67
Imprimer      Envoyer à un ami     

Demande de conseils pour l'ouverture d'un cabinet privé

Page 01 … 05  07



Membre depuis le 20/02/2006
142 messages

Posté :

Et bien il faudra me donner la recette pour avoir autant de patients clin d´œil. Apres 2 ans j'en suis loin et je ne suis pas la seule.

Bien sur je compte en patients consultant réellement et non en nombre de rdv pris (vive les lapins et annulations) mais ce phénomene semble etre essentiellement liegeois d'apres ce que j'entends de différents corps de métiers travaillant sur toute la wallonie. La mentalité liegeoise est plutot grossiere qu'ailleurs on dirait...



femme

Membre depuis le 03/06/2007
104 messages

Posté :

je n'ai pas trop de soucis avec les annulations surtout depuis que j'affiche clairement que la moitié de la séance est due si je n'ai pas été prévenue en cas d'annulation
je travaille en thérapie enfants (formation en thérapie du développement) et je me suis fait connaître via les centres pms et médecins
je pense que le bouche à oreille est le plus efficace

ce qui rebute les gens : le prix parfois (30 euros) et les heures (quand je n'ai plus que les heures scolaires à proposer)
je m'interroge beaucoup en ce moment sur l'opportunité de créer des groupes de discussions pour les parents, car j'ai le sentiment qu'une partie des parents aimerait discuter de leurs soucis quotidiens avec leurs enfants ou ados mais sans avoir le sentiment que cela justifierait une consultation...



Membre depuis le 20/02/2006
142 messages

Posté :

Pour les lapins, disons que ça concerne dans 80% des cas le premier rendez-vous, il est donc difficile de courrir apres les gens dans ce cas là et surtout de leur réclamer des sous. Il est aussi clairement affiché que toute séance non annulée 1h avant au plus tard est due. Mais bon voilà il y en a que ça ne dérange pas de disparaitre malgré tout dans la nature.

Je n'ai pour ainsi dire aucun retour des médecins car je suis hélas située en plein centre ville dans une zone ou je suis loin d'etre la seule psy. Donc forcément la concurence joue bcp.

Par contre je n'ai pas votre probleme pour les horraires car je reçois également en horraire de jour normal (jamais apres 18h ni le samedi) et j'ai peut etre du refuser 5 personnes a cause de ça depuis presque 2 ans ce qui n'a pas bcp d'incidence comparé aux lapins clin d´œil. Je prends aussi le meme tarif que vous et c'est vrai que ça rebute certaines personnes mais bon, il faut bien vivre aussi et comparé aux tarifs de diverses prestations dans différents domaines, on ne peut pas dire que ce soit hors de prix.



femme

Membre depuis le 03/06/2007
104 messages

Posté :

je pense aussi car j'en entends pas mal qui demandent 35 ou 40 euros
avez vous déjà essayé de créer des groupes de parole?



Membre depuis le 20/02/2006
142 messages

Posté :

Je n'ai jamais essayé les groupes de paroles, il faut dire que je n'ai aucune expérience dans le domaine dc il n'est pas evident d'improviser non plus. De plus il faut un theme et arriver a regrouper les gens a la meme heure ce qui me semble a la limite du possible très content! Du moins en horraire de jour. Il est deja difficile de regrouper les gens au maximum sur les memes journées pour ne pas venir que pour 1 personne, alors en mettre 5 ou 10 a la meme heure... j'ai du mal a y croire très content!!

Mais pq pas dans l'absolu. Mais les groupes de paroles c'est bien aussi qd il y a plz intervenants pour gérer la discussion et je suis seule. Pas evident quoi.



Membre depuis le 16/12/2010
4 messages

Posté :

Bonjour tout le monde,

Vos discussions confirment mes craintes et confortent mon besoin de me lancer comme indépendant en tant que conseiller en psychologie. Nos questions et nos appréhensions se ressemblent. Mais surtout je veux rester actif et utile jusqu'à la dernière de mes forces. Je continuerai à vous lire et surtout à "étre toujours motivés à ne jamais être démotivés". J'aime votre enthousiasme et surtout votre élan de vouloir gagner sa vie tout en aidant les autres. C'est beau, mais attention parfois cela peut-être très frustrant quand on ne peut pas aider certaines personnes. Non pas à cause de nous, mais tout simplement l'inconnu les effraie, les inhibe un jour, deux jours ou pour toujours. C'est pour cela qu'il faut connaître ses propres limites et ne pas se sentir coupable ou inutile. Puis vient la notion de pouvoir qu'il faut gérer dans la relation d'aide. Savoir que le problème du "client" est vraiment "sa propriété". Donc ne jamais s'approprier le problème de l'autre, mais de l'accompagner, avec empathie, respect, sincèrité, pour lui éclairer le chemin vers la solution. Car j'ai constaté que nous agissons tous selon un système "d'économie d'energie vitale". De sorte qu'on préfère mieux faire porter le fardeau aux autres que de le porter soit même.

Car ce n'est pas parce que les autres ont des problèmes, que nous sommes des psy que nous sommes responsables du malheur du monde ou de notre client. En somme dans notre relation d'aide notre bienveillance doit rimer avec une autorité assertive jalonnée par une communication claire et limpide du rôle de l'aidant et de l'aidé. Bien sûr, ce que je veux dire c'est qu' il faut éviter de tomber dans le piège du : "trop bon trop con". Car par définition un vrai psy doit être un vrai sauveur au sens AT et pas un manipulateur. Et doit se méfier à son tour d'éventuels clients manipulateurs-malades non en tant que demandeurs de soins mais qui sont impliqués dans le mal-être de notre client qui nous consulte.

A bientôt




Membre depuis le 19/02/2014
45 messages

Posté :

Bonjour Tariq,

Qu'est-ce que tu appelles "conseiller en psychologie"?

Bien à toi,
Hélène



Membre depuis le 09/07/2018
4 messages

Posté :

Bonjour à tous,

Je vous recommande cet article si vous avez l'intention d'ouvrir un cabinet médical ou paramédical : https://blog.doctoranytime.be/les-8-etapes-incontournables-pour-demarrer-son-cabinet-medical/

Bon courage sourire


Page 01 … 05  07

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus