harmonie avec soi-même et de ne pas souffrir de troubles intérieurs. Il est même conseillé de pratiquer une petite psychothérapie afin d'évaluer son potentiel de stress ou d'harmonie.

Les "diplômes" remis par les divers instituts de formation, même la communauté française (très sérieuse) n'ont aucune valeur légale, il s'agit juste de formations complémentaires venant appuyer un cursus.
La sophrologie n'est pas une profession en tant que telle et il faut se méfier des formations privées chères la plupart du temps faisant miroiter un quelconque diplôme ou accès à un métier.
La sophrologie est un ensemble de techniques à utiliser que dans le cadre des compétences professionnelles.
kiné, éducation physique, psychologie, médecine, sexologue, psychiatre...
C'est donc pour cela que le prix varie fortement d'un praticien à l'autre, cela peut aller de 25 à 80€.
Il convient bien entendu de s'inscrire à la tva et de régler toutes les formalités à la banque carrefour, c'est toujours un peu laborieux, mais cela se fait assez rapidement.
Toutefois, il faut être réaliste avant de se lancer car il est presque suicidaire financièrement de s'imaginer pouvoir vivre à temps plein de cette profession, surtout lorqu'on débute. Pratiquement personne ne vous enverra de patients et sûrement pas les psychiatres ! Ceux-çi préfèrent suivre eux-mêmes leurs patients, et j'insiste pour dire que c'est absolument essentiel et légitime. Les psy pratiquent déjà même sans le vouloir, la sophrologie et ne se risqueraient jamais à confier leurs patients dans des mains inconnues ou incompétentes, d'autant plus que si la profession de sophrologue n'existe pas, il n'y a donc pas de secret professionnel sauvegardé non plus.
Mieux vaut le savoir
J'espère vous avoir aidée. Si vous voulez plus de renseignements ou même être guidée au sein de la profession, vous pouvez dialoguer avec moi sur
sophro2009@hotmail.be
cordialement
sébastien



Membre depuis le 16/07/2011
2 messages

Posté :

Bonjour
Je pratique la sophrologie depuis quelques années à titre complémentaire de ma profession de psychologue. Quelles sont vos bases théoriques dont vous parlez ? Psychologie , coaching, infirmière, PNL ? Avez-vous suivi des cours de formation ou modules en sophrologie ?
Il n'y a pas de reconnaissance et donc pas d'accès requis pour l'exercice de cette profession, l'atout indispensable étant d'être d'abord en harmonie avec soi-même et de ne pas souffrir de troubles intérieurs. Il est même conseillé de pratiquer une petite psychothérapie afin d'évaluer son potentiel de stress ou d'harmonie.

Les "diplômes" remis par les divers instituts de formation, même la communauté française (très sérieuse) n'ont aucune valeur légale, il s'agit juste de formations complémentaires venant appuyer un cursus.
La sophrologie n'est pas une profession en tant que telle et il faut se méfier des formations privées chères la plupart du temps faisant miroiter un quelconque diplôme ou accès à un métier.
La sophrologie est un ensemble de techniques à utiliser que dans le cadre des compétences professionnelles.
kiné, éducation physique, psychologie, médecine, sexologue, psychiatre...
C'est donc pour cela que le prix varie fortement d'un praticien à l'autre, cela peut aller de 25 à 80€.
Il convient bien entendu de s'inscrire à la tva et de régler toutes les formalités à la banque carrefour, c'est toujours un peu laborieux, mais cela se fait assez rapidement.
Toutefois, il faut être réaliste avant de se lancer car il est presque suicidaire financièrement de s'imaginer pouvoir vivre à temps plein de cette profession, surtout lorqu'on débute. Pratiquement personne ne vous enverra de patients et sûrement pas les psychiatres ! Ceux-çi préfèrent suivre eux-mêmes leurs patients, et j'insiste pour dire que c'est absolument essentiel et légitime. Les psy pratiquent déjà même sans le vouloir, la sophrologie et ne se risqueraient jamais à confier leurs patients dans des mains inconnues ou incompétentes, d'autant plus que si la profession de sophrologue n'existe pas, il n'y a donc pas de secret professionnel sauvegardé non plus.
Mieux vaut le savoir
J'espère vous avoir aidée. Si vous voulez plus de renseignements ou même être guidée au sein de la profession, vous pouvez dialoguer avec moi sur
sophro2009@hotmail.be
cordialement
sébastien


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus