4
Imprimer      Envoyer à un ami     

Congés éductation et protection contre le licenciement ?



homme

Membre depuis le 03/09/2011
4 messages

Posté :

Bonjour,

J'ai entrepris une formation de 2,5 ans en parallèle avec mon travail.

2010:1ère année (0,5 an) : cours de jour, j'ai eu droit à 1é jours des congés éducation.
2010-2011:2ème année (1 an) : cours de jour, j'ai eu droit à 12 jours des congés éducation.
2011-2012:3ème année (1 an) : cours du soir.

Deux question:
- En passant des cours du jour aux cours du soir, je garde toujours mon droit aux congés éduction ?
- Mon employeur me licencie entre la 2ème et la 3ème année. Or, la loi sur le congé éducation dit que le travailleur est protégé jusqu'à la fin de sa formation. Je suis donc bien supposé être protégé jusqu'à la fin de la troisième année ? Pas du début à la fin de chaque année sans protection pendant les vacances ?


Merci si vous pouvez m'éclairer.



femme

Membre depuis le 11/08/2008
70 messages

Posté :

Bonjour,

au-delà des délais de protection, il me semble important de vous rappeler que la protection contre le licenciement en CEP est acquise "pour les raisons liées au CEP". C'est à dire que votre employeur ne peut vous licencier parce que vous vous absentez pour aller au cours, etc. Par contre, beaucoup d'autres raisons de licenciement restent valables.

Bonne soirée,

Sylvie


Sylvie



homme

Membre depuis le 03/09/2011
4 messages

Posté :

En effet. Merci.
Mais j'étais au courant. Ce que j'aimerais avoir ce sont les réponses précises à mes deux question.

Enfin de toute façon demain matin j'essaierai de contacter le SPF Emploi.


Cependant ... j'ai l'impression que l'employeur peut TOUJOURS trouver une raison étrangère au CEP. D'autant qu'en Belgique à ce que je sache, il n'est pas nécessaire de justifier un licenciement d'employé. Est-ce donc vraiment une protection ?



Anderlues
55 ans

Membre depuis le 05/09/2011
16 messages

Posté :

jE SUPPOSE QUE TU TRAVAILLES DANS LE SECTEUR NON MARCHAND;
Tout d'abord les congés éducations ne se calculent pas en jours, mais en heures. Ainsi, si tu travailles à temps plein, le congé éducation est de 120heures. Biensur, les heures sont moindre si tu travailles à temps partiel. Attention: ta formation doit avoir un lien avec le secteur dans lequel tu travailles, sinon ton employeur peut la refuser, de même si un quota de travailleurs à déja repris une formation car ton employeur doit encore avoir des collaborateurs sur le terrain pour travailler.
Tu es effectivement protégé contre le licenciement pendant toute la durée de ta formation.(les vacances n'arrete pas la protection).
Si ton employeur te licencie pendant cette période,il commet une faute, sauf si ton licenciement est donné pour motif grave.



femme

Membre depuis le 11/08/2008
70 messages

Posté :

Fitina... je relève qlq erreurs dans ce que tu écris:

1) le choix de la formation est LIBRE. Et, même si cela est étonnant parfois, ne doit pas être en relation avec la pratique professionnelle de ton emploi.
2) Le cep est un DROIT, l'employeur ne peut le refuser. Et de fait, il existe un quota maximum de travailleurs qui peut être concerné... sinon le service ne peut plus tourner.
3) L'employeur ne commettra aucune faute s'il licencie un travailleur en cep pour autant qu'il motive son licenciement par une raison étrangère au cep.
4) enfin, tous les cep ne sont pas de 120h, même pour un travailleur à temps plein: certaines formations ouvrent un droit plus réduit.

Au plaisir,

Sylvie


Sylvie


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus