1
Imprimer      Envoyer à un ami     

manifestation nationale des accueillantes d'enfants conventionnées le 16 mai 2008



Ciney
femme 56 ans

Membre depuis le 08/12/2006
37 messages

Posté :


le 16 mai 2008
une manifestation NATIONALE des accueillantes d'enfants conventionnées est organisée afin de rappeler aux différents partis politiques de respecter leurs engagements.

rendez-vous GARE CENTRALE à BRUXELLES à 9 H30
En espérant vous y rencontrez nombreuses car il s'agit bien d'une manifestation NATIONALE en commun AVEC toutes les accueillantes conventionnées de Belgique (néerlandophones, wallonnes et germanophones)

L'union ne fait-il pas la force !

vous pouvez demander d'avantage d'informations quant à l'organisation auprès de la CNE:

Namur-Luxembourg: Isabelle laloy 081 /22 81 09
Charleroi-La Louvière:Stéphanie Parmentier :071 /23 09 66
Mons-Tournai : olivier cattelain 065/ 37 26 13
Liège: Françoise dufrasne 04 /340 74 90
Bruxelles-Brabant wallon: Fatima Daidou 02 /508 87 70

les frais de déplacements (transport en commun) seront pris en charge par la CNE pour ses affiliés en remettant un justificatif





la fusée



Ciney
femme 56 ans

Membre depuis le 08/12/2006
37 messages

Posté :

Echo de la manifestation nationale des accueillantes conventionnées de vendredi 13 mars 2009 à Bruxelles



Quel type de travail à hautes
responsabilités accepteriez-vous d'effectuer pour moins de 5 euros de l'heure?


Certes nous faisons un des plus beaux métier
au monde, et l'un des plus essentiels: "nous éduquons VOS
enfants..."mais il est malheureusement l'un des moins
considérés...



La Belgique ne respecte pas la charte des "droits
de l'Homme "car elle se doit de "promouvoir un
travail décent pour tous" et de donner un salaire à toutes les
accueillantes .


Être bénéficiaire d'allocations de chômage est plus
intéressant financièrement mais on pousse les femmes via le FOREM ou les IFAPME dans ses formations en leur faisant miroiter qu'elles resteront chez elles en travaillant comme des salariées normales et acculées afin de ne pas se voir retirer l'octroi de leurs allocations de chômage et elles se font piéger !
(piège à l'emploi et de plus est : à faux-emploi )

A savoir: pour s'installer ,
même avec du matériel de seconde main càd: l'achat de
matériel de puériculture (lits, matelas, chaises, relax, parc, table à langer, poussettes,...), jeux, livres, cd , matériel et ustensiles de cuisine particuliers: (hachoir, mixeurs, assiettes et couverts...) l'achat d'une pharmacie de base adaptée aux tout-petits, l'aménagement intérieur et extérieur de leur habitation (barrières, cache-prise, clôtures, salle de jeu...)



Il vous faudra compter +/- 2000 euros et ce n'est pas l'ONE qui vous les donneront !


Alors maintenant , il faut que cela cesse, nous en avons assez d'être traitées comme des "bonnes poires" par l'État et c'est pourquoi nous avons remis un panier de ces délicieux fruits
à Madame Veerle Heeren ( ministre flamande de la Santé, du Bien-être et de la Famille, Catherine Fonck ( ministre de la
communauté française de l’Enfance, de l’Aide à la Jeunesse et de la Santé ), Joëlle Milquet ( ministre de l'Emploi) et Monsieur le premier ministre ;Herman Van Rompuy.

Tous les acteurs et tous les partis confondus sont d'accords et conscients qu'il est impératif de nous donner un statut normalisé . Ils vont se mettrent autour de la table avant les élections européennes pour discuter de la mise en place technique.


Nous avons insister pour avoir une date précise de mise en route du nouveau statut et le 1 er Ministre a été d'accord au nom du gouvernement pour fixer cette date au 1 er janvier 2010 .


Un phasage sera déterminé mais qui devrait être proche de :
le nouveau statut d'office pour les nouvelles accueillantes d'enfants conventionnées à partir du 1 er janvier 2010 et pour celles qui le souhaitent ;
une période de transition et de réflexion pour les indécises
et la détermination d'un cadre extinctif permettant aux anciennes d'achever leur carrière sous l'ancien filet social.


La prochaine étape est de déterminer un barème et une commission paritaire adéquate à notre "métier
particulier "qui même si l'on pense qu'il se rapproche des puéricultrices n'est pas exactement l'identique car nous n'avons pas les mêmes conditions de travail....



la fusée


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus