1
Imprimer      Envoyer à un ami     

Que choisir ? Allocations études ou allocations chomages?



Membre depuis le 16/08/2006
12 messages

Posté :

Bonjour à tous,

Comme souvent, nous manquons cruellement d'informations dans certains domaines et c'est pour ça que je demande votre aide.

J'ai 19 ans et ai repris les études en février 2006 tout en continuant à travailler à mi-temps.

A l'époque, donc, où j'ai repris les études, j'avais fait la demande à mon employeur (qui est mon oncle) de me donner mon c4 comme je n'étais pas sur de savoir allier études et travail point de vue horaire. Malheuresement l'affaire à trainé et il ne me l'a donné que fin mai. Bref.

N'étant pas plus au courant l'un que l'autre sur les multiples lois, il a rédigé mon c4 en inscrivant "arrêt des activités de l'employé de commun accord", ce qui à l'air de signifier pour l'onem que je suis partis de mon plein grès, ce qui, n'est pas vraiment le cas. Je suis donc convié à me présenter à l'onem ce d'ici peu ainsi que mon employeur afin d'être entendu et ce pour définir si j'ai droit ou non aux allocations de chomages...


De l'autre côté, comme je vous l'ai dit plus haut, je continue les études en septembre (ayant arrêté vers 16 ans afin de travailler ). Les études s'orientent vers l'acquisition du CESS de niveau général et ce fera à courcelles en cours du soir.

M'étant renseigner - enfin ayant entendu certains échos à ce sujet -, j'ai cru comprendre que je pouvais récupérer mes allocations familliales à partir de "x" heures d'études par semaine (20h00 je pense), ce que je ferais.

Maintenant vous imaginez bien qu'avec seulement les allocations familliales à elles seules (qui devrait tourner vers 200 - 250 euros maximum par mois ) je n'irais pas loin, sachant que j'ai des choses à payer sur le côté...

C'est la que vous intervenez, puique je ne sais pas si j'ai droit à d'autres indemnités. Le fait que je prenne des études afin d'obtenir le CESS de niveau général ( ce qui signifie en lui-même un diplôme indispensable pour certains employeur ) ne constitue-t-il pas une "formation"? Qui me donnerais droit à une autre indemnités?

Je me rend cet après-midi à la CAPAC ( n'ayant pas de syndicat ) afin de débattre sur ce sujet, mais j'aimerais que vous m'apportiez - si vous le savez - votre aide afin je voie toutes les possibilités qui s'offrent à moi.

Merci d'avance.

Jonathan



Membre depuis le 21/02/2006
407 messages

Posté :

Bonjour,

en effet, la raison de fin de contrat mentionné par votre oncle est explicite : vous étiez d'accord pour quitter votre emploi. vous le dites vous mêmes : vous en avez fait la demande.

L'Onem considère que vous êtes en situation de chômage volontaire.
Ce qui peut entrainer une sanction dans le bénéfice des allocations chômage. En théorie de 4 à 52 semaines de suspension. Dans certains cas pourtant, cela ne fait l'objet que d'un avertissement.

Mais, avant tout, il faut se demander si vous avez droit aux allocations chomage : il faut effectuer un stage de 312 jours de travail sur les 18 derniers mois. Est-ce votre cas ?

Si non, vous pouvez introduire une demande d'allocations d'attente, sur base de vos études. Ce qui ne change en rien la décision de l'onem. elle s'applique aussi aux allocations d'attente évidemment.

C'est une bonne décision de vouloir obtenir le CESS. à ne pas regretter.

Mais, en principe, le fait de commencer une formation n'ouvre pas de droit à une quelconque allocation. vous pouvez introduire une demande de bourse auprès des autorités compétentes. mais ne vous attendez pas à pouvoir vivre grâce à cela.

Il existe des formations pour des métiers en pénurie, pour lesquelles les allocations sont maintenues. mais le CESS n'entre pas dans la liste de ces formations.

Sans poser un jugement : demander la fin de votre contrat, le notifier sur votre C4, et ce pour obtenir votre CESS est une chaine de mauvaise décisions, car à l'encontre de la "logique" du système.

entendons-nous bien : vouloir obtenir le CESS n'est pas une mauvaise décision. c'est juste que le chemin que vous avez pris n'est pas le bon.

en CCL, vous ne pouvez pas choisir entre allocations études ou allocations chomage, car ce choix ne s'offre pas à vous.

Bonne chance


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus