3
Imprimer      Envoyer à un ami     

Dispense pour reprise d'études de plein exercice?



Membre depuis le 05/04/2018
2 messages

Posté :

Bonjour à toutes et à tous,

Je souhaitais avoir des informations supplémentaires relatives à l'octroi d'une dispense pour reprendre des études de plein exercice, en étant demandeur d'emploi.
Je vous explique brièvement ma situation:
Je suis déjà titulaire d'un bachelier et j'ai travaillé près de neuf ans à temps plein... ensuite j'ai eu mon C4.
Bref, je suis allée voir une coach en orientation professionnelle, et ce qui en est ressorti est une forte attirance pour le secteur psycho-médico-social.
Du coup j'ai pris mes renseignements via différents sites (FOREM/SIEP/Sites des ECOLES...) et je suis fort attirée par le métier d'ergothérapeute.
Seulement, cette formation se donne en cours de jour uniquement (BAC en 3 ans).
Je me suis alors orientée vers un BAC en psychomotricité (qui se rapprochait le plus du métier d'ergothérapeute, malgré des champs d'intervention et techniques complètement différents) qui se déroule en horaire décalé (en 3 ans et demi), étant donné que j'étais encore censée travailler en crédit-temps mi-temps.
Seulement voilà... Ma situation ayant changé (en effet j'ai commencé le cursus psychomot avant de savoir que j'allais être virée), je repense de plus en plus à aller vers mon idée première: l'ergo.
De plus, cette formation offre de nombreux débouchés, et il y a des offres d'emploi assez régulièrement. Sans compter la reconnaissance du métier...
Mais une ombre se dessine au tableau (ou plusieurs je dirais):
- malheureusement ce métier n'est pas repris dans la liste des métiers en pénurie 2017-2018 / il l'était en 2014 - pas de chance - et il l'est toujours actuellement sur Bruxelles - à nouveau pas de chance, je suis en Wallonie); le service Dispenses du FOREM m'a dit d'attendre la nouvelle liste 2018-2019 qui devrait sortir en juin 2018 (en croisant les doigts qu'ergo revienne dedans)
- Je vais tomber sur le chômage en juillet (car j'ai eu des indemnités de ruptures de contrat là où je travaillais) mais seulement, si je demande la dispense, je n'aurai pas bénéficié de ces fameuses 312 allocations de chômage durant les deux dernières années;
Je me suis renseignée auprès de mon syndicat (et organisme de payement), j'ai téléphoné à l'ONEM, j'ai contacté par email le service Dispenses du FOREM et conclusion... Ils se revoient tous la patate chaude !! et aucun ne peut répondre clairement à ma demande de pouvoir tout de même bénéficier d'allocations de chômage pour reprise d'études de plein exercice... J'aimerais bien savoir avant d'envisager une inscription.
Il y a juste le service Dipenses qui m'a répondu que reprendre un BAC alors que j'en ai déjà un ne poserait normalement pas de problème car je n'ai pas travaillé dans le même secteur.
Alors j'ai plusieurs sons de cloche:
- Possibilité d'essayer de suivre ces études-là, mais je dois rester demandeuse d'emploi, envoyer mes CV et répondre aux offres d'emploi. Bref, répondre à mes devoirs de demandeuse d'emploi.
- Ou bien, si la dispense n'est pas accordée, et que je me lance tout de même dans ces études, je ne pourrai pas bénéficier d'allocations de chômage. Et bon, vivre pendant 3 ans avec les seuls revenus de mon époux, tout en ayant une maison à payer, et deux enfants à nourrir... C'est un peu "short"!
Cela me ronge de l'intérieur jour après jour. Car enfin, je pense trouver ma vocation, mais l'aspect financier me bloquera forcément dans mon élan... Sachant surtout que ce qui est d'autant plus frustrant, c'est que j'ai travaillé à temps plein pendant 9 ans, que j'ai aussi contribué au système, et que je ne suis pas une personne "profiteuse" ! Et maintenant qu'il m'arrive une tuile...et que j'ai l'occasion de me former à un métier que j'aime, dans lequel je me sentirai utile et que j'aiderai à l'amélioration de la santé "motrice" et "psychique" des personnes... ce qui me tient à cœur...
Hé bien je pourrai sûrement rester dans ma misère.

Est-ce que le fait d'avoir commencé des études dans le paramédical avant mon licenciement me permettrait d'appuyer ma demande de dispense?

QUE FAIRE ?
Est-ce que quelqu'un a déjà été dans le même cas?

Merci d'avances pour vos conseils et témoignages.




femme 38 ans

Membre depuis le 16/12/2008
27 messages

Posté :

Bonjour,

En effet, si vous n'avez pas les 312 jours dans les 2 ans précédant la demande de dispense et si ce n'est pas un métier en pénurie, ils ne vous donneront pas la dispense. Le service Dispense du Forem est assez strict.
Cela m'étonne qu'ils vous aient dit que vous pouviez reprendre ses études avec déjà un BAC en poche mais si vous avez la preuve par mail ou courrier, joignez)là à votre demande.

Maintenant ce sont des études de plein exercice donc il vous faut la dispense pour les suivre car prendre le risque de quand même les faire sans dispense et avec les allocation est trop grand : vous vous exposez au remboursement total des allocations de chômage pendant toutes les années d'étude faites + une sanction salée.

Ne pas avoir d'allocations de chômage veut aussi dire que vous allez devoir vous mettre à charge de quelqu'un pour la mutuelle et que ça ne comptera pas pour votre pension.

Je sais que ce sont des règles très difficile et je les trouve absurdes.
Sachez également que cette dispense, si vous l'obtenez, n'est octroyée que 1 fois dans votre vie.

Continuer les études déjà entreprises ne sera pas possible non plus car ils octroient la dispense qu'à partir de la 1e année d'étude. Même si un cursus a été entamé lors d'un contrat de travail.



Bruxelles
femme

Membre depuis le 31/12/2013
31 messages

Posté :

Angaure si je pense qu’il y a une autre possibilité les études à distance je connais une école universitaire qui propose le tout en ligne bien qu’elle soit située en Afrique elle est reconnue par la Belgique les examens ont lieu en ligne tu pourras bénéficier de 120 ects beaucoup de filières sont proposés social médical finance OTC

Elle peut reprendre des études mais à distance. Car ce sera elle qui les financera ce ne sont pas des études financées par la communauté française elle aura même droit à la bourse de la communauté française pour les payer. C’est une université du Burkina fasci otc il suffit de regarder sur internet otc université et vous trouverez je confirme qu’on y est bien diplômé et que la Belgique reconnaît ses diplômes. Elle coûte environ 380 à 680€ pour les deux années et tu peux les faire à ton aise même si tu prends plus de temps tu ne paieras pas plus.

Que veux tu de plus



Feluy
femme 58 ans

Membre depuis le 23/03/2013
1 message

Posté :

Bonjour, Vous ne pouvez pas reprendre des études de plein exercice dans le cadre d'une dispense si vous avez un BAC. Je ne sais pas qui vous a raconté ça... Bon courage à vous!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus