2
Imprimer      Envoyer à un ami     

avenir professionnel



Namur

Membre depuis le 27/03/2008
1 message

Posté :

Bonjour, je vous écrit pour demander conseil quant à mon choix professionnel.
J'ai bientôt 25 ans et je suis diplômée institutrice primaire et psychomotricienne. Après ces 4 années d'études, j'ai choisi de poursuivre ma formation en entamant des études de logopédie car mon rêve est de travailler dans l'enseignement ordinaire ou spécialisé en tant que "soutient pédagogique" et je me suis dit que mon diplôme de logo m'aiderait à obtenir un tel emploi. Mais voilà, suite à des gros soucis de santé, j'ai doublé ma 2ème et, étant toujours malade actuellement, je me vois dans l'impossibilité de réussir mes études. Sachant que j'ai réussi mes examens jusque maintenant ainsi que mes stages que j'ai effectués dans le primaire type 1 et 2, je me demandais si, avec la formation que j'ai actuellement, il me serait possible de trouver un emploi dans le secteur de l'enseignement et de l'éducation qui ne soit pas instit titulaire de classe car j'ai besoin d'une relation plus privilégiée avec les enfants, les aider dans leurs difficultés? Ma formation pourrait-elle me permettre de travailler en tant que "maitre d'apprentissage individuel" dans le spécialisé? ou avec des polyhandicapés en psychomot (j'ai eu des stages pendant un an dans ce domiane) ou en soutien scolaire dans les classes d'acceuil avec des tout petis de 1ère maternelle ou en crêche en psychomot ou ...
Pouvez vous me renseigner car je n'ai pas envie d'arrêter mes études si mon diplôme de logo m'est vraiment nécessaire. Mais d'autre part, j'ai plusieurs personnes qui m'ont dit qu'être trop dilpômée n'était pas toujours une bonne chose non plus.
Merci de m'éclairer car, si ma formation actuelle me suffit, je pourrai mettre le reste de l'année scolaire à profit pour me soigner et être prête pour rentrer de plein pied dans le monde du travail qu'il me tarde de commencer.
Merci pour vos réponses



Membre depuis le 21/02/2006
407 messages

Posté :

Sans être spécialiste dans les métier de l'enseignement, je dirais :

- dans l'absolu, si vous avez des difficultés, pour des raisons de santé, à terminer vos études. N'auriez-vous pas les mêmes difficultés à assumer un job ?

Mais d'autre part, j'ai plusieurs personnes qui m'ont dit qu'être trop diplômée n'était pas toujours une bonne chose non plus.

c'est une réflexion très générale, qui fait bien lors qu'on la glisse dans une conversation en société, en repas d'amis, et on a toujours un ou 2 exemples pour la confirmer mais... je peux vous citer davantage de contre-exemples, de fonction qui NE peuvent PAS être occupées si on a pas le diplôme spécifique.

la solution ? téléphoner dans les écoles, la communauté française, la direction de l'enseignement afin de vérifier l'info.




Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :

Personne ne va vraiment pouvoir vous donner LA réponse qui vous conviendra.

Vous ne désirez pas être institutrice, sauf peut-être avec des petits groupes comme dans l'enseignement spécialisé: comme Vincent S. vous le dit, il faut donc vous renseigner pour savoir comment on postule pour ces emplois et ct on y rentre.

Vous aimeriez travailler en individuel ou par petit groupe.

La psychomotricité comme la logopédie peut vous permettre ce type de travail.

Leurs champs d'application ont beaucoup de similitudes même si les techniques sont différentes.

Dans les centres de santé mentale, il est parfois demandé aux logopèdes d'avoir une spécialisation en psychomotricité.

Enfin, la logopédie est bien mieux reconnue que la psychomotricité même si toutes deux ont une énorme importance.

Les logopédes ont un numéro inami et sont mieux connus du grand public (et même des travailleurs sociaux et des médecins) que les psychomotriciens.

Enfin, on engage très peu de psychomot mais ça, c'est une remarque assez générale sur le terrain,pour tous les travailleurs sociaux.


Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus