19
Imprimer      Envoyer à un ami     

Devenir criminologue : oui ou non ?

Page 01 



Membre depuis le 17/03/2007
2 messages

Posté :

Bonjour.
J'ai 16 ans et je suis en 5ème secondaire (formation générale). Ca fait 1 ou 2 semaines que je m'interesse à la criminologie et que je me renseigne.
Aussi, j'aimerais devenir criminologue, plutôt dans le sens "police judiciaire".
Malheureusement, j'ai appris grâce à plusieurs forums (dont celui ci) et divers sites qu'il y a plus de criminologues que d'offres d'emplois... J'ai demandé conseil à mes professeurs, et la plupart me disent de faire ce que j'aime, sans trop me préoccupper de la carence en demandes qu'il y a. Par contre, mon père me déconseille de faire mes études de criminologie par manque de place évidentes.
Je suis complètement déshorienté, je ne sais plus quoi faire et encore moins ce que je vais devenir...
Dois-je tout de même éssayer de faire mes études dans ce domaine en risquant de me retrouver au chômage?
Merci d'avoir au moins lu mon message...
Cordialement
Pierre



Umbriel
homme 90 ans

Membre depuis le 10/04/2006
233 messages

Posté :

Connais-tu le chemin à parcourir avant de devenir criminologue? Tu n'auras pas accès à ces études directement en sortant des secondaires.
Le criminologue n'est pas un policier!
Comprends-tu bien la différence?
Je crois qu'il y a très peu de licenciés qui exercent réellement ce boulot, mais il me semble qu'on en parle de plus en plus et que le SPF Justice commence à en engager dans le cadre de la nouvelle réglementation en matière de libérations conditionnelles. Certaines zones de police commencent également à faire appel à des criminologues pour analyser la criminalité locale mais c'est encore assez rare.

Tu es jeune mais si c'est ce que tu aimes ...


alone in the dark

www.criminolo-J.forumpro.fr



Fléron, à Liège

Membre depuis le 17/03/2007
2 messages

Posté :

Arf, j'avais encore mal compris ce qu'était réellement un criminologue... Décidément, on ne peut vraiment faire confiance aux séries policières très content
Non c'est bon je deconne XD
Enfin, soit, je vais encore chercher pour voir ce qui peut m'interesser clin d´œil
Merci de ta réponse !



Bruxelles
homme 40 ans

Membre depuis le 01/07/2006
134 messages

Posté :

Les études ne sont pas une fin en soi, c'est uniquement un outil pour pouvoir exercer, in fine, le travail de ses rêves... ou du moins celui qui permettra de ne pas se traîner les pieds tous les matins en allant au boulot.
Je pense donc que la première question que tu dois te poser est de savoir quel type de travail tu souhaiterais exercer (au sens large du terme), puis de voir quelles études te permettrait d'y arriver.
La criminologie est certes la voie privilégiée pour pouvoir exercer une fonction policière mais il ne faut pas oublier qu'il y a ensuite des épreuves de sélection rigoureuses pour entrer dans la police... et que le succès n'est donc pas assuré. Que ferais-tu alors de ton diplôme de criminologie ?



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :

Qu'entendez vous par rigoureuse ? il me semble qu'à grand renfort de pub, ils font du rectrutement toute l'année dans la police.

Peut-être, cela vaudrait-il la peine d'aller faire un petit tour du coté des commissariat et de parler avec des personnes qui travaillent sur le terrain.


Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



Bruxelles
homme 40 ans

Membre depuis le 01/07/2006
134 messages

Posté :

Rigoureux parce qu'il y a de nombreux critères à remplir : psychologiques, "intellectuels", physiques, médicaux... et que de nombreuses personnes peuvent être déclarées inaptes sur base de critères parfois "obscures" et difficilement compréhensibles (opération médicale, vue, taille et corpulence, moralité, incompatibilité du profil psychologique dressé...).
En d'autres termes, la réussite n'est jamais garantie, même avec la meilleure volonté du monde et toute la motivation voulue.



Umbriel
homme 90 ans

Membre depuis le 10/04/2006
233 messages

Posté :

il y a plus de policiers avec un certificat de l'enseignement secondaire supérieur que de criminologie. Je pense même que ces derniers doivent représenter un très faible pourcentage de policiers.

alone in the dark

www.criminolo-J.forumpro.fr



Bruxelles
homme 40 ans

Membre depuis le 01/07/2006
134 messages

Posté :

Un très faible pourcentage sur l'ensemble des cadres de la police, certes (et fort heureusement), mais un pourcentage beaucoup plus élevé dans les cadres supérieurs.



Membre depuis le 12/06/2006
109 messages

Posté :

Bonjour,
toutes vos questions concernant votre avenir tant personnel que professionnel peuvent être posées au centre PMS de votre établissement scolaire. Le personnel de ce service est là pour cela et détient une sé&rie d'information qui pourront vous être utiles



Membre depuis le 08/04/2006
15 messages

Posté :

jccrimino :
Bonjour Pierre,

Ma compagne et moi-même sommes criminologues. Nous nous sommes chacun dirigés vers des voies différentes. Alors que ma compagne (qui n'était à la base pas du tout sportive, mais qui s'est bien entraînée depuis) vient de réussir les épreuves de sélection d'inspecteur de police, je me suis toujours plus intéressé à la prévention de la délinquance et à l'accompagnement socio-criminologique des "délinquants".

Bonne journée

etudiant en 2ième année assistant sociale, je réfléchis a continuer en crimino aprés mon bachelier ou pas mais j'aimerais savoir quel est ton boulot exactement si possible car je m'interesse énormément à la prévention de la délinquance et aux jeunes "délinquants'. AS ou criminologue c'est dans cette voie que je veux m'orienter.
merci de me répondre ici ou par mail


Page 01 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus