6
Imprimer      Envoyer à un ami     

invalidité et études



Wemmel
femme 56 ans

Membre depuis le 14/06/2008
4 messages

Posté :

bonjour,
je suis en invalidité depuis quatre ans, à 66%. Je veux me battre et réorienter ma vie. Licenciée en communication je veux commencer un an d'agrégation afin de pouvoir enseigner. Serais je considérée comme étudiante, ou toujours invalide? Mon statut changera t il?
Puis je rester invalide durant cette année d'études ? Car de quoi vais je vivre, mon médecin ne me juge pas encore capable de retravailler, néanmoins, un an d'études sera aussi une bonne tentative de remonter de d'aboutir à un travail d'enseignant.
Merci si vous pouvez me répondre et me donner de bons co nseils,
véronique



Wemmel
femme 56 ans

Membre depuis le 14/06/2008
4 messages

Posté :

mercipour les réponses..



Charleroi
48 ans

Membre depuis le 04/06/2007
26 messages

Posté :

bonsoir
j'ai ete dans la meme situation
etant invalide tu est sur la mutelle
tu as le droit de faire des etudes moyennant l'occord du medecin conseil
tu demande de faire une orientation professionelle
alors si il y a accord de l'INAMI, il y a intervention financiere pour les etudes entreprise
c'est un peeu lourd administrativement mais tu gardse tes droits le long des etudes vu que tu fais tout pour te réorienter
bonne chance et bon courrage
marie)eve



Wemmel
femme 56 ans

Membre depuis le 14/06/2008
4 messages

Posté :

Marieve ,
grand merci pour ta réponse, il semble alors qu'il y a de nouveau un espoir, je m'en sors ma maladie va mieux et j'espère de tout coeur que le médecin conseil pourra comprendre ma volonté de m'en sortir, etre soutenue ne fut ce que encore pendant un an, pour que je puisse sortir de ces temps difficiles.
Aussi, je suis suivie par un médecin psychiatre, dans ce cas, si ce médecin donne un avis positif à mon désir de réorientation, de renaissance en quelque sorte, son avis ne prévaut il pas sur l'avis du médecin conseil? si le médecin conseil dit non et que mon médecin qui me suit depuis quatre ans, dit oui, a t il plus d'influence? merci encore, et bravo à toi d'avoir réussi ça encourage tu sais,
véronique



Wemmel
femme 56 ans

Membre depuis le 14/06/2008
4 messages

Posté :

Bonjour,
merci pour ta réponse qui m'a encouragée. Effectivement, j'ai demandé au médecin conseil de ma mutuelle et il a accepté que je puisse étudier un an mon agrégation. Je n'ose pas demander si jamais je ne réussi pas mon agrégation si je continue à etre considéree comme personne invalide car je veux vraiment fournir un effort malgré ma maladie or, il n'est pas dit que je réussisse meme si ma motivation est réelle. Est ce que la mutuelle prévoit de continuer à me considérer en invalidité (actuellement 66%) après mon année d'études?
merci si vous pouvez me lire et me répondre
veroneek



Charleroi
48 ans

Membre depuis le 04/06/2007
26 messages

Posté :

le fait de reussir ou non ton agreation n'entre pas en jeu (du moin pas officielement
tu restera invalide jusqu'à ce que ta situation medicale s'ameliore et te permette de trravailler normalement
l'orientation professionelle est une mesure sociale qui permet de retrouver un emploi après une longue absence due à la maladie
pourtant, une fois qu'elle est accordée par l'inami, elle assure une protection le temps des etudes
si tu ne reussi pas et que cela est motive par un probkeme de santé, on ne peut pas t'en tenir rigueur
c'est un peu compliqué administrativement mais cela en vaut le couups
ce n'est pas le medecin qui estime tes capacités à reussir, c'est un jury indépendant constuitué d'une assistante sociale, une psychologue et un medecin
c'est alors à toi de prouver tes capacotés au niveau de la memeoire au moyen de test et de demontrer ta volonte de réussir
bon courrage
marie-eve



Membre depuis le 28/01/2015
1 message

Posté :

Bjr

Je suis aussi invalide a plus de 66%....j aimerais reprendre des etudes a l infac accompagne de stages donc sur 3 ans...puis je continuer a toucher mon indemnites d invalide...merci de maider


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus