1
Imprimer      Envoyer à un ami     

comment modifier notre société pour diminuer la violence?



Membre depuis le 10/03/2006
5 messages

Posté :

L’IMPLICATION DE CHACUN DANS LA VIE CITOYENNE.
Chacun peut participer à son niveau aux structures qui sont en place dans les cités et les communes. Dans des associations.
Encourager les jeunes est fondamental.

PROMOUVOIR LA CONNAISSANCE DE LA LOI ET DES REGLES.
L’enseignement des lois de notre pays et de son respect (les droits et devoirs de l’être humain)
La connaissance des valeurs des religions.

Je ne vois pas d’autre moyen pour mettre les bases d’une société saine.

C’est ce qui ferait que les mafias telles que celles des « barons de la politique » qui ont investis des intercommunales (par exemple) soient mises aux bancs. Cela permettrait l’assainissement de nos institutions et leur meilleur fonctionnement.

C’est ce qui ferait que chacun prendrait mieux conscience des dérives de langages de certains ténors et zapperait plutôt que de tomber dans le piège d’appels démagogiques.

C’est ce qui ferait que les personnes pour lesquelles la vie est vide de sens trouveraient des choses gratifiantes à réaliser. C’est aussi la seule façon d’amener la compréhension de l’inutilité de la HAINE.

Mais cet idéal, ne le perd-t-on pas un peu trop de vue ? GANDHI, LUTHER KING, SUSKIND, JESUS, GOLDMAN, ….

Ces gens, cités en vrac, et tant d’autres, diffusent pourtant tous et chacun à sa manière ce même message. Pourquoi ne pas le mettre en pratique ?

=============
Les publications des inculpations dans le système du pouvoir socialiste à Charleroi nous indiquent des pratiques qui témoignent d’un système de valeurs mafieux.

1. Pour PRENDRE LE POUVOIR en place, il faut avoir une « légion » importante de personnes qui bénéficient de largesses afin de les inféoder.

2. Pour ASSEOIR LE POUVOIR il faut contenter cette légion et donc ne pas hésiter à détourner des fonds publics qui ont pour cible les personnes à statut précaire EN GÉNÉRAL et ne cibler que ceux qui ont certes une certaine précarité, mais qui s’engagent à favoriser le pouvoir en place.
NOUS OBSERVONS ICI UNE PERVERSION FLAGRANTE DU SYSTÈME DÉMOCRATIQUE.

3. Pour MAINTENIR LE POUVOIR les dirigeants instaurent une forme de police exercée par des sbires qui terrorisent ceux qui voudraient se rebeller et dénoncer des pratiques qui détournent des fonds.

Il apparaît que les personnes ont plutôt visé le pouvoir que l’enrichissement personnel outrancier visible.

Les pratiques sont aussi orientées vers des dépassements limités, mais répétés de la Loi.
Chaque détournement semble en soi léger, mais c’est la multiplicité qui témoigne de la gravité de la situation.

Lors de toute tentative d’inculpation, un groupe d’heureux bénéficiaires vient soutenir ouvertement les « pauvres victimes ».

Tout ceci a permis une durée de vie assez longue du système.

Le plus grave, cette situation a favorisé une perte du sens du civisme et est à l’origine d’une culture mafieuse.

On peut poser la question suivante :

« LE GROUPE QUI A INSTAURÉ CE SYSTÈME ET QUI L’A MAINTENU N’EST-IL PAS AUTANT RESPONSABLE DE CERTAINES DÉRIVES ET DE PERTES DES VALEURS QUE LES DIRIGEANTS DU VLAAMS BELANG ? »



Membre depuis le 23/02/2006
51 messages

Posté :

franchement j'adhere a tt ce que tu dis la, mais j'ai beau essayer de trouver une solution, il n'y en a pas, tu sites gandhi dans ton message, mais gandhi avait le peuple, ici l'individualisme nous à enlevé notre solidarité, la manipulation du systeme via la télévision, les magouilles politique visent a renforcer la securité en nous enlevant des liberté, en organisant des attentas, je pense bien que tt cela est organisé par des mafieux avide de pouvoir, qui grace a la peur, nous tiennent par les couilles, s'il n'y avait pas de police, le peuple ferai sa loi, ce qui serai mal vu pr un systeme capitaliste qui defend en priorité les patron et grosse fortune, ainsi que les droits a la propriété...

je ne vois qu'une chose attendre que ca s'ecroule et en attendant sauver sa peau

sans parler du troupeau d'humain qui suit le betail


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus