5
Imprimer      Envoyer à un ami     

Indemnité invalidité et mutuelle



femme 43 ans

Membre depuis le 21/01/2008
23 messages

Posté :

Bonjour,

J'aurais besoin d'infos à savoir j'ai une amie qui est en invalidité à 66% et ne pourra sans doute jamais plus travailler (opération diverses et la récupération n'est pas au top). Comment faire pour qu'elle puisse bénéficier de l'invalidité à 100%? Son moral est au plus bas car elle aurait voulu reprendre le boulot mais ce ne sera plus possible (on lui a mis 6 vices et 3 plaques dans le bas de la colonne) de plus elle a été opérée 14 fois au genoux droit et rien n'a été fait correctement donc elle boite et ça joue sur son dos bien sure....elle ne sait plus rester trop longtemps assise etc..... Où doit-elle s'adresser?

Merci pour votre prompte réponse


Beauty_krusty



37 ans

Membre depuis le 22/07/2006
68 messages

Posté :

Cela n'existe pas, le maximum étant l'invalidité à 88 pourcent. Il faut déja que la/les pathologie(s) soient vraiment lourdes pour arriver à ce niveau.
Mais de toutes façon, les indemnités ne se calculent pas sur le degré de l'handicap (sauf certaines exceptions comme l'aide à la tierce personne)
C'est l'allocation de revenu de remplacement ou l'aide aux personnes agées qui prennent compte du degré de handicap ( calculé en points)

Si son état s'aggrave, votre amie pourra toujours demander une réévaluation de sa situation auprès du spf handicap.


Tempus Fugit



Liège
homme

Membre depuis le 08/09/2006
49 messages

Posté :

Bonjour,

En fait il ne faut pas confondre 2 choses :

- 1) l'invalidité

En fait il faudrait même préciser que pendant la première année, on parle d'incapacité de travail et à partir de d'un an d'invalidité.

Cela relève de la sécurité sociale (et est donc réservé aux personnes qui ont un travail ou sont au chômage)et les indemnités sont versées par la mutuelle. Je suppose que c'est le revenu que perçoit actuellement votre amie. Comme le fait remarquer Benoit Jean, le critère est d'avoir une incapacité de travail d'au moins 66%. Et le montant des indemnités perçues n'est pas lié à la gravité de cette incapacité.

2) Les allocations relatives au handicap et qui sont versées par le SPF Sécurité sociale - Direction générale des personnes handicapées (service mieux connu sous l'appellation "Vierge noire"). Il y a deux types d'allocations (3 avec celles pour les personnes âgées mais votre amie n'est pas concernée) : l'allocation de remplacement de revenu où le critère est également 66% mais qui est ouvert aux personnes qui n'ont pas travaillés ou été au chômage et l'allocation d'intégration.
L'allocation d'intégration est liée à la perte d'autonomie de la personne et son montant dépend du dégré de perte d'autonomie.

L'allocation d'intégration est normalement cumulable avec l'indemnité d'invalidité versée par la mutualité (il y a toutefois des limitations éventuelles en fonction des revenus du ménage). Si votre amie n'a pas encore fait de démarche pour obtenir une allocation d'intégration, elle peut en faire la demande auprès de sa commune.

Par ailleurs, l'AWIPH ne verse pas d'indemnité mais intervient dans le remboursement de certaines aides matérielles (notamment pour l'adaptation du domicile).

Voilà la situation en résumé. J'espère que ça pourra vous aider.

Philippe



femme 43 ans

Membre depuis le 21/01/2008
23 messages

Posté :

Bonjour,

En tout cas un grand merci pour toutes ces infos.
Elle va faire une demande de réévaluation de son dossier à la mutuelle et aussi une demande d'aide à la vierge noire. Il est claire qu'avec l'indemnité que lui verse la mutu elle ne s'en sort pas....trop de frais en plus des factures diverses liées à la maison...(comme tout le monde..)

A bientôt


Beauty_krusty



homme 59 ans

Membre depuis le 16/06/2011
1 message

Posté :

Bonjour,

Depuis une année j'étais reconnu en invalidité à +66% par le médecin conseil de ma mutuelle suite à une opération du bras droit (déplacement d'un nerf cubital dû à des fourmillements aux doigts et pas de force dans le bras).

Depuis l'intervention en avril 2010 j'ai encore très peu de force dans mon bras gauche par rapport à l'autre membre et, vu mon métier, il m'est plus possible de soulever de poids avec ce bras car une sensation de douleur suivi par lourdeurs apparaissent aussitôt !
Ce matin je me suis rendu à l'INAMI pour le contrôle annuel et ceux-ci m'ont remis au travail sans se soucier de mon bras gonflé à l'endroit du déplacement du nerf. (pourtant ils l'ont bien constaté....)

Mon employeur ne ses plus me proposer d'emploi "léger" type administratif ou autre...
Conséquence je me retrouve au chômage forcé..
J'ai envie de faire un recours via mon avocat au Tribunal de Travail de ma région mais me pose la question sur une réussite d'un tel recours et si vous avez vécu pareil problème.

Vos avis seront les bienvenues.


J'ai droit



homme 55 ans

Membre depuis le 05/12/2018
1 message

Posté :

Bonjour, depuis 1999 Suis en invalidite, reconnusa plus de 66%, le 9 Avril 2018 ai pasé un revisión medecin conseil,, aujourd'hui on et debut decembre et Pas de decisión du medecin , ai ete prolonger a 3 reprise Durant ce temps ai recu mes indemnites, mais ce mois CI ríen, Pas de reponses de ma mutuelle du pourquoi et Pas de decisión du medecin conseil!
Es ce normal 8 mois pour une decisión et quema sont mes recourt?
Quelqu'un pourrais m'aider? Merci


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus