3
Imprimer      Envoyer à un ami     

métier d'enseignement : questions



Mons

Membre depuis le 01/09/2011
4 messages

Posté :

Salut,

Je possède actuellement un bachelor en informatique et systèmes et je voudrais faire le CAP en un an en promotion sociale pour pouvoir après enseigner les cours de ma spécialité dans le secondaire technique et professionnel.
Je voulais vous poser plusieurs questions.
Est-ce que ça demande un grand investissement de faire le CAP ? Est-ce que les profs ont tendance à vouloir mettre en échec les élèves ou bien de les aider ?
Sinon, est-ce que ce n'est pas trop difficile de gérer toute une classe qui risque de chahuter et de vite être dépassé ?

merci



Membre depuis le 26/02/2006
288 messages

Posté :

Bonjour,

le CAP n'est pas vraiment "difficile" mais demande un énorme investissement en temps (ne serait-ce que pour les leçons à préparer en vue des stages).

Les profs sont bien sur là pour aider les élèves.

Pour ce qui est de la difficulté de la classe, je dirai que ça dépend beaucoup de vous. Appréciez-vous les ados? êtes-vous à l'aise avec eux? ça dépend aussi beaucoup de l'école dans laquelle vous vous trouvez. Si vous entamez le cap,vous vous ferez vite une idée durant les stages.



Mons

Membre depuis le 01/09/2011
4 messages

Posté :

Disons que quand je vais devant le tableau, j'ai un peu de stress car je trouve impressionnant d'être devant toute une classe. J'espère que ça disparait un peu avec le temps ainsi que les trous de mémoire. Mais j'aime beaucoup les ados. Je pense qu'il faut parfois de la poigne.
Je me pose comme question :
-Est-ce que le stress disparait avec le temps ?
-Est-ce que c'est grave au début si pendant mon explication, je cale ou bégaie un petit peu ?

merci



Membre depuis le 26/02/2006
288 messages

Posté :

Avec les cours et l'expérience, le stress disparaît. Si vous bégayez, c'est surement à cause du stress mais durant vos cours, on vous apprendra à bien structurer une leçon, à instaurer un dialogue avec la classe,... Lorsqu'on se sent bien préparé, on est forcément plus sur de sois.

Je dirai que les cours sont aussi là pour ça. Si donner cours était si simple, il n'y aurait pas d'études pour cela.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus