12
Imprimer      Envoyer à un ami     

Excès d'émotivité

Page  02



Umbriel
homme 90 ans

Membre depuis le 10/04/2006
233 messages

Posté :

Viviane :
Je trouve un peu réducteur ton image du psychologue, stef... un psy ne fait qu'écouter et dialoguer?

j'ai écrit aussi : c'est à peu près ça sourire

je ne suis aucun des trois catégories professionnelles.

Mais n'hésite pas à laisser tes idées et tes conseils à l'initiatrice du sujet.


alone in the dark

www.criminolo-J.forumpro.fr



Hainaut

Membre depuis le 22/06/2006
258 messages

Posté :

Une bonne description des orientations professionnelles a été donnée ci-dessus, si ce n'est que l'approche humaniste me semble un peu brièvement expliquée, notamment en ce qui concerne l'orientation rogérienne. Des sauts vers le passé peuvent bien sûr être fait, et l'inconscient n'est pas nié, mais ce qui caractérise le mieux cette approche est le fait qu'elle part d'un postulat optimiste et emploie la non directivité et la compréhension de la personne pour se baser sur ses possibilités, ses potentialités, plutôt que de se fixer sur le symptôme. Cette approche est la moins connue des quatre, et donc la plus difficile à décrire.



Tervuren

Membre depuis le 16/11/2006
1 message

Posté :

Merci Viviane de différencier l'approche humaniste ou existentielle des autres, je suis une formation en Gestalt et j'avoue que je suis parfois déçue de ne pas entendre parler plus souvent de cette méthode qui peut même plus être distinguée comme un art de vivre. Comme tu le soulignes très bien le symptôme de mal être que l'on peut tous ressentir un moment ou l'autre de notre vie sont remis en lumière dans l'ici et maintenant, et l'on ne cherchera pas absolument à se battre contre mais à identifier pour quoi faire, il y a un grand respect des émotions et tout le travail sera de travailler sur le processus singulier que chacun met en place pour être en contact avec l'environnement.
J'aimerai pouvoir trouver des personnes qui s'intéressent à l'évolution de notre société dans la manière dont on rentre en contact avec l'environnement. c'est passionnant car toutes nos relations à chaque seconde de notre existence n'est fait que de contact - tout est changement dans le contact - quand on en prend conscience -on peut très souvent se réapproprier une part de responsabilité de ce qui rate dans la relation, tout bouge sans vraiment que l'on contrôle ce changement. c'est souvent un cadeau. le lâcher prise fait partie de ce processus


Page  02

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus