10
Imprimer      Envoyer à un ami     

Centre de jour pour enfants autistes... quel avenir ?

Page 01 



Membre depuis le 25/03/2009
4 messages

Posté :

Bonjour,

je suis la maman d'un petit garçon de 3 ans et demi avec troubles autistiques .
Il va pour l'instant à l'école ordinaire mais demain, je vais me renseigner à la Manivelle, un centre de jour. En effet, ça devient assez difficile pour les instits de s'occuper de mon fils, il pousse, frappe et commence à mordre tout le monde et de plus ne s'interesse pas aux activités scolaires. C'est pourquoi, je pense à l'inscrire là-bas; je me dit qu'il sera certainement mieux encadré et suivi. Malgré tout, j'ai peur de le bloquer pour son avenir !
Mon fils a une bonne mémoire visuelle, auditive, sais compter jusqu' à 16-17 ...bref, je pense qu'il a bcp de capacités ! J'ai peur qu'en le mettant dans cet établissement, il ne sache pas revenir dans un cycle " ordinaire " après? Je ne veux pas en faire un génie, mais je me dis qu'il n'a que 3 ans et demi et qu'on ne connait pas toutes ses capacités ! J'ai peur de le freiner ...

Pouvez vous me donner vos témoignages à ce sujet ?
Y at'il moyen de revenir dans un enseignement ordinaire ou pas ??? Merci beaucoup !!!



femme

Membre depuis le 03/06/2007
104 messages

Posté :

pour avoir travaillé avec des enfants autistes légers en maternelle ordinaire, je pense qu'il faut avoir un projet de l'école centré sur ce que l'on va pouvoir apporter à cet enfant là, saoir qui est désireux de l'investir, comment la direction peut-elle soutenir ce projet en ne multipliant par exemple la prise en charge d'autres enfants en difficulté chez la même enseignante etc..bref, il faut travailler cela avec toute l'équipe sinon il risque malheureusement de rester très isolé et finalement de ne pas se voir apporter les stimulations qui lui sont nécessaires maintenant. Le problème de ce genre d'enfant est qu'ils ne sont pas demandeurs au départ de contacts mais de rituels bien précis qui feront suffisamment diminuer leur anxiété pour pouvoir établir un contact rassurant. L'école ordinaire est malheureusement parfois beaucoup trop anxiogène pour eux. Il leur faut aussi des méthodes spéficiques pour leur permettre de communiquer et les enseignantes n'ont pas ces outils...Je pense donc que beaucoup de choses dépendent du degré d'autisme de l'enfant, de la solidité de l'équipe sur place, du projet spécifique de l'école, du désir de l'enseignant et de la participation des intervenants extérieurs.

Ceci dit, ils ont des apprentissages spécifiques à réaliser qu'ils risquent de ne pas faire car ils n'y viendront pas spontanément, leur confort se situant plutôt dans l'évitement, et il faut donc s'assurer qu'une personne en particulier pourra leur assurer un suivi très individualisé sur les plans des acquis sociaux et pédagogiques....tout en laissant à l'enfant suffisamment de liberté pour lui permettre de se construire ses propres repères sociaux..........c'est un exercice d'équilibre difficile, auquel il ne faut peut être pas renoncer d'emblée mais à concevoir dans une démarche commune et très collaborante avec l'école
bon courage

j'ai vu des enfants revenir de leurs troubles autistiques suffisamment pour suivre une scolarité ordinaire, mais il faut s'armer de courage et voir cette évolution en termes d'années, avec une prise en charge précoce

Il vaut mieux je pense adapter très précocément la prise en charge et l'école pour ensuite permettre à l'enfant allant mieux de s'insérer dans un environnement plus ordinaire, que le contraire

cordialement

Dominique (je précise qu'il en s'agit que de mon expérience personnelle, je ne m'estime pas spécialisée du tout dans l'autisme, par contre, je le suis dans l'intégration des jeunes enfants à l'école maternelle)



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :

L'intervention de Dominique est évidemment très intéressante par rapport à l'aide possible pour un jeune enfant en difficulté scolarisé dans l'enseignement classique.

Ceci dit, par rapport à la Manivelle, il faut savoir que c'est un centre de jour qui fait un bon ( un très bon )travail avec les enfants qu'elle accueille. Et si votre petit bonhomme peut réintégrer à un moment donné, le cycle scolaire normale, il pourra le faire sans problème.

Ceci dit, le problème ne vient pas tant, à mon avis, d'un passage par hôpital de jour ou non.

Le problème pourrait venir, à mon avis,pour les années à venir, en grande partie, des choix politiques et scolaires que nos organismes directeurs font.

Ainsi, sur papier, l'enseignement spécialisé est assez bien réfléchi avec des enseignements différents suivants les problématiques rencontrées...mais...dans la réalité, on met un peu aux hasards géographiques, tel enfant, dans tel enseignement...et ça ne va pas, souvent (pas toujours, on va l'espérer), plus loin...


Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



Membre depuis le 25/03/2009
4 messages

Posté :

Je suis allée visiter la Manivelle et en effet, j'ai vraiment l'impression que les enfants sont très bien encadrés et suivis ! Malheureusement, il y a une longue liste d'attente ! J'avais aussi pensé trouver un ou une étudiante en logo ou psycho pourrait accompagner mon fils en classe afin de l'encadrer et de l'aider ?

Je dois dire que ce n'est pas évident de trouver les personnes adéquates qui pourraient nous aider !

Merci encore pour vos renseignements et à bientot ! sourire



homme 66 ans

Membre depuis le 13/12/2007
297 messages

Posté :

L'APEPA organise des rencontres où ces thèmes sont abordés. En particulier à Bruxelles le 16 mai où il sera question des offres de services et les aides possibles suivant la région où on habite.

Les parents y échangent leurs "trucs et ficelles", certains arrivent (surtout en maternelle) à faire encadrer leur enfant à l'école...

Il semble que les parents qui sont déjà intervenus sur ce forum aient déjà eu des contacts avec vous dans d'autres forums, mais il y en a d'autres...



Seraing
femme 32 ans

Membre depuis le 04/06/2010
4 messages

Posté :

bonjour

j'ai lu vos différents message, j'ai aussi un enfant presentant de trouble de trouble autistique, j'habite également la region liégeoise .
je viens de commencer les démarches au cral pour un diagnostique. mon fils a32 mois il est suivi par une psychomotriciènne à l'aire libre et va à l'ecole ordinaire.
si ça vous on pourra rester en contact pour partager de nos quotidien avec nos enfants.



homme 66 ans

Membre depuis le 13/12/2007
297 messages

Posté :

Bonjour Sandycoeur...

Je vous ai envoyé un message privé...



Stoumont
femme 59 ans

Membre depuis le 20/06/2012
4 messages

Posté :



Stoumont
femme 59 ans

Membre depuis le 20/06/2012
4 messages

Posté :



homme 66 ans

Membre depuis le 13/12/2007
297 messages

Posté :

Bonjour Véronique,

Je viens de vous envoyer cela...

A bientôt donc !


Page 01 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus