5
Imprimer      Envoyer à un ami     

infirmière et famille, est-ce réalisable ?



Membre depuis le 17/01/2007
9 messages

Posté :

Bonjour,

je suis infirmière, mariée et maman de deux enfants.
Je travaille à temps plein dans un service d'urgences avec un horaire théorique de 38h qui se transforment très souvent en 60h.
J'accumule les week end, les soirs, les matins, bref, le quotidien du milieu hospitalier.
Je ne vois pas bien comment, avec un rythme de travail pareil, il est encore possible de s'occuper de ses enfants, de son mari mais également de soi.
J'aimerais si possible, avoir des témoignages d'infirmières ayant quitté le milieu hospitalier pour travailler dans d'autres structures tels que PMS, maisons médicales ou autres.
Merci d'avance



Membre depuis le 12/06/2006
109 messages

Posté :

Bonjour,
Comme vous, j'ai un diplome d'infirmière et j'ai travaillé quelque temps en salle d'opération;
c'est vrai mlorsque l'on sort de l'école,une seule envie:le milieu hospitalier et puis moi j'ai été décue pas par le rythme de travail mais surtout par le manque de respect tant des médecins que des patients qui croient que tout leur est dû et que les infirmières sont des bonnes à tout faire. Quand on espère réaliser un travail dans lequel on accorde de l'importance à la relation avec le patient , alors c'est les collègues qui râlent et qui trouvent qu'on en fait trop!
J'ai quitté l'hôpital en 68 pour travailler dans les centres PMS et je ne le regrette pas. C'est un vrai travail en équipe, il est varié et la créativité est importante et ce qui n'est pas négligeable lorsque l'on a des enfants ce sont les horaires et les congés. Biensur les salaires ne sont pas les même mais on ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre.
Bonne réflexion



Membre depuis le 17/01/2007
9 messages

Posté :

merci pour cette réponse très encourageante !
Le travail dans un PMS est quelque chose qui m'intéresse car j'aime avoir le droit d'être créative, attentive envers mes patients et je pense avoir de bonnes qualités d'écoute (ce qui est quasi impossible à exploiter à l'hopital vu le manque de temps et l'impératif rentabilité).
Quelle sont les qualités requises pour ce genre de poste, faut-il avoir une spécialisation en santé communautaire ?



Membre depuis le 12/06/2006
109 messages

Posté :

Bonjour,
désolée de répondre un peu tard mais je ne vais pas régulièrement sur le site!
spécialité en santé communautaire: cela est un plus mais pas indispensable. Attention aux années d'anciennetécirconspecti vous travaillez dans un hôpital privé, vos années de service ne sont pas prises en considération. Vous n'aurez probablement pas un poste fixe et définitif dès le départ mais des remplacements parfois de 1 an donc je vous conseille de ne pas démissionner mais de prendre des congés (voir votre syndicat).
Pour savoir comment postuler, vous pouvez contacter le cabinet de la Ministre ARENA (02/227.33.90 ) où l'on pourra vous informer de la date de parution de l'appel au Moniteur Cette démarche est à faire si vous souhaitez travailler dans les Centres PMS de la Communauté française.
Il existe aussi des centres PMS dans les Provinces, villes et communes (voir les adresses sur le site enseigenement. be ou sur le guide social. Pour les provinces: s'adresser au Gouvernement Provincial, direction de l'enseignement. Pour les Communes, s'adresser au bourgmestre.
Il existe aussi des centres PMS libres : s'adresser à chacun d'eux car ce sont souvent des ASBL. La COCOF: s'adresser aux 2 centres.
Formation: durant le travail, des formations vous sont proposées, gratuitement et ce qui est important de suivre: entretien et animation de groupe.
Il manque des infirmières mais parfoic pour des interim courts.
Bonne chance dans vos démarches



Membre depuis le 02/02/2007
1 message

Posté :

Oui Olympe, le travail en centre PMS est passionant. J'y suis depuis 34 ans et ne l'ai jamais regretté. Info: il manque une infirmière dans mon service actuelement. Si tu es disponible, tu peux me contacter par mail pour plus d'infos



Membre depuis le 17/01/2007
9 messages

Posté :

merci pour ta réponse Florinette, (et encore merci à PMS).
Je viens d'accepter un poste en centre psychiatrique ouvert. On m'y propose des horaires nettement plus réguliers et du temps à consacrer aux patients (enfinnn !!!).
Il faut savoir que pour le moment, nous avons une moyenne de 100 patients par jour aux urgences, ce qui revient à dire que nous sommes censés accueillir en gros, 1 patient toutes les 15 minutes !!
Où peut on placer l'aspect humain qui, selon moi, est tout aussi important que l'aspect médical (surtout dans certaines situations dramatiques que l'on rencontre tout de même assez régulièrement).
Je travaille avec une équipe qui se soucie énormément du bien-être de la personne mais ici, il s'agit malheureusement d'une mission quasi impossible ! Dommage, il y a encore beaucoup de travail à faire pour améliorer ça, j'espère que les politiques sortiront un jour la tête de leurs chiffres et qu'il viendront se rendre compte de la réalité du terrain et ce, dans tous les secteurs infirmiers car ce métier est formidable, mais ce n'est pas pour rien qu'une infirmière a une durée de vie moyenne en milieu hospitalier de 5 ans!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus