1
Imprimer      Envoyer à un ami     

Calcul de la prime de fin d'année (COCOF)



Nazareth

Membre depuis le 04/12/2006
93 messages

Posté :

Bonjour,

Quelqu'un (je ne sais plus qui) m'avait demandé en son temps comment était calculée la prime de fin d'année des travailleurs relevant de l'ISP, financé par la COCOF.

Pour y répondre, en voici le détail (il suffit d'actualiser les chiffres mais la règle est invariable à ce jour) :

La prime de fin d’année se compose de trois parties, calculées au prorata des prestations et des périodes assimilées par les travailleurs. Deux parties sont forfaitaires et une est variable :

· une partie forfaitaire annuelle non indexée de 161,40 € attribuée à partir du 1er janvier 2005 ;
· une partie forfaitaire calculée conformément à l’application de l’article 5, § 2, 1° de l’arrêté royal du 23 octobre 1979 octroyant une allocation de fin d’année à certains titulaires d’une fonction rémunérée à charge du trésor public, tel que modifié par l’arrêté royal du 3 décembre 1987.
Cette partie forfaitaire est obtenue selon le mode de calcul publié chaque année au Moniteur Belge (http://www.moniteur.be). La circulaire n° 558 du 30 novembre 2005 du Service Public Fédéral Personnel et Organisation, indique le mode de calcul pour l’année 2005 ;
· une partie variable, qui s’élève à 2,5 % de la rémunération annuelle brute indexée du travailleur (par rémunération annuelle on entend la rémunération brute indexée du mois d’octobre de l’année considérée, y compris, le cas échéant, l’allocation de foyer ou de résidence, multipliée par 12).

Désolé du retard ... mais c'est l'intention qui compte, non ?


Je ne suis pas un sycophante : d'autres s'en chargent !



Nazareth

Membre depuis le 04/12/2006
93 messages

Posté :

Bonne nouvelle :

Les montants actualisés 2006 sont les suivants :
· une partie forfaitaire annuelle non indexée de 161,40 € (inchangée);
· une partie forfaitaire de 311,96 € ;
· une partie variable, qui s’élève à 2,5 % de la rémunération annuelle brute indexée du travailleur (voir ci-dessus).

A vot' service sourire


Je ne suis pas un sycophante : d'autres s'en chargent !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus