24
Imprimer      Envoyer à un ami     

article60

Page 01  03



Membre depuis le 12/08/2006
12 messages

Posté :

Bonjour quel sont les droit pour les article60?Moi je travaille comme article60 donc mon contrat est le travaille en buanderie et bien non on nous fait travailler pour les I.L.A j'explique ce sont des refugiers qui sont loger dans des batiments du cpas et quand ils partent ces nous qui somme obliger d'aller nettoyer et nous nettoyons egalement les bureaux du cpas donc je dis que nous article60 nous sommes de la main d'oeuvre bon marcher!!! on nous propose un emplois sans nous dire reellement ce que on va faire de nous!!Alors je me pose la question avons nous des droits?merci



Membre depuis le 18/08/2006
28 messages

Posté :

Bonsoir,

Je connais des personnes qui ont aussi travaillés en tant qu'article 60, vous avez +/-, les mêmes droits mis à part qu'ils vous"exploitent" au maximum.
Ce qu'il y a c'est que l'employeur vous garde jusqu'à ce que vous ayez droit à votre chômage, afin de ne plus dépendre du CPAS.



Comines

Membre depuis le 16/06/2006
38 messages

Posté :

Tout à fait ça. J'ai travaillé comme "article60" aussi. Nous sommes payés au SMIG et nous devons remplir les mêmes fonctions, et dans certaines institutions même pire, que les salariés "normaux".
Tout ça pour après avoir droit au chômage et sortir de la liste du CPAS.
Mais il y a des bons côtés: remise au travail, liens sociaux, et davantage de possibilités de formation et d'aide à l'emploi au chômage qu'au CPAS. De plus, un chômeur est mieux vu par un employeur ou autre qu'un miniméxé.
Autre avantage, un plus sur le C.V., une expérience pro qui vaut le détour, car comme on le sait, c'est pas facile d'être "article 60".



Quaregnon
femme 52 ans

Membre depuis le 29/01/2008
1 message

Posté :

ces vraiment exploiter les gens en article60 j ai fait trois mois mais j ai pas tenu le coup car j avais pris l obtion nettoyage a domicile plus le home mais on est vraiment considerer comme des chiens et profite de nous mais maintenant je suis encore au cpas et nous donne pas du travail car en priorite ces les refugiers qui vient de rentrer dans nos pays ou on va nous



Membre depuis le 29/03/2007
106 messages

Posté :

Bonjour,

Euh... je vous lis... et je souris.

Je travaille en CPAS, je vois des articles 60.

Vous parlez de SMIC ? Connaissez-vous le montant du SMIC ???

Euh, je viens de vérifier le dossier d'une usagère... celle-ci perçoit 1260 euros par mois pour travailler dans le secteur du nettoyage, sans aucune qualification.
Certains de ces articles 60 perçoivent même un salaire de 1300 à 1400 euros par mois.

Notons qu'un AS en CPAS doit déjà travailler pendant quelques années pour toucher autant.
Connaissez-vous le montant barémique pour un fonctionnaire de niveau B, C ou D ???

Ne confondez pas tout, et ne généralisez pas.

L'exploitation existe aussi dans les contrats normaux, en CDI, en CDD, dans les ALE...



homme 40 ans

Membre depuis le 28/05/2009
19 messages

Posté :

intégration :
Bonjour,

Euh... je vous lis... et je souris.

Je travaille en CPAS, je vois des articles 60.

Vous parlez de SMIC ? Connaissez-vous le montant du SMIC ???

Euh, je viens de vérifier le dossier d'une usagère... celle-ci perçoit 1260 euros par mois pour travailler dans le secteur du nettoyage, sans aucune qualification.
Certains de ces articles 60 perçoivent même un salaire de 1300 à 1400 euros par mois.

Notons qu'un AS en CPAS doit déjà travailler pendant quelques années pour toucher autant.
Connaissez-vous le montant barémique pour un fonctionnaire de niveau B, C ou D ???

Ne confondez pas tout, et ne généralisez pas.

L'exploitation existe aussi dans les contrats normaux, en CDI, en CDD, dans les ALE...



Je travail au service RH d'un CPAS et 1.300 euros ou 1.400 euros pour un contrat sous occupation d'article 60, je n'ai encore jamais vu?!?



homme 40 ans

Membre depuis le 28/05/2009
19 messages

Posté :

cricri :
Bonjour quel sont les droit pour les article60?Moi je travaille comme article60 donc mon contrat est le travaille en buanderie et bien non on nous fait travailler pour les I.L.A j'explique ce sont des refugiers qui sont loger dans des batiments du cpas et quand ils partent ces nous qui somme obliger d'aller nettoyer et nous nettoyons egalement les bureaux du cpas donc je dis que nous article60 nous sommes de la main d'oeuvre bon marcher!!! on nous propose un emplois sans nous dire reellement ce que on va faire de nous!!Alors je me pose la question avons nous des droits?merci


Faut s'affilier à un des 2 syndicats suivants: Socialiste ou chrétien, tt est politique et les syndicats sont là et même si le délégué ne bouge pas tjs, faut aller plus haut alors, mais les personnes sous occupation art.60 ont les mêmes droits et en plus un accompagnement



Bruxelles
femme 55 ans

Membre depuis le 05/11/2009
8 messages

Posté :

Bonjour, Je viens de m'inscrire sur ce forum très intéressant. Je suis actuellement bénéficiaire d'un R.I.
J'ai 46 ans et trois enfants à charge. Je me débats comme une malade avec le personnel du cpas pour savoir exatement en quoi consiste l'article 60 mais j'entends tout et son contraire. Là, j'ai demandé une audience à la présidente du cpas et après plusieurs tentatives et acharnements, "on va me fixer un RV"
Pourriez-vous m'aider un peu pour que je comprenne bien quelles sont les lois précises qui couvrent cet article 60 ?
Merci



Bruxelles
femme 32 ans

Membre depuis le 03/10/2007
15 messages

Posté :

As t on droit a une prime de fin d annee?



Bruxelles
femme 55 ans

Membre depuis le 05/11/2009
8 messages

Posté :

Entre temps, j'ai obtenu mon audience auprès de la présidente et effectivement sous l'article 60 le salaire de base serait d'environ 1200 euros mais peut augmenter en fonction de l'âge et de la situation familiale (enfants à charge, etc), ce qui explique la remarque d'un des participants qui dit avoir constaté des salaires d'environ 1400 euros. Cela est dû aux retenues moins importantes sur le salaire suivant la situation du salarié.
Ceci peut expliquer pourquoi une AS fraichement diplômée et sans enfant pourrait avoir un salaire moins élevé que quelqu'un sous l'article 60
Je ne vois donc pas d'injustice particulière en tout cas pas plus que dans les entreprises privées.
Les avantages sont : des chèques repas pour un montant de 100 euros environ, des congés payés et un troisième mois.
Ensuite, au cas par cas, le travailleur est renvoyé vers le chômage ou peut espérer un engagement.


Page 01  03

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus