6
Imprimer      Envoyer à un ami     

Massage avec personnes autistes



femme 34 ans

Membre depuis le 15/07/2010
7 messages

Posté :

Bonjour,

Je suis étudiante en 1ère année du master en sciences de la famille et de la sexualité.L'année prochaine, je dois réaliser mon mémoire et c'est pourquoi je vous sollicite.

J'aimerais évaluer l'impact des massages sur le sentiment d'unité chez la personne autiste. Je pense en effet que la pratique du massage (en établissant une relation de confiance bien entendu) pourrait avoir des effets bénéfiques sur l'image corporelle chez l'autiste, ce qui améliorerait leur bien-être.
Afin d'évaluer leur image/schéma corporel(le), je pense utiliser des techniques projectives telles que le dessin du bonhomme ou encore le CAT. J'ai également trouvé une grille de repérage des étapes évolutives de l'autisme infantile traité de Geneviève Haag. Elle aborde la notion de schéma corporel, c'est pourquoi elle me semblait pertinente. La connaissez-vous, si oui qu'en pensez-vous? Je pensais administrer ces tests avant et après la prise en charge thérapeutique.
En ce qui concerne les massages, j'ai pour projet d'effectuer la formation "massages douceurs du monde" d'un point de vue personnel mais également d'un point de vue technique (même si je pense qu'il ne faut pas de technique particulière).
Enfin, connaissez-vous des établissements accueillants des personnes autistes (ados/adultes) où je pourrais effectuer un stage (et y trouver les cas de mon mémoire), et qui soit assez "ouverte" pour envisager ce genre de thérapeutique.


J'aimerais donc avoir votre avis sur ce thème, ainsi que les questions qui s'en dégagent.

Merci...

Au plaisir de vous lire...



homme 66 ans

Membre depuis le 13/12/2007
297 messages

Posté :

Le problème n'est vraiment pas d'être assez "ouvert" pour ça, c'est plutôt votre approche qui pose problème.

La référence psychanalytique de l'autisme est abandonnée dans le monde entier, sauf quelques pays en retard sur les autres. Je ne vais pas insister là-dessus, mais renseignez-vous, vous verrez bien par vous-même.

Pour le reste, les approches corporelles auxquelles vous devriez vous intéresser pourraient vous éclairer. D'abord tout ce qui relève du psycho-corporel, des communications non verbales, de l'éthologie humaine, de l'haptonomie, de l'attitude snoezelen, etc...

Mais bon, si c'est pour vous intéresser au psycho-corporel, laissez tomber les approches intellectualisantes... Il y a des choses bien plus riches que cela...



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :

Il faut savoir que Philippe S est particulièrement "contre" la psychanalyse. clin d´œil

Cependant, je le rejoindrai assez lorsqu'il vous propose d'abandonner des approches trop intellectualisante si vous désirez faire un travail psycho-corporel avec des personnes autistes.
Et oubliez le CAT ou le dessin du bonhomme, vous risquez d'être très déçue...

Le CAT, le dessin du bonhomme sont surtout intéressant à utiliser avec des personnes qui utilise un minimum le langage symbolique. Ce que vous ne trouverez peut-être pas beaucoup avec les personnes autistes mais que vous aurez avec des personnes plus sur le versant "psychotique" ou délirant..., etc...avec le risque de savoir qu'il va falloir faire attention justement à ces angoisses et délires possibles...
(je parle de symbolique dans le sens d'imaginaire et de subjectif/ différent du symbolique "fonctionnel utilisé avec les personnes autistes dans leur quotidien).

Petite question:désirez vous travailler avec des adultes ? des enfants ?

Bonne continuation clin d´œil



Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



homme 66 ans

Membre depuis le 13/12/2007
297 messages

Posté :

Un livre sorti assez récemment qui pourrait vous aider : "Les aspects sensoriels et moteurs de l'autisme" de Danièle Caucal et Régis Brunod distribué par Autisme France Diffusion (www.autismediffusion.com)



femme 34 ans

Membre depuis le 15/07/2010
7 messages

Posté :

Excusez-moi mais qu'entendez-vous par approche trop intellectualisante?

Françoise D, je vous rejoins à propos du CAT et dessin du bonhomme. En effet, ils ont peu accès au symbolique. J'ai simplement proposé ces tests, parce que dans le cadre du mémoire, je dois procéder à une "évaluation". Et c'est à ce sujet que je coince un peu... Comment apporter cela dans une approche psycho-corporelle telle que celle-ci?

Je désire travailler avec des adultes.

Merci de votre réponse



homme 66 ans

Membre depuis le 13/12/2007
297 messages

Posté :

Dans le livre que je vous ai renseigné, il y a un chapitre consacré aux outils d'évaluations (sémiologie corporelle des troubles autistiques dans les outils diagnostiques et d'évaluation) et un sur les bilans sensoriels (bilan psychomoteur et sensoriel).



homme 66 ans

Membre depuis le 13/12/2007
297 messages

Posté :

Je sais par ailleurs que dans l'institution où je travaille (avec entre autres des autistes profonds), nous avons déjà eu des stagiaires dans le cadre de leur TFE sur le massage...

On a eu et on aura encore prochainement des formations et spécialisation dans ce domaine (la prochaine, un perfectionnement et mise à jour en snoezelen).

Je crois que vous devriez chercher à partir de ces mots sur Google par exemple. Il existe pas mal de choses en Belgique.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus