0
Imprimer      Envoyer à un ami     

Harcèlement au boulot



Membre depuis le 20/03/2019
6 messages

Posté :

Bonjour ; ma question concerne mon époux.
Il est chef de secteur dans une ETA. Depuis plusieurs mois, et même plusieurs années, il subit du harcèlement moral de la part d'un de ses subalternes qui profite de son statut de délégué syndical pour monter tout en épingle.
Mon époux est syndiqué à la même section, mais la représentante dans l'entreprise n'est pas partiale et part du principe que l'ouvrier a raison. Les réunions s'enchaînent, mon époux doit gérer une équipe d'ouvriers dont le tiers a sans cesse des réunions syndicales, parfois plusieurs fois par semaine, et les chantiers à terminer.
Cet ouvrier a porté des accusations graves envers mon époux.
Hier encore une réunion imprévue s'est terminée sans résultat, la direction et mon époux se faisant couper la parole alors qu'il explique le contexte et prouve que les accusations sont infondées.
Que faire lorsque dans un conflit, les deux parties sont du même syndicat mais que le représentant dans l'entreprise s'entête à écouter juste l'ouvrier sans vouloir comprendre le chef de secteur et ne relève pas quand l'ouvrier est en tort.

La représentante a absolument voulu que mon époux s'affilie à sa section lors de son arrivée dans l'entreprise il y a 7 ans. Or, je viens de m'apercevoir que l'affiliation à un syndicat relève du domicile de la personne. Par exemple on habite la région de Charleroi, on travaille à Bruxelles, c'est à Charleroi qu'on doit s'affilier.

Que faire pour faire constater le harcèlement moral? Que faire contre une représentante qui est de parti pris?
Un syndicat de Charleroi peut-il intervenir dans une société de Bruxelles, Liège ou en tous cas hors de Charleroi ?
Qui contacter vu que la direction affirme devant le chef de secteur qu'elle le soutient mais lors de réunions n'arrive pas à parler et n'ose pas dire à l'ouvrier qu'il est en tort.

Il y a diffamation sur plusieurs points.

Merci de vos réponses.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus