9
Imprimer      Envoyer à un ami     

études d'instit primaire



femme 32 ans

Membre depuis le 21/08/2008
5 messages

Posté :

Bonjour, j'ai 19ans et j'ai toujours eu des difficultés à savoir ce que je voulais faire dans la vie. Jusqu'ici je ne m'inquiétais pas trop, j'ai fait mes humanités tranquille. Mais seulement voila je viens d'obtenir mon diplome cette année et j'étais complétement perdue. Je me suis d'abord inscrite à l'université de mons-hainaut en sciences de gestion puis après réflection je me suis dit que je n'aurai pas le courage de faire 5ans car je veux travailler rapidement.Par après une amie m'a parlée et m'a dit qu'elle voudrait faire des études d'instit primaire et j'ai trouvée que c'etait une bonne idée pour moi car je veux des enfants et ce metier serait parfait pour pouvoir s'occuper de mes futurs enfants. Mais voila je me suis inscrite et je commence à douter (encore une fois). Je suis trop désespérée j'ai l'impression que je ne trouverai jamais le métier qu'il me faut. De plus j'ai peur qu'après mes études d'instit primaire j'ai des difficultés à trouver du travail car j'entend beaucoup d'instit qui disent que c super dur de trouver un poste a l'heure actuelle. Merci de m'aider



chimay

Membre depuis le 25/09/2006
374 messages

Posté :

bonjour Lili,

il est grand temps, c'est vrai, de trouver ta voie si tu veux commencer cette année des études...
Si c'est pour aider tes futurs enfants que tu veux faire instit, heu... çà me semble un peu léger comme motivation, d'autant qu'avec tes "humanités tranquilles" tu pourras les aider facilement...
Et puis entre instit et la gestion, il y a tellement de différences...
Et si tu allais au C. PMS de ton école secondaire pour passer les tests d'orientation? tu saurais avec plus d'objectivité ce qui t'intéresse...
le nombre d'années d'études, après cela, devient une variable moins prioritaire.
p-tête que tu trouveras une voie radicalement différente, à laquelle tu ne pensais pas ou que tu n'osais pas penser...! je sais pas moi, l'archéologie, la pharmacie, heu.. la banque, heu.., l'horlogerie, grutière, (héhéhé!), les arts du spectacle,etc. allez, va essayer au PMS, vite !
bonne journée

JJ




femme

Membre depuis le 18/08/2008
81 messages

Posté :

Salut Lili,
JJ a raison, trouver sa voie n'est pas facile mais je suis sûre qu'il y a une section qui te botte beaucoup plus que les autres...Et sache que être mère, cela s'apprend sur le terrain, pas par des études.
Suggestion: fais une liste des métiers qui ne t'intéressent pas et après tente de faire une liste de ce qui te plairait vraiment, voir qui te passionnerait...
Qui sait peut-être grutière!!! lol.
Bonne chance à toi.



femme

Membre depuis le 11/08/2008
70 messages

Posté :

Bonjour Lili,
je rejoins les avis qui t'ont été donnés. Une piste supplémentaire : le siep, service d'information sur les études et les professions. Tu pourras y rencontrer des personnes habituées à aider les étudiants indécis au carrefour de leur cursus. Discussions, tests de personnalité orientés sur tes goûts et les professions, présentation de l'éventail des possibilités des métiers (il est toujours plus large qu'on l'imagine), et évidemment implantation des écoles, débouchés, etc.
En visitant leur site, tu trouveras déjà des info intéressantes http://www.siep.be

Quoique tu choisisses, je te souhaite un parcours épanouissant sourire


Sylvie



femme 32 ans

Membre depuis le 21/08/2008
5 messages

Posté :

Merci beaucoup pour votre aide. Quand je disais que ca serait le metier parfait pour etre mère ce n'est pas à ca que je pensais, je pensais aux horaires assez facile (week-end et vacances d'été libres). Je pense que je vais faire un test d'orientation c'est une bonne idée. C'est juste que j'ai un peu peur de dire à ma mère que je veux encore changer (ca fait deja la deuxième fois qu'elle va m'inscrire dans une ecole).



femme

Membre depuis le 11/08/2008
70 messages

Posté :

Patiente alors peut-être d'avoir été réaliser les tests d'orientation, tu auras ainsi l'occasion de lui annoncer que tu as... enfin trouvé ta voie!! sourire

Sylvie



femme 32 ans

Membre depuis le 21/08/2008
5 messages

Posté :

Merci sylvie c'est une bonne idée. En fait le métier d'institutrice primaire me tente énormément car j'adore les enfants mais ce dont j'ai peur c'est de ne pas trouver de travail plus tard car beaucoup me dise que c'est très difficile et que ca peut prendre des années avant de trouver un poste et d'être nommée. Mon gros défaut aussi c'est que j'ai peur de me retrouver seule. Une amie à moi s'était inscrite avec moi mais elle est en trein de changer d'avis et ca me stresse.



femme

Membre depuis le 11/08/2008
70 messages

Posté :

Si ta priorité est de trouver un métier en contact avec les enfants ET avec des horaires qui semblent cool (donc sans tenir compte du travail à domicile pour préparer)il n'y a pas que les études d'instituteur. Tu peux aussi rejoindre les horaires scolaires par tous les postes que l'on retrouve dans une école: de la secrétaire à l'économe, de la kiné ou la logo (dans l'enseignement spécial) à l'éducatrice... Il y a plein de possibilités. D'autres structures travaillent avec les horaires scolaires : les CRF, les centres de jours, etc. Dans chacun, on a besoin d'éduc, d'instit, de psychomotriciens, de logo, de psy, et de tout le personnel administratif.

Pour ce qui est de te sentir seule... Je pense que la sensation pourrait vite s'évanouir après la rentrée: se retrouver avec un groupe qui partage les mêmes objectifs, c'est précieux sourire


Sylvie




femme

Membre depuis le 18/08/2008
81 messages

Posté :

Bonjour Sylvie,
1 détail pour ce qui est du métier d'éducateur,ce n'est absolument pas facile de trouver un horaire-bureau! Je sais de quoi je parle, le peu d'offre d'emploi de jour est prit d'assaut... Et nous sommes un bon nombre à souhaiter cela... Donc...
A plus



femme

Membre depuis le 11/08/2008
70 messages

Posté :

Bonjour Pintelc,

il est clair que le métier d'éducateur offre beaucoup plus de possibilités dans des horaires en pauses. Ici, j'abordais la question sous l'angle de "à part instit, qui fait des horaires "scolaires"? " Et donc, tout le personnel (pédagogique, social, administratif et thérapeutique) des établissements scolaires et des établissements de soins attachés aux écoles travaillent avec ces horaires.
Les éduc s'arrachent ces places? Je comprends!

Belle journée à tous sourire


Sylvie


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus