9
Imprimer      Envoyer à un ami     

désignation dans une école



Membre depuis le 02/06/2009
10 messages

Posté :

J'ai l'équivalence d'un CESS et un CAP (de promotion social = non reconu). Depuis 2005, je cherche un poste d'éducatrice au fondamental et/ou au secondaire. Aucune réponse favorable! Le pis c'est que à force de trop attendre, J'ai accepté un remplacement dans un domaine qui n'est pas le mien nécessité oblige. Cela m'a extrêmement epuisé physiquement et moralement. Actuellement, je suis au chômage, cela me fatigue encore plus. Je suis une personne qui aime le travail et qui ne peut être en forme et bien dans sa tête que si elle est active et surtout utile. Ce message est un appel à toute personne pouvant me venir en aide. Je sais que avant qu'un appel à candidature ne soit publié, plusieurs personne peuvent être au courant d'une désinagtion dans une école, merci à l'avance à toute personne pouvant m'informer le plutôt possible d'un éventuel poste libre ou de remplacement pour septembre.



Membre depuis le 26/02/2006
288 messages

Posté :

Je ne comprend pas très bien. Qu'avez-vous exactement comme diplôme? Les diplômes de promotion sociale sont reconnu par la communauté française.

D'autre part,il n'y a pas d'éducateur dans l'enseignement fondamental.

Comment avez-vous postulez? Avez-vous rentré une candidature à la communauté française et à la province?

C'est triste à dire mais dites-vous bien que dans ce domaine, votre belle motivation ne sert pas à grand chose,il faut souvent avoir un bon piston.



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :

de bons pistons... grrr.. fâché


Et bien, c'est le moment de ne pas cautionner ces pratiques !

On vote ce dimanche ! clin d´œil


Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



Membre depuis le 02/06/2009
10 messages

Posté :

Bonjour Stephve,

Merci d'avoir lu mon message et d'y avoir répondu.

Ce que j'ai comme diplôme?
Un CESS + un CAP (A2)

Le cap porte le cachet de la Communauté Française mais ne représente pas un titre requis pour postuler à un poste d'éducateur dans le réseau de la CF! Je ne comprends pas non plus pourquoi. J'ai quand même essayé de comprendre en demandant des explications auprès de la personne responsable des recrutements au cabinet ministériel de l'enseignement obligatoire. Je n'ai pas encore reçu de réponse. D'ailleurs, c'est cette même personne qui m'a appris que mon diplôme ne peut pas être un titre requis.

En ce qui concerne les intitulés des postes, je pense qu'on a l'habitude de parler de surveillant-éducateur quand il s'agit de secondaire. Au fondamental, on nome les gens un peu comme on veut, tontôt des auxiliaires d'éducation, tontôt des éducateurs ou encore des assistantes aux instituteurs. On ne trouve pas vraiment de nom qui représente exactement cette couche non négligeable d'agent d'éducation. C'est à mon sens une des raisons pour lesquelles plusieurs écoles n'offre pas un encadrement de qualité aux enfants qui les fréquentes. Car, comment veut-on qu'une personne qui n'a aucune notion sur la psychologie de l'enfance, sur les différents courants pédagogiques, sur les techniques de gestion de conflits et de la communication non violente...peut-elle bien encadrer les enfants. La pluspart de ces enfants seront à remettre sur les rails à l'âge de l'adolescence, ce qui n'abouti malheureusement pas toujours (mon stage de foramtion me l'a confirmé). Je ne veux en aucun cas dire que les gens qui n'ont pas de qualification ne doivent pas travailler dans le domaine de l'éducation au fondamental. Mais que ceux qui se sont former pour s'occuper des enfants ait la priorité. Car, c'est au primaire qu'il faut mettre les bases non seulement des connaissances mais aussi de la bonne conduite en société.



Membre depuis le 02/06/2009
10 messages

Posté :

Bonjour Françoise

Merci d’avoir lu mon message et d’avoir participer notre discutions.

Je suis tout à fait d’accord avec vous, cela pourrait paraître utopique, idéaliste, irrationnel…surtout quand on est dans une situation très difficile comme la mienne.
Néanmoins, je ne pense pas que laisser libre cours à la corruption et y participer serait une bonne solution ni pour moi ni pour les futures générations (nos enfants).On est dans un pays de droit et les gens sont en principe égaux. Continuant d'y croire, c'est peut-être cela qui empêchera la corruption de gagner plus de terrain.

Par rapport aux élections, je ne suis pas aussi optimiste que vous. Mais je ne manquerai pas de faire mon choix pour le meilleur « possible » de notre pays.



Membre depuis le 26/02/2006
288 messages

Posté :

Oui effectivement, ce n'est pas un titre requis pour l'enseignement de la filière "communauté française" car cela n'équivaut pas à un niveau A1 (régent ou éducateur A1).

Par contre je pense que vous pouvez postuler sans problème dans l'enseignement libre. Adressez-vous aux différentes écoles de votre région. Une autre piste serait de proposer du bénévolat afin d'acquérir de l'expérience.

Ne vous découragez pas... vous y parviendrez.



Membre depuis le 02/06/2009
10 messages

Posté :

Je vous remercie Stephve d'avoir pris le temps de lire mon long message.

Je voudrais quand même, si ce n'est pas trop vous demander, avoir votre avis sur le texte légal sur lequel se base, en principe, les désignations dans le reseau de la communauté française.

Le texte est le suivant :
CHAPITRE III. - Titres requis des membres du personnel auxiliaire d'éducation.
modifié par A.R. 22-05-1970; 01-04-1977; A.E. 02-10-1991; 20-12-1991;
A.Gt 20-04-1994; 04-07-1994
Article 14. - Les titres requis pour les fonctions énumérées ci-après que peuvent exercer les membres du personnel auxiliaire d'éducation des établissements d'enseignement primaire, secondaire et supérieur non universitaire sont fixés comme suit:

1. surveillant-éducateur :
a) le diplôme d'agrégé de l'enseignement secondaire supérieur, ou
b) le diplôme d'agrégé de l'enseignement secondaire inférieur, ou
c) le diplôme d'instituteur primaire, ou
d) le diplôme d'institutrice gardienne, ou
e) le diplôme d'éducateur délivré par un établissement d'enseignement supérieur pédagogique de type court et de plein exercice ou à l'issue d'une section "éducateurs spécialisés" organisée par l'enseignement supérieur pédagogique ou social de promotion sociale de type court, ou
f) le diplôme d'assistant social délivré par un établissement d'enseignement supérieur social ou par une école ou une section de l'enseignement supérieur technique classée au premier degré, ou
Source du texte : (Arrêté de l'Exécutif de la Communauté Française fixant les titres requis des membres...du personnel auxiliaire d'éducation.../ du 22 avril 1969, chapitre III

Si je n'ai pas le diplôme A1 = point e, j'ai le diplôme CESS = point a du texte ci-dessus.

Et puis, je ne pense pas que pour travailler dans une école fondamentale, la CF exige vraiment un régenda en éducation pour les auxiliaires d'éducation (c'est de jamais vu dans une école primaire de la CF à moins que mes informations ne sont pas vraiment justes. A l'avance, je m'excuse auprès des éducateurs de fondamental régents s'ils existent.)

Admettant que la solution est de postuler dans le libre subventionné. Après 10ans ou même plus, je serai de nouveau confronter au problème de titre requis. Pour être nomé, même dans le reseau libre, il faut avoir un titre reconnu requis par la CF. C'est ce que je pense, si vous avez des informations plus juste sur le sujet merci de me les faire parvenir.

MERCI beaucoup.



Membre depuis le 26/02/2006
288 messages

Posté :

Bonjour Fira,

Tout d'abord, il ne faut pas confondre "titre reconnu" et "titre requis". Votre diplôme est reconnu par la communauté française puisque c'est elle qui vous l'a délivré. Pour certaine fonction, comme surveillant éducateur il faut un titre requis comme ceux repris dans le texte.

En se qui concerne a) le diplôme d'agrégé de l'enseignement secondaire supérieur, il s'agit d'un titre universitaire et non pas du cess. C'est quelqu'un qui a fait une agrégation pour donner cours dans le secondaire supérieur.

Pour les écoles fondamentales, la fonction surveillant éducateur n'existe pas. Le personnel auxiliaire d'éducation sont souvent des puéricultrices. Mais là, je ne m'y connais pas trop.

Maintenant, si vous n'avez pas le titre requis, vous pouvez toujours être engagé dans une école comme article 20.

Pour l'enseignement libre, vous devriez contacter le SEGEC, ils pourront vous éclairer au niveau du titre requis dans le libre.

J'espère ne pas vous avoir embrouillé.



Membre depuis le 02/06/2009
10 messages

Posté :

Bonjour stephve,

Vous ne m'embrouillé pas, j'apprécie beaucoup votre aide et je vous en remercie.

Comme vous le savez, peut-être, l'article 20 et les autres formes d'engagements par dérogation permettent parfois l'integration du marché d'emploi mais ne constituent pas une solution du fond. Après même 20 ans de travail, je ne serai pas nommé. L'ancienneté ne vaut pas grand chose devant un titre requis fraîchement acquis. Le pis c'est que on peut à n'importe quel moment être mis à la porte au cas ou une personne ayant ce fameux titre se présente à notre poste.

Quant à moi, je pense sincèrement reprendre les études en septembre si je n'arrive pas à décrocher un contrat.

Encore merci.



Enghien

Membre depuis le 11/07/2009
5 messages

Posté :

Bonjour,

Je travaille à temps plein comme employée mais je souhaitais changer de voie et commencer en septembre 09-10 un cap à BXL. J'ai un graduat en Administration et Gestion du personnel. Quels sont les cours que je pourrai donner? Je ne sais pas par où commencer ? Pouvez-vous m'aider ?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus