Un site de l'Agence pour le Non-Marchand
Informations, conseils et services pour le secteur associatif
6
Imprimer      Envoyer à un ami     

Demande d'informations à propos du métier d'assistante en psychologie



J.

Membre depuis le 20/01/2009
5 messages

Posté :

Bonjour,

je vous explique mon problème et les différentes questions que je me pose actuellement.

Je suis étudiante en réthorique dans l'option "Techniques Sociales" Cette année est une année dans laquelle nous devons réfléchir et prendre des décisions par rapport à nos études supérieures. Malheureusement, beaucoup de personnes se retrouvent comme moi, sans trop savoir que faire. Cependant, j'aimerai recevoir plus d'informations concernant la profession d'assistant en psychologie. Ayant actuellement 3h/semaine de psychologie, j'aimerai me diriger vers ce domaine de la psychologie. J'aime écouter les personnes, les aider à trouver leurs propres solutions pour qu'ils dépassent leurs obstacles de la vie. Grâce à mon école, j'ai l'occasion d'aller une semaine en stage d'observation dans le milieu professionnel que l'on voudrait se diriger dans quelques mois. C'est pour cela, que j'aimerai qu'on me renseigne sur des questions que je me pose:
*Comme je suis en techniques sociales, ai-je les capacités d'entamer des études d'assistant en psychologie ?
*Puis-je accompagner un assistant en psychologie pour mon stage d'observation ? C'est une question que je me pose car il y a le secret professionnel.
*Que sont les débouchés à la sortie ?
*Y-a-t-il des emplois à la sortie ou est ce difficile ?
*Me conseillerez-vous ce métier ou un autre qui reste dans le domaine ?

Je remercie d'ores et déjà toutes les personnes qui répondront à mon message et à votre attention que vous y prêteriez.
Elodie



Ottignies
femme 36 ans

Membre depuis le 16/02/2009
9 messages

Posté :

Bonjour,

* Concernant les possibilités d'entrer en assistant en psycho à départ d'un diplôme de technique sociale, le plus simple est que tu t'adresses aux hautes écoles (telles que Marie Haps) qui forment les assistants en psycho.

* Pour accompagner un assistant en psycho durant ton stage, je pense que cela est réalisable malgré le secret professionnel. En stage, tu es considérée au même titre d'un professionnel et les professionnels entre eux (selon certaines règles) ont le droit de partager leurs informations. Le tout est que tu te tiennes toi même au secret professionnel en ne divulguant pas ce que tu as appris dans le cadre de ton stage sans raison valable (travail à rendre sur ton stage,...).

* Concernant les débouches à la sortie, le site de l'école Marie Haps est relativement explicite : http://www.mariehaps.be/psychologie/metiers/

* Des emplois à la sortie, dans le social, ce n'est pas le plus évident mais il me semble que le choix des études (et du métier) doit plus être basé sur les envies et motivations que sur les débouchés professionnels.

* Te conseiller un autre métier dans le domaine? Je pense que c'est à toi de voir. Personnellement, je suis en master de psychologie et m'aperçoit que ce métier est trop "éloigné" en mon sens du quotidien des gens (ce qui m'intéresse vraiment). J'aurais peut-être dû faire éducatrice plutôt que psychologue. En rhéto, on m'a conseillé de faire l'unif car on m'en croyait capable. De fait, j'en suis capable, mais ce n'est pas cette fonction exactement qui me plaît le plus.
A toi de voir en fonction des autres métiers du domaine.
Je peux juste t'aider en te disant qu'entre assistant en psychologie et psychologue, il y a une différence de responsabilité (et de salaire). Aussi que les psychologues ont des professions plus diversifiées dans le sens où les cours en haute école ne prépare pas à certains domaines tels que la neuropsychologie par exemple. Par contre, en haute école, tu seras plus vite et mieux formées à la pratique...

En tous les cas, je te conseillerais de rencontrer des professionnels et d'en discuter avec eux et de faire ton choix sur tes préférences et non sur des critères tels que les possibilités d'emploi.

Bonne continuation à toi,

Julie



Membre depuis le 09/10/2006
133 messages

Posté :

Perso, je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi.
J'ai été diplômée en 2005, et c'est la galère pour trouver du travail!
Pendant mes études, je me disais exactement la même chose que toi..je faisais des études qui me plaisaient sans chercher plus loin. Mais maintenant que je cherche à gagner ma vie, cela n'est pas facile du tout! Alors choisir des études qui plaisent, c'est forcément primordial. Si ça ne te plait pas, difficile d'étudier.
Mais gagner de l'argent est aussi primordial dans la vie!



Membre depuis le 19/07/2007
57 messages

Posté :

il faut considérer l'après-études ... c'est important... trop de gens font des diplomes qui leur plaisent pour être dégoutés et dans une situation désastreuse par la suite.
Actuellement, on engage bcps plus d'assistants en psycho que de psychologues... de 1
de 2, tout le monde est capable de faire ce graduat, technique ou pas. Après c'est une question de qualité humaine surtout...
bon courage

si tu veux voir les débouchés, suffit d'aller dans la page offres d'emplois du guide social... tu verras les offres... c'est pas facile de trouver... avec le graduat c'est plus simple mais difficile malgré tout. Après ton graduat, ca aide bcps de faire une formation complémentaire ou du bénévolat.



Bruxelles
55 ans

Membre depuis le 23/08/2009
28 messages

Posté :

Bonjour,

Il y a quelques années j'avais commencé des études d'assistante en psycho à Marie-Haps après ma rétho en technique sociale (éduc A2) je ne m'y suis pas retrouvée... J'ai donc fait des études d'AS et actuellement je poursuis une formation en thérapie familiale systémique. Il est possible aussi de compléter sa formation d'As par une année santé mentale. Je pense que ce n'est pas parce que qu'on sort des "humanités techniques" que les portes sont fermées... De plus je ne suis pas convaincue qu'il y tant des débouchés pour assistant en psycho mais c'est juste mon point de vue. Bonne recherches



Membre depuis le 10/03/2010
7 messages

Posté :

Bonjour Elodie,

J'ai fini mes études d'assistant en psychologie l'année passée. Certaines de mes amies de l'école étaient avant en technique sociale comme toi et n'ont eu aucune difficulté à réussir leurs études. Il faut s'accrocher et travailler comme pour toutes les études bien sûr.

Pour le reste, je pense que "Akierra" a bien répondu à tes questions.

Juste une chose cependant, j'ai eu des cours de neuropsychologie pendant mes études. Les cours pour AP sont variés et touchent à énormément de domaine (je pense par exemple au cours de neuropsycho mais aussi à celui de psychosomatique, d'ethnopsychologie, ...) qu'ils n'abordent pas en profondeur. Ils donnent une base pour permettre de se diriger vers un post-graduat.

Pour ce qui est de trouver un emploi à la fin des études, c'est difficile mais comme pour tous les domaines. Je suis d'accord avec "Blackshad", ils engagent le plus souvent des bacheliers (c'est d'ailleurs l'une des raisons qui m'ont fait choisir la haute école plutôt que l'université). Personnellement, je n'ai pas encore trouvé d'emploi fixe. En effet, les employeurs cherchent souvent des personnes avec de l'expérience, ce que l'on a peu en sortant de l'école. Je fais donc actuellement du volontariat.

Bonne continuation.



Fléron

Membre depuis le 25/03/2010
2 messages

Posté :

Bonjour, je suis étudiante assistante psy en 2ème année option clinique et je cherche un stage car j'ai du annulé le mien car je n'étais pas en ordre de vaccins. Le soucis c'est que je devais le commencer ce lundi 22mars, du coup, je suis en situation d'urgence. Connaissez-vous des endroits sur Liège qui accepterait facilement une AP? Merci