4
Imprimer      Envoyer à un ami     

Mi-temps en tant que secrétaire



Bruxelles

Membre depuis le 22/05/2006
26 messages

Posté :

En ce moment je travaille en temps plein et j'envisage de travailler mi-temps. J'ai 34 ans et je suis bilingue avec expérience. Quelle salaire peut je demander pour un mi-temps. J'ai entendu dire qu'il y a possibilité de travailler mi-temps avec un salaire de temps plein.
Quelle sont les conditions. Pourriez-vous m'aider ou me donner des liens.
Merci

Fayza



Membre depuis le 21/02/2006
407 messages

Posté :

Bonjour,

travailler mi-temps avec un salaire de temps plein ??? où ça ? j'accours !

plus sérieusement, pensez-vous vraiment que vous pouvez travailler 2x moins pour le même salaire ? quel employeur accepterait celà ?

si vous passez de temps plein à mi temps, votre rémunération mensuelle brute sera divisée par 2. C'est arithmétique. Toutefois, votre rémunération nette va être amortie, et représentera 60 à 70% de votre ancienne rémunération nette.


Par ailleurs, vous pourriez peut être bénéficier d'allocations complémentaire : l'Allocation Garantie de Revenus ou AGR. Dans ce cas, vous devrez être inscrite comme demandeuse d'emploi et faire une demande d'AGR. ce qui impliquera, enetre autre, d'être disponible à mi-temps pour chercher un emploi, bref de satisfaire, à mi-temps, aux obligations de toute personne percevant des allocations chômage.


conclusion : si vous réduisez votre temps de travail de moitié, vous ne pourrez pas maintenir le même niveau de revenus. C'est bien évident.



Membre depuis le 29/11/2006
12 messages

Posté :

pourquoi ne pas demander un crédit-temps?



Membre depuis le 02/03/2006
45 messages

Posté :

on peut bénéficier d'un revenu complémentaire de l'Onem quand on est en chômage volontaire à mi-temps? j'en doute.



Membre depuis le 29/11/2006
12 messages

Posté :

Dès le 01.01.2002, l’ancienne législation relative à l’interruption de carrière ordinaire pour les travailleurs et les employeurs du secteur privé a été remplacée par celle du CREDIT-TEMPS.

Le crédit-temps est un système qui vous permet temporairement d’interrompre totalement ou partiellement votre carrière professionnelle. Pendant la période de suspension de votre contrat de travail ou de réduction de vos prestations de travail, vous bénéficiez d’une allocation qui vous est payée par l’Office national de l’Emploi (ONEM).

Grâce au crédit-temps, vous pouvez disposer de plus de temps libre pour répondre à des obligations familiales et sociales (éducation des enfants, aide aux parents malades…) ou pour réaliser des projets personnels (reprendre des études, faire un voyage, pratiquer un hobby ou un sport, vous reposer…).

Il existe plusieurs types de crédit-temps :
1. le crédit-temps complet (interruption complète de votre contrat de travail )
2. la réduction des prestations de travail à ½ temps uniquement pour les travailleurs de 50 ans ou plus ;
3. la réduction des prestations de travail à ½ temps peu importe l’âge ;
4. la réduction des prestations de travail d’1/5 temps uniquement pour les travailleurs de 50 ans ou plus ;
5. la réduction des prestations de travail d’1/5 temps peu importe l’âge.

Base légale du crédit-temps :

- CCT n°77 bis du 19.12.2001 remplaçant la CCT n°77 du 14.02.2001 instaurant un système de crédit-temps, de diminution de carrière et de réduction des prestations de travail. Cette CCT n° 77 bis a été rendue obligatoire par l’arrêté royal du 25.01.2002 publié au Moniteur belge le 05.03.2002. La CCT n° 77 bis a été modifiée par la CCT n° 77 ter du 10.07.2002;
- Loi du 10.08.2001 relative à la conciliation entre l’emploi et la qualité de vie (Moniteur belge du 15.09.2001);
- Arrêté royal du 12 décembre 2001 d’exécution de la loi (Moniteur belge du 18.12.2001);
- Arrêté royal du 22 mars 2006 introduisant une cotisation spéciale patronale de sécurité sociale sur certaines indemnités complémentaires en exécution du Pacte de solidarité entre les générations et fixant les mesures d’exécution de l’article 50 de la loi du 30.03.1994 portant des dispositions sociales (Moniteur belge du 31.03.2006).

Quelles formalités devez-vous accomplir pour avoir droit au crédit-temps ?
A l’égard de votre employeur
Si vous souhaitez bénéficier de l’un des types de crédit-temps, vous devez avertir votre employeur par écrit. Cet écrit doit lui être envoyé par lettre recommandée ou remis de la main à la main avec un double qui sera signé pour accusé de réception.

Cet avertissement doit être préalable et effectué soit :

- 3 mois à l’avance s’il y a plus de 20 travailleurs;
- 6 mois à l’avance s’il y a 20 travailleurs ou moins.

Ce délai d’avertissement peut être réduit de commun accord avec votre employeur.

L'avertissement écrit doit comporter :

- la proposition faite par vous quant aux modalités de l'exercice de votre droit;
- la date de prise de cours souhaitée;
- la durée de l'exercice du droit;
- les éléments nécessaires à l'application du mécanisme de préférence et de planification simultanée en cas d'absence d'un certain nombre de travailleurs, tel que prévu aux articles 16 à 18 de la CCT 77 bis, lorsque vous indiquez dans l'avertissement vouloir en bénéficier (ex. ménage monoparental avec un ou plusieurs enfants de moins de 12 ans).

Vous devez joindre à cette lettre d’avertissement une attestation de l’ONEM (attestation - CCT 77bis) précisant si vous avez déjà (ou non) bénéficié d’allocations dans le cadre de l’interruption de carrière ou du crédit-temps.

N.B. : Cette attestation – CCT 77bis n’est pas requise pour les personnes qui réduisent leurs prestations d’1/5 temps ou à ½ temps dans le cadre de la réduction des prestations réservée uniquement aux travailleurs de 50 ans ou plus.

Vous pouvez obtenir cette attestation auprès du bureau de l’ONEM du ressort de votre domicile. Pour ce faire, vous communiquez vos nom, prénom, adresse et N° d'inscription à la sécurité sociale (NISS).

Vous pouvez également télécharger l’attestation -CCT 77 bis, compléter les données vous concernant et l'adresser au bureau de l’ONEM précité.

Cette attestation mentionnera les périodes durant lesquelles vous avez bénéficié:

- du droit à l’un des types de crédit-temps;
- d'une interruption complète ou d'une réduction des prestations en application des articles 100 et 102 de la loi du 22.01.1985 (c.à.d les formules classiques d'interruption de carrière et de réduction des prestations tous secteurs confondus).

A l’égard de l’ONEM
Les allocations de crédit-temps doivent être demandées au moyen du formulaire C 61- CCT 77bis disponible auprès des différents bureaux de l'ONEM ainsi qu’au service Information Interruption de carrière de l’Administration centrale de l’ONEM.

- Vous complétez la partie I du formulaire de demande;
- Votre employeur doit compléter la partie II de ce document.

Ce formulaire, dûment complété, doit parvenir au bureau de l’ONEM du ressort de votre domicile au plus tard dans un délai de deux mois suivant le début du type de crédit-temps.

Si votre domicile n'est pas situé en Belgique mais dans un autre pays de l'Espace économique européen, le formulaire doit être introduit auprès du bureau de l’ONEM du ressort de l'unité technique d'exploitation de votre entreprise.

Votre demande doit être envoyée par lettre recommandée à la poste. Cependant, le bureau de l’ONEM accepte les envois ordinaires mais, en cas de contestation, la charge de la preuve de l’envoi de votre demande vous incombe.



pour plus d'info
voir www.onem.be


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus