8
Imprimer      Envoyer à un ami     

PMS et prise en charge



Jupille
homme 30 ans

Membre depuis le 01/02/2009
7 messages

Posté :

Bonsoir,

Je m’appelle Antoine et je suis en 6ème secondaire à l’Institut Marie-Thérèse de Liège. Je ne sais pas trop si je suis dans la bonne partie du forum donc si ce n’est pas juste, n’hésitez pas à changer ça. sourire
Cette année je dois réaliser un TFE (Travail de Fin d’Etudes). J’ai fait un stage d’une semaine dans un PMS d’où vient mon sujet.

J’ai choisi de parler du PMS et de la prise en charge.

Voici ma problématique :

Leina, 9 ans, apprend qu’elle va déménager de l’autre côté de la Belgique pour aller chez le compagnon de sa maman rencontré 10 jours plus tôt. Que met en place le PMS pour qu’elle puisse garder une stabilité scolaire comme Leina le demande.

Et voici les axes que j’aimerais développer.

Axe 1 : Psychologie
Importance de la stabilité scolaire chez l’enfant.

Axe 2 : Formation sociale
Qu’est-ce qui est mis en place par le PMS, lois, le SAJ.

Axe 3 : Education à la santé
Y a-t-il des risques sur la santé de Leiina.

Pour avoir une idée de ce que je compte faire dans ce TFE, voici un plan de matière avec les différents sujets que je compte aborder.

1. Thème

2. Situation problème

3. Définition stabilité scolaire (selon professionnel, dictionnaire, …)

4. Développement

4.1. Rôle de la famille dans la stabilité scolaire

4.2. Rôle de l’école dans la stabilité scolaire

4.3. Problème(s) et risque(s) de santé liés à une mauvaise stabilité scolaire.

4.4. Que met le PMS en place pour aider Leina

4.5. Que peut faire le PMS

4.6. Que ne peut pas faire le PMS

4.7. Que doit faire le PMS

4.8. Quand le SAJ entre en « jeu »

4.9. Quel rôle joue le SAJ

4.10. Quels autres centres d’aide peuvent entrer en « jeu »



J’ai déjà fait plusieurs recherches sur la stabilité scolaire mais je n’ai pas trouvé grand chose qui pourrait m’aider dans ce travail.

Donc je me tourne vers vous pour voir si vous pouvez m’aider à réaliser ce travail.
Je vous dis déjà un grand merci. sourire



Membre depuis le 01/08/2008
269 messages

Posté :

Bonjour,

J'ai un peu de mal à voir ce que le PMS et le SAJ viennent faire dans la situation décrite.
On est ici en présence de 2 choses : la liberté de la maman et la demande de Leina de ne pas la couper de son école et de ses copains. Mais en quoi le PMS et le SAJ peuvent-ils intervenir ??? Tant que Leina n'est pas en danger, au nom de quoi le SAJ interviendrait-il ?
Y-a-il un papa dans cette situation ?
Si tu as besoin d'aide n'hésite pas
A+



chimay

Membre depuis le 25/09/2006
374 messages

Posté :

bonjour
je n'ai pas compris comme Bob que la fille en question souhaite rester dans la même école...
si c'est le cas, je ne vois pas d'autre solution que l'internat...
Si tu parles du SAJ, c'est que c'est sans doute une famille suivie par le SAJ... non?
Donc, l'internat serait peut-être une institution pour la jeunesse SI le saj estime que c'est nécesaire et avec l'acccord de la mère (sans compter le rôle peut-être prépondérant du représentant légal masculin s'il existe..)
Si elle part à l'autre bout de la belgique, le SAJ transmettra le dossier au SAJ compétent.
Le PMS, à la demande de l'école où elle ira pourra envoyer le dossier au PMS dont cette future école dépend.
Mais il y a peut-être un problème d'orientation surtout si elle fréquente l'enseignement spécial...
D'où, la mère, avec ou sans l'aide du PMS actuel, devra contacter le PMS de la future école pressentie pour voir si c'est compatible...
S'il y a danger, le saj transférera le dossier au SPJ, avec des délais d'attentes importants vu la surcharge de boulot.
Question stabilité scolaire, changer d'école en plein milieu d'une année scolaire est effectivement très malencontreux, même pour un enfant très doué.
Le PMS pourrait s'il est au courant appeler la mère mais pour un rôle de conseil, simplement.

Selon tes données restreintes, partir vivre avec qqu'un 10jours après avoir fait connaissance est effectivement possibilité de mise en danger (le SAJ ne peut toutefois que jouer le rôle de conseil)

JJ



Jupille
homme 30 ans

Membre depuis le 01/02/2009
7 messages

Posté :

Tout d'abord, un grand merci d'avoir prèter attention à mon message. sourire

Pour vous répondre à tout les deux en même temps, c'est l'école de la petite leiina qui à lancer "l'alerte", c'est pour cela que c'est en rapport avec le PMS. Le rapport avec le SAJ est que nous avont été demander au SAJ ce qu'ils pouvai faire.

Je ne vais pas ressituer la vie de toute la famille car secret professionnel oblige mais c'est une famille déjà suivie par le SAJ, qui venait de récupérer Leiina depuis quelques mois (déjà placer en famille d'accueil) qui a encore un autre enfant toujours placer. Et on s'y est rendu pour savoir ce qui pouvait être fait mais comme l'a dit jean-jacques, sana l'accord de la mère, on ne peut rien. De ce que j'ai vu, le père est inexistant. Du moins même si il est toujours là, ni la petite, ni la mère n'en a pas parler.

Encore merci à vous. sourire

J'espère avoir répondu



Membre depuis le 17/06/2006
66 messages

Posté :

Je t'invite à consulter le site suivant: http://www.enseignement.be/index.php?page=24633&navi=365

Tu y trouveras toutes les informations relatives au CPMS (missions...) ainsi que la législation applicable au CPMS.


Pour ce qui qui est du SAJ, je t'invite à consulter le site internet de la Direction Générale de l'Aide à la Jeunesse à l'adresse http://www.aidealajeunesse.cfwb.be/index.php?id=ajss_pro

Tu y trouveras réponse à toutes les questions que tu te poses.


J'attire ton attention sur le fait de bien exposer toute la situation à analyser dans sa globalité afin que le lecteur y voit clair et puisse avoir tous les éléments à sa disposition car visiblement il y a des antécédents judiciaires...


Merci de me tenir au courant de la suite de ton travail.

Bien à toi.



Jupille
homme 30 ans

Membre depuis le 01/02/2009
7 messages

Posté :

Merci pour les liens. sourire Je vais regarder cela et je vous tien au courant.

Un grand merci.



Membre depuis le 01/08/2008
269 messages

Posté :

Bonjour,

Il me semble que la stabilité scolaire s'inscrit dans un contexte plus globale de stabilité affective de la mère et de l'enfant. Que cherche à fuir la maman en partant s'intaller à l'autre bout de la Belgique avec une personne rencontrée 10 jours plus tôt. Est-elle pour autant une mauvaise mère (qu'est qu'une bonne mère ? qu'est ce qu'une mauvaise mère ?)
Quelle est la demande de Leina : rester dans son école ou ne pas s'installer chez un xème beau-père inconnu ?
Bon, peut être que je m'éloigne du sujet, cela doit être la déformation professionnel ...
Je te conseille de contacter le Service Droit des Jeunes de Liège (www.sdj.be).
Bon continuation, tiens au courant de l'avancement de ton travail.
A+



Jupille
homme 30 ans

Membre depuis le 01/02/2009
7 messages

Posté :

Leiina le disait franchement, elle était prête a retourner dans une famille d'accueil pour rester dans son école.

Encore merci pour les pistes. sourire je vais analyser tout ça. sourire



homme

Membre depuis le 07/04/2009
65 messages

Posté :

Cela me parait un sujet très difficile à traiter pour un étudiant de fin du secondaire.

Et aussi très difficile à comprendre sans connaître tous les éléments du dossier.

C'est un sujet à aborder en équipe tridisciplinaire, en partenariat avec le SAJ.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus