4
Imprimer      Envoyer à un ami     

Comment surmonter la perte du partenaire amoureux?



Louvain-la-Neuve
femme 33 ans

Membre depuis le 07/04/2009
5 messages

Posté :

Bonjour à tous,

Je réalise actuellement une étude sur la perte du partenaire amoureux. Mon projet vise à mieux comprendre ce que l’on vit lorsque l’on perd son partenaire et aussi, à terme, à améliorer l’aide que l’on peut apporter aux personnes endeuillées.

La perte d’un conjoint est l’un des événements de vie le plus difficile à endurer. Il existe autant de façons de vivre un deuil qu’il existe d’individus. Spontanément, la plupart des personnes pensent qu’il survient des larmes ou de la colère, mais en fait il s’avère que chaque personne endeuillée réagit à sa manière et à son propre rythme. En matière de deuil il n’existe aucune règle à suivre.
Toutefois, si l’on peut en apprendre plus à propos de l’impact de ce type d’événement, des interventions thérapeutiques adaptées pourraient être mises en place afin d’aider efficacement les personnes endeuillées qui en ressentiraient le besoin.

Les psychologues et les associations d'entraide et de soutien se basent sur les études scientifiques (ici réalisées à l'Université de Louvain) pour construire leur programme d'accompagnement. Il ne s’agit pas du tout d’une publicité ou d’une étude à but lucratif.

Si vous avez vécu la perte de votre partenaire et que vous souhaitez participer à l’avancement de cette étude, vous me serez d’une grande aide en répondant à un questionnaire en ligne ( +/- 20 minutes).

Celui-ci s’adresse aux personnes ayant vécu le décès d’un partenaire amoureux (compagnon, époux, concubin, petit copain, etc.) et ayant minimum 18 ans.

Il s’agit d’un sujet sensible pouvant faire resurgir des émotions intenses, c’est pourquoi vous êtes libre d’interrompre l’étude si vous le souhaitez ! Bien entendu, vos réponses resteront strictement confidentielles.

Pour répondre au questionnaire, il suffit de copier/coller le lien internet suivant dans votre navigateur :

http://deuil.notlong.com

Je reste à votre disposition si vous avez des questions. Un tout grand merci pour votre aide.




femme 34 ans

Membre depuis le 05/04/2009
4 messages

Posté :

Oyé Oyé !!

J'aurais besoin de l'aide de thérapeutes pratiquant la thérapie brève et l'hypnose chez l'enfant. Je termine ma licence à L'ucl en sciences de la famille et de la sexualité. Et dans un mois, le stade final: je rends mon mémoire qui s'intitule: "Le conte comme outil thérapeutique chez l'enfant: principes et applications en thérapie brève". J'aurais besoin d'échanger au sujet de votre pratique. Merciiii, j'espère que certains seront interessés. Je me situe dans la région de Charleroi.

Un grand merci d'avance!

Une future diplômée en plein stress roll

Alicia



femme 37 ans

Membre depuis le 24/08/2008
54 messages

Posté :

Alicia,

Je te conseille de te renseigner auprès d'école de formation en thérapie brève comme celle qui suit :

ESPACE DU POSSIBLE, asbl
29, Torieu
B - 7521 - Chercq (Tournai)
Tél + Fax : 069.21.47.19
E-mail : espacedupossible@skynet.be

Site Web : www.espace-du-possible.org

Ils pourront sans doute te renseigner et te donner les coordonnées thérapeute bref qui travaille avec des enfants.



Louvain-la-Neuve
femme 33 ans

Membre depuis le 07/04/2009
5 messages

Posté :

Bonjour,


Aujourd'hui 260 personnes on répondu au questionnaire. Pour que mes résultats puissent être valides il me faudrait encore 20 participants...

Aussi, si cela vous intéresse, n'hésitez pas à participer... Selon les personnes qui y ont déjà répondu, le questionnaire permet parfois de prendre conscience de son vécu ou de certaines façons de faire face à la situation... C'est peut-être l'occasion pour vous d'en apprendre un peu sur vous-même et pour moi, c'est l'occasion d'un peu mieux vous connaître...

Merci d'avance,

Emily



Louvain-la-Neuve
femme 33 ans

Membre depuis le 07/04/2009
5 messages

Posté :

Bonjour à tous,

La recherche est maintenant terminée.
Merci à toutes les personnes qui ont participé à cette étude. Merci pour vos témoignages précieux et pour vos encouragements.

Toutes les personnes qui ont laissé leurs coordonnées à la fin du questionnaire seront recontactées un an après leur participation afin de prendre de nouvelles mesures et d’évaluer les changements dans leurs réactions de deuil.

C’est grâce à votre participation à cette étude que nous pouvons aujourd’hui avancer dans la compréhension des pensées et sentiments des hommes et des femmes qui ont perdu leur conjoint. Encore une fois, mes plus sincères remerciements pour votre participation !

Bien à vous,

Emily


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus