1
Imprimer      Envoyer à un ami     

Comment gérer dans l'enseignement aujourd'hui la question du radicalisme ches les jeunes?




Membre depuis le 19/02/2014
45 messages

Posté :

Bonjour,

Depuis les événements tragiques survenus en France avec les attentats visant Charlie Hebdo, je me dis que j'aurais bien du mal à être prof aujourd'hui quand je vois la réaction assez "fermées" de certains jeunes dans les médias...
Et en même temps, l'école reste sans doute un des lieux privilégiés pour ouvrir le débat sur ces questions...

Comment faites-vous?
Est-ce que, par exemple, la pièce de théâtre "Djihad" est diffusée dans les établissements scolaires??
http://www.rtbf.be/video/detail_theatre-djihad?id=1984263

Bonne fin de semaine à tous!
Hélène



Membre depuis le 03/02/2015
3 messages

Posté :

Bonjour,


Ayant un parcours quelques peu "atypique" puisque je suis un ancien détenu qui travaille aujourd'hui dans la prévention de la délinquance... blink

Je ne sais pas vous dire comment les profs "agissent et/ou réagissent" face à ces comportements. Pour ma part, ayant assisté à plusieurs reprises durant mes 10 années de détention à du prosélytisme assez "dur", j'ai eu l'occasion de "vivre" de l'intérieur comment cela se passait. J'agis donc dans un cadre particulier (qui peut être une maison de jeunesse , une association ou encore une école).

Tout d'abord, je pense qu'il ne faut pas tenter à tout prix de "convaincre " les jeunes mais infléchir leurs idées en les aidant à développer un esprit critique en argumentant. Ceci dit, bien qu'étant déiste, j'ai quelques connaissances de l'Islam par conséquent, lorsque certains d'entre eux tentent de "justifier" ces actes en parlant notamment du jihad, je leur expose différents arguments (versets, hadiths) qui contredit leurs idées. N'oublions pas que la plupart d'entre eux n'ont jamais lus le Coran ! C'est un peu un style de maïeutique que je tente de mettre en place.

Bien à vous,


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus