7
Imprimer      Envoyer à un ami     

Droit aux aides sociale du CPAS



Membre depuis le 04/12/2006
22 messages

Posté :

Bonjour,
je suis etudiante en assistante sociale et je doit réaliser une dossier sur les CPAS et les différente aide.
J'ai fait un stage dans un CPAS de bruxelles et j ai apri que par exemple toute personnes peut bénéficier de la carte médicale même si elle ne touche pas le RIS a condition que son revenu ne dépasse pas 1fois et demis le RIS.
Et donc j'aimerai savoir si il existe d'autre aides sociale que la carte medicale pour les chomeur par exemple.
Peuvent-il bénéficier de l'abonnement gratuit, des ticket article 27 ???

Merci d'avance.



41 ans

Membre depuis le 28/01/2007
20 messages

Posté :

Salut,

Toute personne bénéficiant d'une aide à l'insertion sociale et/ou professionnelle a droit à l'art.27. Etant donné que le droit à l'intégration sociale n'est pas uniquement lié au Revenu d'intégration, une personne étant aidée autrement que par le RI dans un CPAS pourrait, par exemple, bénéficier de l'article 27. De plus, toute personne étant inscrite dans une association conventionnée avec "art.27" y a également droit.

Des réductions sont également proposées dans certains théâtres, opéras, bibliothèques... aux personnes demandeuses d'emploi ou chômeuses.



Membre depuis le 04/12/2006
22 messages

Posté :

Merci pour votre réponse



Membre depuis le 02/03/2006
45 messages

Posté :

Bonjour,

le rôle de l'enquête sociale est notament de déterminer l'état de necessité du bénéficiaire de l'action.

En fait, toute personne (chômeur ou non) a droit à l'aide matérielle et morale du cpas, quand ses besoins ne peuvent être comblé par des choses auquels il aurait droit ailleur. (par ex. à L'article 23 de la constitution) Ainsi, un chômeur qui à droit à la gratuité des transports parce qu'il a signé une convention, n'a pas droit à l'aide du cpas pour ses transports.

Ceci dit (sauf erreur), en matière d'action sociale hors RIS, le cpas n'est pas obligé de procéder à une enquête sociale sur le demandeur de l'aide.
Donc, pour moi, c'est le demandeur ou un assistant qui généralement doit persuader les gestionnaires de son dossier que sa situation est suffisament catastrophique pour mériter une intervention.

pour le paiement de ses factures gaz, électricité, eau, téléphone
pour ses frais de transports
pour la nourriture
pour les frais de gardes de son enfant
pour les frais de scolarités
pour faire des courses, se mouvoir (pour les personnes à mobilités réduites)
pour vaincre sa solitude et son isolement, son "dépassement" (aide à domicile au personne / famille)
...

il existe donc bien d'autres formes d'aides sociales que la carte médicale et "ticket art.27".



Ans/Flawinne/Lyon
femme

Membre depuis le 25/06/2008
53 messages

Posté :

Bonjour,

ce que je viens de lire répond déjà en partie à la question que je voulais poser.
Je suis psychothérapeute et une de mes patientes se trouve dans une situation financière catastrophique : elle touche le minimum au chômage, soit environ 300 euros, car elle vit chez sa mère, mais elle doit prendre en charge tous ses frais (entièreté de ses repas, frais médicaux, voiture, études de promotion sociale...), ce qui est évidemment bien trop important pour elle.

Si je comprends bien, elle a droit à demander une aide au CPAS. Que doit-elle faire : une liste de ses dépenses?
Son état de santé nécessite des frais et un suivi psy (mais ce qu'elle désire comme suivi n'est pas remboursable par la mutuelle). Puis-je appuyer sa demande en exprimant cette nécessité?


www.florencebeuken.be




femme

Membre depuis le 20/06/2007
117 messages

Posté :

Bonjour,

Diverses choses lui seront demandées lors de la demande, à savoir: ses ressources et l'ensemble de ses dépenses afin d'établir son budget. Un complément d'information sera probablement demandé à propos de sa situation sociale, professionnelle (pourquoi s'est-elle retrouvée au chômage? Est-ce un 'choix'?) et familiale (pourquoi cette personne ne reçoit-elle pas d'aide de sa mère? Celle-ci a-t-elle les ressources suffisantes pour subvenir aux besoins de sa fille?).

Si je comprends bien, votre patiente à des frais médicaux assez importants. Dès lors, il serait intéressant d'appuyer sa demande en prenant contact avec l'assistant(e) social(e) qui s'occupera de votre patiente ou en lui faisant parvenir une 'attestation médicale'.

Il faut également savoir qu'il existe des colis alimentaires dans de nombreux CPAS. C'est la personne en charge du dossier qui jugera de la nécessité de lui en fournir un ou non.

Voilà, j'espère que ça pourra vous aider.



Soignies
femme

Membre depuis le 08/10/2018
1 message

Posté :

Bonsoir,
Je ne sais pas s'il faut ouvrir un nouveau post, mais j'aimerais savoir si étant intérimaire, j'ai droit à un complément d'aide? Étant donnée que je n'ai pas droit au Forem (stage d'insertion prolongé encore et encore)



Montignies-sur-Sambre
femme

Membre depuis le 15/01/2019
1 message

Posté :

bonsoir voila depuis fevrier 2018 que je suis supprimer du cpas je suis actuellement en formation depuis 1an. suite a tout ca j'ai du prendre un avocat prodéo our un recour contre le cpas en mars 2018 j'attends tjrs une date de jugement. JE n'ai droit a rien donc sans revenu ils se sont basé sur des faits privé qui ne rendre pas dans le cadre du cpas pour ne plus m'octroyer le revenu cpas. Mon copain qui était là qu'on ne vit pas ensemble, ils se sont basé la dessus pour ne plus m'octroyer le revenu. Depuis je n'ai plus rien ni droit a rien. que dois je faire et est ce normal que je n'ai pas de nouvelles du tribunal?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus