4
Imprimer      Envoyer à un ami     

Complètement démuni



Membre depuis le 30/03/2006
1 message

Posté :

Bonjour,

J'aimerais vous soumettre mon problème qui est le suivant.

J'ai 24 ans, actuellement toujours étudiant, j'ai trois soeurs. Ma mère, qui est veuve, a perpétuellement toujours favorisé mes soeurs, m'a continuellement rabaissé, je n'ai jamais osé partir de chez moi n'ayant aucune ressource. Cependant, il y'a quelques jours, après une énième dispute, elle m'a jeté à la porte sans ménagements. Je suis actuellement chez un ami, mais provisoirement, il n'a pas les moyens de m'aider plus que ce qu'il ne fait déjà là. Dès lors, je vais donc me retrouver à la rue, sans rien.

Et c'est là que je m'adresse à vous : que puis-je faire? Qui puis-je contacter? Qui pourrait m'aider?

Je suis seul et désemparé.


Nicolas.



Membre depuis le 21/02/2006
485 messages

Posté :

Votre mère doit vous porter assistance, selon l'art 203 du CC.

Si la situation est réellement invivable, vous pouvez vous rendre dans un CPAS qui vous donnera une aide urgente et se retournera (ou du moins vous obligera à vous retourner) contre votre maman.



Membre depuis le 23/02/2006
51 messages

Posté :

tu dois trouver un logement et aller au CPAS de la region de ton domicile et ils te prendront en mains, quoiqu'une file d'attente enorme...



Membre depuis le 22/03/2006
9 messages

Posté :

Il faut s'adresser au CPAS de la commune où vous êtes domicilié, si vous n'avez plus de domicile fixe (radié de votre commune par exemple), il faut vous rendre au CPAS de la commune sur laquelle vous résidez le plus régulièrement. Si vous ne savez pas où se trouve le CPAS, demandé le service social de la commune qui pourra vous accompagner dans vos démarches.
Il faut faire une demande d'aide urgente, par la suite le CPAS verra avec toi les démarches à entreprendre: faire ou non un recours contre votre mère, logement, formation, emploi, etc...
Les files sont un désagrément mais relativement court à supporter au vue des conséquences positives...



Membre depuis le 10/04/2006
22 messages

Posté :

1° CPAS compétent :
- si étudiant de plein exercice : le CPAS de la commune où vous êtes domicilié qui reste compétent pour la durée ininterrompue des études;
- si pas étudiant, le CPAS de la commune de votre résidence effective;
- si pas étudiant et hébergé temporairement (considéré comme "sans abri"), CPAS de la commune de l'hébergement provisoire.

2° Aides :
- aide sociale pour constituer une garantie locative et/ou un premier loyer;
- revenu d'intégration : au taux cohabitant pendant votre hébergement chez votre ami, au taux isolé à partir du moment où voys vivez seul dans un logement personnel.

3° Pension alimentaire :
vos parents doivent contribuer à vos frais pendant votre formation tant que celle-ci est "normale". Cette pension alimentaire sera déduite du RIS.

4° Allocations familiales:
avec votre assistant social, vous devrez faire les démarches pour bénéficier personnellement de vos allocations familiales qui seront déduites de votre RIS.

Bien à vous.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus