26
Imprimer      Envoyer à un ami     

Formation spécifique pour devenir indépendant?

Page 01  03



Membre depuis le 09/03/2006
5 messages

Posté :

Bonjour à tous,

Je me pose une question toute simple: peut-on s'installer en tant qu'indépendant et recevoir des personnes en consultation en tant que simple "licencié(é) en psychologie" sans pour autant avoir suivi un 3ème cycle en psychothérapie? Pour info, j'ai fait psycho du développement et de la société...

Merci d'avance pour vos réponses!

Une psy déprimée de ne pas trouver d'emploi dans le secteur psychosocial!



Membre depuis le 21/02/2006
9 messages

Posté :

Bonjour,

Pour répondre à ta question , officiellement, rien ne t'empeche de t'installer comme psychologue, par contre, je pense que tu ne peux te faire appeler psychothérapeute... le troisième cycle t'apporte un suivi intéressant du point de vue de la supervisison, donc ca peut être utile.

Pour toute question, n'hésite pas à contacter la fédération belge des psychologues, tu auras des réponses sures.

Quelle population vises tu?

En tout cas, bonne chance! Tiens nous au courant



Membre depuis le 09/03/2006
5 messages

Posté :

Merci pour ta réponse.

En fait, je ne sais pas encore exactement ce que je vais faire et quelle population viser mais je suis tellement désespérée que je m'informe de toutes les possibilités...



Membre depuis le 21/03/2006
1 message

Posté :

hello
je suis tt à fait d'accord avec Callixte... la fédération des psy a édité "s'installer comme psychologue indépendant pas à pas", c'est très bien fait et ça te donne une idée des questions à te poser. Tu peux aussi contacter l'INASTI ou une caisse d'assurances sociales (securex, partena, UCM, etc). Sans vouloir te décourager, renseigne-toi bien car les cotisations sociales sont lourdes (+de 400€ par trimestre au début de l'activité) si c'est ton activité principale. Si tu as un autre boulot en tant que salariée, c'est plus "facile". Si ça te tente, réfléchis bien mais c'est vrai que cela peut être très chouette.
Je ne suis pas spécialiste en la matière mais n'hésite pas si tu as des questions plus précises
Bye



Hainaut

Membre depuis le 20/02/2006
14 messages

Posté :

Salut, je voulais juste réagir à ton message. Je comprends tout à fait ton envie de "travailler" et que trouver du boulot en sortant de psycho, ben c'est pas une mince affaire.
Je voulais te faire part de mon sentiment. Je suis sortie de psycho l'année dernière et j'effectue un DES en sciences thérapeutique. Et si y a bien un truc que cette formation m'a appris (via le stage), c'est que lorsqu'on sort de psycho, on connait pas mal de truc... mais de la à le mettre en pratique, c'est tout de suite moins évident. Es-tu sûre de pouvoir gérer toutes les situations qui viendraient à toi si tu t'installes?

courage



Limousin en France

Membre depuis le 21/03/2006
31 messages

Posté :

Alors là Coulou tu m'étonne, mon compagnon est psychotérapeute et il ne s'est pas posé de questions ou causé de probléme il a ouvert son cabinet en France & point...

l'amour vrai n'a ni âge ni visage REBECCA



Membre depuis le 09/03/2006
5 messages

Posté :

Merci pour vos réponses.

Juste une question à Rebecca: ton compagnon a-t-il fait une formation en psychothérapie après ces études de psycho ou non? Je ne sais pas en France mais ici en Belgique, le terme psychothérapeute est encore flou, même si je pense que le titre va bientôt être défini clairement et être ainsi protégé.
Moi je n'ai pas fait de 3ème cycle en psychothérapie et pour répondre à Sarah, c'est vrai que, même si j'ai confiance en moi pour commencer en tant qu'indépendante, je ne sais pas si ma formation est suffisante...
D'un autre côté, je ne me vois pas recommencer des études à plein temps!
D'où mon questionnement...



Membre depuis le 21/03/2006
31 messages

Posté :

Salut Coulou, je répond un peux tard peut être, désolée, mais je me doit de te dire que l'on apprend pas vraiment la psychologie ou la psychotérapie même si on t'attribue une licence quelconque !_ quelque soit les études ou les cours que tu a reçues, il te faut avoir des aptitudes naturelle (le don ) pour exercer, tel que la perspicacité (ou clairvoyance) avoir la faculté de l'analyse et de l'observation être à l'écoute c'est sur mais surtout donner des solutions et remèdes, s'impliquer psychiquement et physiquement, ce qui es trés éprouvant si tu veux vraiment aider le genre humain en deux mots il te faut être ( sorcière blanche ) car mon compagon par exemple a pour lui aussi une influence magnétique forte sur les gens à qui il inspire confiance et respect, il faut être aussi chargé qu 'un orage pour faire ce métier sérieusement à coeur......( lui, il est bon Samaritain depuis l'âge de quatre ans ) car voilà la réalité de cet état ...donc si tu veux vraiment faire de cet art ta raison de vivre et que tu a du charisme et de la volonté installe toi et met ta plaque.( n'importe quel gourou ou voyant ou autre mage ou savant peux s'installer du moment qu'il ou elle paye sa taxe à l'état en allant déclarer son activité à la chambre de commerce et des métiers.....au revoir

l'amour vrai n'a ni âge ni visage REBECCA



Membre depuis le 22/06/2006
258 messages

Posté :

Le plus important est de continuer de se former tout au long de la vie: psychothérapie personnelle, supervision, lectures,intervisions éventuellement, discussions avec collègues, colloques etc... Et rien n'empêche de réorienter au besoin. Les psychologues expérimentés eux-mêmes ne se jugent pas à même, et c'est très sage, de prendre en charge toutes les personnes qui se présentent à eux.



chimay

Membre depuis le 25/09/2006
374 messages

Posté :

Bonjouir Coulou,
je viens de seulement voir ta demande. Tout d'abord, une précision: En Belgique,le titre de psychologue est officiellement reconnu depuis peu d'année, mais cette fois le psychologue a un statut. Le titre de psychothérapeute n'est pas encore reconnu! Cela signifie clairement que le garçon boucher de ton quartier peut mettre une plaque sur sa porte :"psychothérapeute"! mais çà ne durera plus très longtemps: les discussions sont en cours, elles sont très vives vu que les médecins veulent prendre le pouvoir sur ce statut, ou vu que bien des soignants n'ont pas spécialement suivi des études de psychologie, mais d'orhopédagogie ou d'ergothérapie, mais qu'ils ont suivi une formation privée ou un troisième cycle ou etc... et qu'ils sont très bons !
bref: il y a du pain sur la planche chez le ministre.
Par contre pour ta question principale: les études de psy suffisent-elles? Je dis non, 3xnon! Il est clair qu'il faut faire une formation dans une orientation qui colle plus à ta personnalité: humaniste (A.T., gestalt, systémique, etc..), ou comportementaliste, ou psychanalytique, ou... Mais de toute façon, il faudra, en sus, un travail thérapeutique sur toi-même. Je suppose que tu comprends cela. Un seul exemple: si tu as un patient où tu découvres que finalement la raison pour laquelle il vient ce n'est pas un sentiment d'échec ou une phobie quelconque, mais un deuil non assumé et que toi-même tu as des problèmers avec la mort... Si tu n'as pas travaillé cela complétement chez toi: comment peux-tu soigner quelqu'un?
Alors, je vais mettre les pieds dans le plat, mais d'après les dires de Rebecca vis-à-vis de son copain, tout paraît trop simple: être psy, ce n'est pas être gourou, ce n'est pas avoir la science infuse, ce n'est pas s'impliquer physiquement et émotionnellement au delà de certeines limites déontologiques et ce n'est pas être sauveur de l'humanité! (et on ne sait pas soigner tous les types de problèmes!)
Il faut bien sûr avoir des dispositions (mais si tu as fait psycho, c'est que tu les as tout de même) et surtout apprendre toutes les techniques liées aux formes de psychothérapie que tu choisis et après avoir fait le ménage dans toi, et en commençant par l'empathie, tu peux te lancer.
Maintenant, s'installer c'est bien autre chose, mais des personnes ont déjà bien répondu avant moi.
Bonne réflexion!
JJ


Page 01  03

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus