1
Imprimer      Envoyer à un ami     

Docteur en Biologie



Membre depuis le 15/07/2008
1 message

Posté :

Bonjour,

Je poste ce message dans la section Médecine dans la mesure où j'ai réalisé mes études à la Faculté de Médecine.

Mon parcours:
* graduat en biologie médicale (3 ans)
* licence en sciences biomédicales (2 ans)
* doctorat en biologie (3 ans).

total: 8 ans.

Ma situation: chômeur complet indemnisé depuis 6 mois. Depuis ma licence j'ai presté 62 mois dont 36 ont fait partie de mon doctorat (rémunéré et taxé, il s'agissait d'un CDD et non d'une bourse). A cela rajoutons presque 2 ans de chômage complet indemnisé... On me propose une fois tous les six mois des interims ou des CDD de 2-3 mois pour ... technicien de labo!!

La situation actuelle est particulièrement critique car je n'arrive plus à décrocher la moindre interview. Plus le temps passe plus mes chances s'amenuisent.

J'avais donc envisagé la possibilité de reprendre des études moyennant dérogation. Pharmacien était, mais n'est plus cette année académique 2008-2009, une profession à pénurie de main-d'oeuvre... Y-a-t-il des cas rapportés d'acceptation par le bureau de l'ONEM de dérogations pour des métiers qui ne sont plus en pénurie de main-d'oeuvre?

J'en ai ras-le-bol dans ce pays où l'on clame que l'on manque soit-disant de chercheurs de constater que 8 années d'études universitaires mènent tout droit au chômage. L'ONEM m'envoie des propositions de formation à l'occasion. Je ne sais pas si je dois en rire, pleurer ou m'énerver!!??? On me propose de suivre par exemple une formation de technicien de production en industrie pharmaceutique: j'hallucine => c'est deux diplômes universitaires en-dessous du mien!!

Il m'est possible, après acceptation de dossier, de m'inscrire à l'école de pharmacie et entrer directement en 4ème année (sur les cinq à réussir). Je sais pertinament que le but de l'ONEM n'est pas de subventionner les étudiants mais est-il envisageable que ma demande de dérogation soit acceptée?

Si ce n'est pas le cas je saisirai le tribunal du travail dans la mesure où les officines et encore plus l'industrie pharmaceutique recrutent et surtout recherchent beaucoup de pharmaciens. Il faut savoir que beaucoup de procédures en industrie pharma requièrent l'aval d'un pharmacien, même un médecin ne peut libérer des lots, autoriser certaines actions etc... Je saisirais le Tribunal du Travail dans la mesure où j'estime ma capacité d'insertion sur la marché de l'emploi nettement accrue en cas de détention du diplôme de pharmacien et que l'ONEM fait obstacle à cette démarche.



Liege
femme

Membre depuis le 23/02/2009
2 messages

Posté :

Pharmabull :
Bonjour,

Je poste ce message dans la section Médecine dans la mesure où j'ai réalisé mes études à la Faculté de Médecine.

Mon parcours:
* graduat en biologie médicale (3 ans)
* licence en sciences biomédicales (2 ans)
* doctorat en biologie (3 ans).

total: 8 ans.

Ma situation: chômeur complet indemnisé depuis 6 mois. Depuis ma licence j'ai presté 62 mois dont 36 ont fait partie de mon doctorat (rémunéré et taxé, il s'agissait d'un CDD et non d'une bourse). A cela rajoutons presque 2 ans de chômage complet indemnisé... On me propose une fois tous les six mois des interims ou des CDD de 2-3 mois pour ... technicien de labo!!

La situation actuelle est particulièrement critique car je n'arrive plus à décrocher la moindre interview. Plus le temps passe plus mes chances s'amenuisent.

J'avais donc envisagé la possibilité de reprendre des études moyennant dérogation. Pharmacien était, mais n'est plus cette année académique 2008-2009, une profession à pénurie de main-d'oeuvre... Y-a-t-il des cas rapportés d'acceptation par le bureau de l'ONEM de dérogations pour des métiers qui ne sont plus en pénurie de main-d'oeuvre?

J'en ai ras-le-bol dans ce pays où l'on clame que l'on manque soit-disant de chercheurs de constater que 8 années d'études universitaires mènent tout droit au chômage. L'ONEM m'envoie des propositions de formation à l'occasion. Je ne sais pas si je dois en rire, pleurer ou m'énerver!!??? On me propose de suivre par exemple une formation de technicien de production en industrie pharmaceutique: j'hallucine => c'est deux diplômes universitaires en-dessous du mien!!

Il m'est possible, après acceptation de dossier, de m'inscrire à l'école de pharmacie et entrer directement en 4ème année (sur les cinq à réussir). Je sais pertinament que le but de l'ONEM n'est pas de subventionner les étudiants mais est-il envisageable que ma demande de dérogation soit acceptée?

Si ce n'est pas le cas je saisirai le tribunal du travail dans la mesure où les officines et encore plus l'industrie pharmaceutique recrutent et surtout recherchent beaucoup de pharmaciens. Il faut savoir que beaucoup de procédures en industrie pharma requièrent l'aval d'un pharmacien, même un médecin ne peut libérer des lots, autoriser certaines actions etc... Je saisirais le Tribunal du Travail dans la mesure où j'estime ma capacité d'insertion sur la marché de l'emploi nettement accrue en cas de détention du diplôme de pharmacien et que l'ONEM fait obstacle à cette démarche.



Cher Pharmabull,

je découvre ton message bien tard.....

je suis licenciée et graduée en sciences biochimiques et je souhaite me mettre indépendante et ouvrir ma propre boite, j'ai quelques idées et les fonds je peux en trouver. Si tu es toujours à la recherche de boulot, tu peux me contacter pour qu'on puisse en discuter....

mon adresse mail: fraizia30@hotmail.com


Fleur


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus