25
Imprimer      Envoyer à un ami     

Comment élever seule 3 enfants?

Page 01  03



Membre depuis le 20/02/2006
1260 messages

Posté :

Voilà c'est une question que je me pose: élever une semaine sur deux 3 enfants en bas âge?
quels sont les montants qui pourraient m'être octroyés par le chômage sachant que je n'ai jamais travaillé énormément mais que je suis tout de même considérée comme chômeuse complète indemnisée?
Les allocations familiales que je perçois seront-elles toujours en ma faveur? seront-elles majorées?
y a t'il des aides particulières à demander, qui existent?

Comment gérer un loyer? quel serait le montant de celui-ci à ne pas dépasser? (puis-je avoir droit à une maison sociale?)
ou encore est-ce possible d'achater une maison tout en étant au chômage? car au vue des loyers il vaut mieux essayer de payer ceux-ci pour soi.

J'ai une info aussi comme de quoi en cas de séparation pour que le juge accepte que les enfants vivent sous un toit il faut que chacun ait sa chambre?? alors que ce n'est déjà pas le cas maintenant comment cela pourrait-il être plus tard? plus tous les frais?

Car l'avenir s'annonce comme cela et je prends les devants.
Merci d'avance pour vos réponses.



gozee
femme 38 ans

Membre depuis le 05/07/2007
164 messages

Posté :

coucou,
tu parle de choses tres différentes, je vais essayer d'etre le plus clair possible. si c'est pas le cas dis le.
pour le chômage ca dépend à chareg de qui sont déclaré les enfants ( toi= chef de ménage. pas toi= isolé)c'est important les montants ne sont pas les mêmes, les dispositions lagéles nonplus.pour determiné de qui ils sont à le charge, il faut savoir où est déterminé leur residence principale même si c'est une semaine sur deux chez l'un puis l'autre.
les allocs seront versées en principe a la mère (régle générale)sauf convention contraire et lieu de residence pricipale des enfants.les allocs doivent leur etre destinees.
pour le majoration ca depends si c toi et que tu es au chomage=un peut plus car bas revenu et mère célibataire.
sinon ca dépends si la pere travail.
pour le problème de chambre c'est un peu différent. ce que tu dis pas tt a fait juste. les enfants de plus de trois ans ne peuvent dormir dans le chambre des adultes ni dans la chmabre d'un enfant de sexe différent. soit deux filles/2garçons pourront etre dans la même chambre ms pas un garçon et une fille.
pour le loye tu dois compter 1/3 de tes revenus c'est plus ou moins sur quoi tu dois tabler. pour une maison sociale sans doute tu pourras etre sur la liste d'attente ms elle est longue.le cpas aide aussi pour les garanties locatives si tu trouve un logement qui te correspond et qui n'est pas social.



femme

Membre depuis le 24/03/2006
61 messages

Posté :

pour la chambre commune ce n'est pas 3 ans mais 10 ou 12 je pense.
mais en séparant bien une chambre (avec des armoires par ex) c'est bon
parce qu'alors il y a bcp de parents dans l'illégalité



Membre depuis le 20/02/2006
1260 messages

Posté :

Merci ariel et bouchon pour toutes les réponses.

En fait je ne sais pas encore comment vont se faire les termes de la séparation.
Je pense avoir les enfants en résidence principale et donc en alternance avec leur père.
Par contre lui quels avantages aurait-il à les avoir en résidence principale?

Donc pour le loyer si je dois compter 1/3 des revenus sachant que je pense un isolé avec charges d'enfants a 900 euros ben je trouverai jamais un endroit à ce prix?!

Donc ça ne m'a pas l'air faisable tout ça! hmm



gozee
femme 38 ans

Membre depuis le 05/07/2007
164 messages

Posté :

non c'est bien trois ans dans la chambre des parents qu'il y aie ou non séparation d'armoire.



gozee
femme 38 ans

Membre depuis le 05/07/2007
164 messages

Posté :

les avantages de ton ex ( et ca n'est pas négligeable) c'est s'il travail de ne pas les prendre en résidence principale s'il paie un pension alimentaire ( qui n'est pas tjs le cas si c'est une garde en alternance) car il peu la deduire à 80%de ses contributions, s'il travail a la communauté française ou à la province il a aussi un plus sur son salaire s'ils sont chez lui en résidence principal.
si vous etes marie, pense aussi à la rente qu'il devra peut etre te payer en fonction du nombre d'année que vous etes rester marié.
si tu penses en isole c'est clair que c'est pas grand chose ( à faire valiir au cpas pour un logement social mm si c'est assez bouché) si tu as tes enfants à charge tu auras nettement plus. mais te laissera -t-il les prendre? en cas de litige c'est le juge qui tranche.



Membre depuis le 20/02/2006
1260 messages

Posté :

merci encore ariel

mais c'est quoi exactement cette rente dont tu parles?

Effectivement il pourrait très bien vouloir les garder mais avec ses horaires je me demande comment il y arriverait d'autant plus que c'est ma mère qui nous donne un coup de main parfois et en cas de séparation, elle ne le fera que pour moi.

Alors il faut que le juge décide bien mais comme je suis une psychothérapie justement à cause de cette situation, je pense alors qu'il faut régler ce point au plus vite afin que cela ne me pose pas de problème pour la garde.

Merci encore



gozee
femme 38 ans

Membre depuis le 05/07/2007
164 messages

Posté :

il y a ce que l'on a coutume d'appeller pension alimentaire pour les enfants ( en fiat le terme exacte est rente alimentiare) et ca pas besoin de t'expliquer c'est clair pour tout le monde. et puis il ya la rente alimentaire vis a vis de l'ex epoux( epouse. c'est qd il y a divorce de personne marié et que l'une d'elle ( svt la mere) à stopper le travail pour elever les enfants, ou est au chomage, cpas,... et donc qui risque de se retrouver dans une situation financiere plus precaire à cause du divorce. cette personne peut demander un jugement et alors le juge decide d'une rente alimentaire pour cette personne pdt un temps détermine afin de ne pas faire basculer le niveau de vie de l'ex conjoint. c'est calculer en fonction des revenus de celui qui travail et de la durée du mariage.
c'est donc fort variable d'une situation a l'autre.



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :

ariel :
coucou,
tu parle de choses tres différentes, je vais essayer d'etre le plus clair possible. si c'est pas le cas dis le.
pour le chômage ca dépend à chareg de qui sont déclaré les enfants ( toi= chef de ménage. pas toi= isolé)c'est important les montants ne sont pas les mêmes, les dispositions lagéles nonplus.pour determiné de qui ils sont à le charge, il faut savoir où est déterminé leur residence principale même si c'est une semaine sur deux chez l'un puis l'autre.


L'info ci dessus, n'est pas tout à fait juste.

En cas de garde alternée des enfants après divorce, le chômeur isolé, séparé ou divorcé, qui héberge son ou ses enfants pendant au moins deux jours par semaine en moyenne (une nuit) est considéré comme chef de ménage même pour les jours d’absence de l’enfant. Le père et la mère peuvent donc obtenir l’un et l’autre le statut de «chef de ménage».

Voir dossier FGTB: http://www.fgtb.be/CODE/fr/Dossiers/Speciaux/MntSociaux/2006/c01_06e0104.HTM

Pour les allocations familiales, le mieux serait que vous vous arrangiez avec le père. Qui a les allocations actuellement ?

Si vous faites une garde alternée, pourquoi ne couperiez vous pas la somme des allocations familialles en deux ?
Attention, entre vous. Parce que si vous demandez à la caisse d'allocation de faire le partage et de verser l'argent à chacun (un à un et deux à l'autre), vous toucherez au total beaucoup moins.

Vous pouvez prendre toutes ces décisions entre vous. Un juge ne va pas imposer une chambre par enfant.
Le plus simple est qd même de se séparer à l'amiable si c'est possible.


Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



homme 49 ans

Membre depuis le 08/06/2006
95 messages

Posté :

Pour les allocations familiales, la règle général en cas d'exercice conjoint de l'autorité parentale, elles seront versées à la mère sauf pour les enfants domiciliés avec le père et pour lesquels il en aura fait la demande par écrit à la Caisse...

Ca ne sert à rien de ne rien dire à la Caisse car en cas de changement de domicile, elle recevra automatiquement l'information.

Le mieux, AU CONTRAIRE, est de demander des renseignements à la caisse AU PLUS VITE et de préférence par écrit afin d'avoir une réponse écrite.
C'est un principe qui vaut pour toute question à une organisme public ou non: se renseigner A LA SOURCE auprès de gens qui ont en mains les connaissances et le dossier dans son intégralité.


PS: Pour Françoise D, permettez-moi de signalez que "ne rien dire à la caisse" n'est pas de très bon conseil...


Page 01  03

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus