4
Imprimer      Envoyer à un ami     

Psychologue indépendant dans une structure?



Membre depuis le 20/03/2011
6 messages

Posté :

Bonjour,

Je suis Française résidant à la frontière Belge et je suis psychologue diplômée de l'Umons. Je vois que, sur le Forem, beaucoup de structures recherchent un psychologue indépendant, et je me questionne sur ce statut que je n'ai jamais rencontré dans les institutions en France.

Quelqu'un pourrait-il me renseigner sur ce statut? Quelles démarches à effectuer(si il y en a)? Cela ouvre-t-il des droits pour la retraite? Sur quelle base est-on rémunéré? Est-ce plus ou moins avantageux qu'un travail en tant que salarié "classique'"?

Merci par avance!



homme 63 ans

Membre depuis le 13/12/2007
294 messages

Posté :

En France vous dites "en libéral"

Donc c'est un statut particulier qui n'est pas celui de salarié. Pour avoir ce statut, il faut passer par un guichet d'entreprise (googlisez ce mot).

Quant au salaire, c'est soit à l'heure soit à la prestation. Et le salaire doit couvrir les mêmes choses que quand on est salarié : pension, sécurité sociale et mutuelle, taxes, etc... Donc c'est payé plus mais les charges sont plus élevées...



Membre depuis le 20/03/2011
6 messages

Posté :

Merci beaucoup Philippe S, votre réponse suscite d'autres questionnements chez moi.

Quel serait l'avantage pour une structure d'embaucher un indépendant plutôt qu'un salarié? (parce que je me doute qu'il doit y en avoir). Ce statut d'indépendant est, je suppose, précaire? (un peu comme les contractuels de la fonction publique en France).

Finalement, quel est le salaire "habituel" que l'on peut espérer/demander?

Encore merci!



homme 63 ans

Membre depuis le 13/12/2007
294 messages

Posté :

Ne vous préoccupez pas de l'avantage (des avantages en réalité) pour l'institution. Vous verrez cela si vous en gérez une.

L'institution ne doit plus trop gérer les différences de volume de travail. Il y a plus de travail, elle peut demander au psy indépendant d'en faire plus et facturer plus (la convention peut néanmoins prévoir un maximum). Il y a moins de travail, pareil (la convention peut prévoir un minimum). En termes de contrats de travail et heure supplémentaire c'est bien plus compliqué. Puis il y a tout ce qui concerne l'exécution des prestations : le salaire garanti, les remplacements, etc... sans compter les préavis (encore que là aussi la convention peut le prévoir). Puis aussi les vacances et congés, formations, heures inconfortables, etc...

Par contre il y a les avantages pour le psy : déductions fiscales, possibilité de travailler plus (pour gagner plus selon votre président !) ou plus quand on le souhaite, avoir plusieurs employeurs, avoir sa clientèle privée, etc...

Quant au salaire il dépend surtout de la notoriété du psy engagé. Pour un superviseur-formateur ça peut aller très haut. Pour un débutant ça peut descendre très bas. Je n'ai pas ici la référence telle que définie par l'Awiph et que celle-ci utilise pour convertir la somme facturée en volume de prestations, mais si elle vous intéresse, dites-le moi, je chercherai....



Membre depuis le 09/03/2019
1 message

Posté :

Bonjour,

En tant que psychologue indépendante, combien je peux demander par heure à une institution? Est-ce le même tarif qu'en consultation en cabinet?

Merci


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus