6
Imprimer      Envoyer à un ami     

Enfants "mordeurs" à la crèche



femme

Membre depuis le 08/06/2011
3 messages

Posté :

Bonsoir à toutes et à toutes,

Est-ce que quelqu'un aurait des pistes à ce sujet svp?

Notre milieu d'accueil est agréé pour 18 enfants.

Malheureusement, chez les plus grands, 3 d'entre eux mordent sans cesse les petits copains.

Dès qu'une puéricultrice a le dos tourné, ils en profitent pour mordre.Ils mordent même les bébés à travers les barreaux du ^parc!!!!!!!!

Bien sûr nous nous fâchons, réprimandons "l'agresseur", nous nous mettons à son niveau et lui expliquons que c'est une bêtise, que ça fait très mal. Celui-ci doit soigner le petit copain mordu (avec l'aide de la puéricultrice) puis va réfléchir sur une chaise (au coin), il ne peut sortir du coin que lorsque la puéricultrice qui l'y a mit l'y autorise.

Cette démarche, que nous utilisons n'est certainement pas la bonne, puisque de jours en jours ces morsures s'accentuent.

De plus les marques laissées ne sont pas négligeables.

Les "victimes" sont souvent les mêmes enfants... Les parents évidemment sont excédés par cette situation que nous trouvons bien sûr déplorable. Nous sommes évidmennt embêtées par le fait que les enfants soient mordus mais aussi trsè embêtées de rendre les enfants confiés de cette façon.

Bien sûr les parents des mordeurs sont tenus au courant, disent qu'ils grondent leur enfant au domicile si une b^tise a lieu, mais rien ne change....

Nous expliquons aussi aux parents des "victimes" que la morsure en soi pour un enfant de ces âges (entre 18 mois et 2,5 ans) n'est pas toujours synonyme d'agression, mais que cet acte cache un message.... Les parents ne veulent rien entendre et nous les comprenons dans un sens!La tension est très palpable.....

Ceux-ci nous conseillent de mordre à notre tour huh , frapper blink enfermer blink exclure de la crèche blink ----> évidemment nous ne nous attarderons pas à ce genre de propositions.......

Nous sommes vraiment désespérées de cette situation, où est la solution???? avez- vous connu ou connaissez vous ce genre de situation en crèche??, L'ONE ne sait pas nous donner de piste non plus sur la manière d'agir??? Aidez-nous s'il vous plaît!

Une équipe de puéricultrices



femme

Membre depuis le 08/06/2011
3 messages

Posté :

Personne pour nous aider.............?

Que pensez vous de notre manière d'agir? que feriez vous??????

SVP merci pour vos réponses!!!



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :

Bonjour,

Quel âge ont les enfants "mordeurs" ?

N'y a-t-il pas un problème du coté des jouets. Ne veulent-ils pas tous le même jouet en même temps ?

Est ce à un moment précis au niveau des activités ?

Est ce des enfants qui parlent déja ?

Etre puni le soir en rentrant à la maison, ca ne sert à rien. L'enfant n'est pas capable de se remerorer avec culpabilité une bêtise qu'il a fait x heures auparavant.

Voyez un peu du coté des activités à faire avec ces enfants "mordeurs": chanter, lire des livres , faire des bulles (une autre manière d'utiliser sa bouche), etc, etc

Lorsqu'il y a une telle problématique, il faut peut-être revoir un peu l'organisation des activités et voir si chaque enfant a bien l'espace nécessaire à son besoin de bouger et de jouer. Vous nous en dites trop peu sur les enfants pour qu'on puisse beaucoup vous aider


Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



femme

Membre depuis le 08/06/2011
3 messages

Posté :

Bonjour,

merci bcp pour votre réponse!

en effet, les jouets y sont pour beaucoup, mais nous ne pouvons pas leur retirer tous les jouets.

nous avons également fonctionné en enlevant tous les jouets mais en leur proposant uniquement le même type de jouets (exemple,on retire tout ce qui est à portée pour ne donner que des voitures)--> et bien ils s'intéressent (les mordeurs) à la même voiture, celle du petit copain....Du coup, par exemple, un mordeur joue, un copain essaie de lui retirer son jouet, pour exprimer le fait qu'il soit occupé, il mord....(presque à sang, sans exagération).
Ou bien un copain joue tranquillement, le mordeur veut ce jouet, il mord!
Pourtant, les activités sont variées.

nous proposons des activités libres ou dirigées

Notre responsable trouvait que nous n'occupions pas assez les enfants, du coup elle nous a demandé de réaliser un planning d'activités par semaine, pas d'amélioration, une fraction de seconde et le coup est parti........même pendant une activité.

Parfois il arrive que le mordeur s'en prenne à un autre enfant sans raison apparente...mais la plupart du temps c'est en effet pour un jouet.

Nous faisons déjà les activités que vous nous proposez si gentiment mais cela se passe tout de même... Il suffit qu'une collègue soit occupé à un change, une autre gère le groupe en attendant et clac!

Autres activités proposées:

danse, gym, collages, peinture, psychomotricité, jeux dans le jardin, déguisements, découverte alimentaire, préparations culinaires, pâte à sel,imagiers divers...

pourtant nous sommes toujours en nombre par rapport au nombre d'enfant (1/7enfants)parfois plus!


Les "mordeurs" ont entre 19 et 24 mois.

Le plus embêtant c'est de voir le nombre de "victimes" qui se suit de semaine en semaine...tous ces petits loulous mordus...

Et surtout la gestion des parents qui se plaignent, à juste titre bien entendu, car nous ne trouvons plus aucune solution, aucun remède.

même si nous sommes en collectivité, nous devons leur apporter la sécurité, les parents ne devraient pas se sentir angoissés à l'idée de retrouver leur précieux enfant mordu!

Du coup, et nous les comprenons, ceux-ci sont exaspérés, des cris s'en suivent devant d'autres parents......

Même si nous ainsi que notre responsable expliquons les situations du mieux que nous pouvons, ces petits asticots ya rrivent

Entre moyen d'expression, refoulement d'un désir de câlins, souhait par l'enfant d'exprimer qu'il en aime un autre, pas encore au stade du langage donc morsure, ...... Même si ces explications sont données, les parents n'entendent plus, puisque nous ne trouvons pas de solution, et nous le répétons, c'est compréhensible!

Du coup, nous sommes devant un mur! c'est le gros point d'interrogation, que faisons nous de bien, de mal??? (nous faisons certainement mal les choses puisque rien ne s'arrange)

Une maman excédée nous a même demandé de quels enfants il s'agissait pour aller "éduquer ces parents qui ne donnaient aucune limite à leur enfant"....

Elle a dit a une collègue qu'elle avait mordu sa propre fille car la petite avait fait ce geste. Ma collègue lui a répondu qu'en tant qu'adulte et maman, elle était son exemple et que la petite ne comprendrait pas pourquoi elle ne pourrait pas mordre elle aussi.

La dame a alors répondu qu'elle ne souhaitait pas qu'on lui inculque sa manière d'agir à domicile.....

Nous n'en pouvons vraiment plus de cette situation....



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :

Il y a qqq chose à réfléchir au niveau de la gestion ou de l'espace ou des activités ?

J. Epsein (l'explorateur nu)explique par exemple que les modules style "maison-toboggan" sont très chouette parce que des enfants de cet âge, peuvent explorer à plusieurs le même jouet.

Faites peut-être venir qq'un d'un centre de guidance et spécialisé en petite enfance pour réfléchir avec vous à ce problème.
Ce n'est pas vraiment possible de dire grand chose par internet clin d´œil

Courage ...


Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



Forville
femme 31 ans

Membre depuis le 06/05/2011
23 messages

Posté :

situation tres delicate et en plus de ca des parents pas tres cool non plus.

un enfant mort pour s exprimer s il ne parle pas encore, pour se faire comprendre mais si un enfant parle et qu il mord au niveau psychologique c est qu il se passe soit quelque chose en lui ou chez lui ou tout simplement qu il s ennuie....



femme 40 ans

Membre depuis le 25/07/2011
5 messages

Posté :

Les parents n'ont pas à être cools et surtout pas si c'est leur propre gosse qui en est victime.
Perso, je ne tolère pas que les grands soient à proximité des plus petits (encore moins si la puéricultrice n'a pas le temps de surveiller) c'est le genre de choses qui ne dois pas arriver, si un petit à le temps de mordre, il pourrait tout aussi bien assomer un gosse avec sa chaussure.
quand l'enfant sort de sa chaise, vous lui demandez de vous expliquer la bêtise qu'il a faite?
Faites comme dans les crèches, séparez les plus petits des plus grands


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus