1
Imprimer    

Demande de conseils banque



Membre depuis le 19/07/2016
1 message

Posté :

Bonsoir,
Je suis accompagnatrice pour les réfugiés reconnus dans la province de Liège et nous nous sommes présentés dans une agence bancaire pour prendre rendez-vous pour l'ouverture d'un compte bancaire qui nous a été refusé avec comme explications que la personne doit parler le français et que les interprètes ne sont pas acceptés"car ils peuvent traduire n'importe quoi!".
Les gens dont nous nous occupons sont étrangers et pour la toute grande majorité d'entre eux ne parlent aucune de nos langues nationales.
Donc, nous sommes bloqués : sans compte en banque, pas de possibilité d'acceptation pour le cpas.
C'est un nouveau coup très dur pour les réfugiés qui ont déjà tant et tant de mal à trouver un logement.
Je me trouve très démunie face à la banque. Si quelqu'un pouvait me dire quoi faire, cela nous enleverait un poids. Merci beaucoup.




Membre depuis le 26/01/2014
1 message

Posté :

Bonjour,

Normalement, toutes les banques sont obligées de proposer un service bancaire de base, elles ne peuvent pas refuser d'ouvrir un compte pour une personne sous prétexte qu'elle ne parle pas bien français ( pour plus d'infos ; http://www.belgium.be/fr/economie/commerce_et_consommation/protection_du_consommateur/services_financiers/service_bancaire_de_base).
Pour ouvrir un compte, elle doit disposer d'un document d'identité valable.
Si elle n'arrive toujours pas à ouvrir un compte et qu'elle perçoit l'aide du CPAS, elle peut demander au CPAS de lui ouvrir un compte "aide sociale" chez Belfius. Mais elle devra faire transformer ce compte en compte normal lorsqu'elle ne sera plus aidée par le CPAS.


Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.