3
Imprimer      Envoyer à un ami     

puis je faire un article 60 alor que dans 2 mois je suis au chomage



homme 29 ans

Membre depuis le 29/07/2009
1 message

Posté :

puis je faire un article 60 alor que dans 2 mois je suis au chomage voila j ai quitter l ecole je suis au cpas pendant le stage d attente car apres je suis au chomage mais je voulais savoir je travail comme homme d entretiend au home qui appartient au cpas mais le cpas ma proposer de faire un stage je suis payer 1 euro de l heure mais il m ont dit si je convenais au job il allais me faire un article 60 mais dans peut de temps je suis au chomage??????????????????????????? fâché fâché



homme 41 ans

Membre depuis le 28/05/2009
19 messages

Posté :

Tout travail durant la période de stage d'attente est assimilable pour le stage d'attente. Après ce sera des allocations d'attente au sinon travailler une certaine période en tant qu'art 60 donne accès à des allocations de chômage plus elevées que celle des allocations d'attente et bon c'est un petit acquis. J'ai débuté en qualité d'art 60, j'ai poursuivi des études et mtn je suis responsable d'un service du personnel d'une administration comme quoi...




femme

Membre depuis le 20/06/2007
117 messages

Posté :

De plus, c'est toujours mieux de travailler que rester au chômage non? Que ce soit au niveau financier, de l'épanouissement personnel ou de la reconnaissance.



41 ans

Membre depuis le 28/01/2007
20 messages

Posté :

Bonjour,

Je suis AS et ai travaillé dans un service d'insertion d'un cpas.

Bien entendu, tu peux commencer un article 60 alors que tu vas obtenir des allocations d'attente. Comme tu viens de terminer tes études, tu dois avoir moins de 25 ans donc tu pourras travailler 1 an pour le CPAS afin d'obtenir tes droits aux allocations de chômage.
De plus, si tu as moins de 21 ans, les allocations d'attente pour les moins de 21 ans étant inférieures au RI, tu pourras obenir un complément du CPAS et, dès lors, tu conservera tes droits "CPAS"... mais aussi tes devoirs, évidemment!
Le mieux serait de parler de tes craintes avec l'assistante sociale qui s'occupe de toi.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus