2
Imprimer      Envoyer à un ami     

Lorsque l'employeur veut mettre dehors un contrat APE



Membre depuis le 23/03/2006
10 messages

Posté :

Je travaille dans une asbl (AMO) depuis plus de 2 ans et demi. Il y a peu, on me signale du jour au lendemain que l'on ne peut pas me garder car je n'ai pas assez évoluer et que je n'apporte pas au service ce dont il a besoins. J'ai un contrat APE à durée indéterminée et ai eu une période d'essai de 6 mois. Jusqu'au mois de janvier 06 je n'avais eu aucun problème et puis tout d'un coup, pof, on me demande de faire une évaluation personelle pendant trois mois, tout ça pour me dire, désolé, mais on peut pas te garder... Que puis-je faire pour me défendre??? Merci de m'aider, car je commence à désespèrer.



Membre depuis le 25/03/2006
8 messages

Posté :

Bonjour,

Je pense qu'il serait intéressant de prendre contact avec ton syndicat, le forem (à Namur, par exemple, il existe une cellule APE) voir l'onem pour connaître avec exactitude les modalités et recours dont tu peux disposer. J'espère qu'avec ces deux trois pistes tu pourras faire quelques choses. Cedbri



Membre depuis le 23/03/2006
21 messages

Posté :

2 ans et demi pour se rendre compte que tu ne convenait pas à cet emploi, mouais...pas très futés ou de fiéfés menteurs le membre de la direction de cette AMO. Le critères de l'entretien d'évaluation doit répondre à des normes de GRH. Descriptif de fonction voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Entretien_d%27%C3%A9valuation
Les objectifs doivent également prévoir l'acquisition de nouvelles compétences. Le pire en Belgique, c'est que tu ne peux rien faire...en Belgique (l'employeur paie l'indemnité de préavis et basta...tu peux arguer de ne pas prester cette période de préavis...et de te le faire payer...s'il chicane...tombe malade...et reviens un jour avant la fin du mois pour sauvegarder ton mois garanti...cela prolongera ton préavis...de fait...et cela permettra pendant cette période de trouver le temps de te remettre à l'emploi.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus