65
Imprimer      Envoyer à un ami     

recherche de cours du soir pour devenir instit

Page 01  03  05 … 07



Membre depuis le 04/06/2007
1 message

Posté :

très content Boujour, je suis en 6éme et j'aimerait suivre une formation pour devenir institutrice au niveau primaire (maternel) très content



Pont-à-Celles
femme 40 ans

Membre depuis le 29/05/2007
13 messages

Posté :

Bonjour,

Qqu pourrait-il me dire si la Haute Ecole Paul Henri Spaak est bien réputée?
Je parle de l'implantation de Nivelles pour devenir instit primaire...
Mille mercis



Pont-à-Celles
femme 40 ans

Membre depuis le 29/05/2007
13 messages

Posté :

message pour Jemini

Bonjour,

Merci pour ton message mais les études d'instit ne se font pas en promotion sociale.
J'ai déjà à mon actif un graduat de promotion sociale en secrétariat et je m'étais déjà bien renseignée mais c super gentil de ta part, je te remercie.

Bise clien d´œil



femme 36 ans

Membre depuis le 13/01/2008
10 messages

Posté :

elalto :
[Salut christel.
Bonjour moi c'est Monique. J'avoue avoir été très exhaltée d'avoir lu ton expérience. Je travaille actuellement en 4/5 temps et je pense de plus en plus à reprendre des cours mon rêve a toujours été de faire prof maternelle...Mais la vie en a été autrement et j'ai travaillé, je me suis marié et fais 3bébés. Peux tu me donner des renseignements complémentaires??? du style l'éndroit où tu as suivi tes cours et quel était ton quotidien? ton rythme de vie.

Quels jours allaient tu à l'école ??? ca n'a pas posé de problême à tes profs que tu manquaient 2jours semaine?? Si tu pouvais me contacter sur mon mail ce serait super sympa. Pour pouvoir faire tes études as-tu eu recours au congé éducation?

A bientot j'espère.
Merci bcp.
Ps: Si d'autres personnes peuvent m'aiguiller les avis et les conseils sont les bienvenus.


Bonjour,
Comme vous, j'envisage de reprendre mes cours en septembre, pour être institutrice primaire.
Je vais continuer à travailler à mi-temps, et faire mes études en étalement. Je ne dois plus faire que ma 2eme et ma 3eme, car j'ai réussi ma 1ere il y a 4 ans.
Je serais très contente si vous pouviez me donner des informations sur comment ça se passe pour votre gestion du temps, avec les professeurs... Bref, les mêmes questions que celles que vous vous posiez!!!!
Des mêmes, si d'autres personnes ont fait cette démarche, ou envisagent de la faire, elles peuvent m'écrire afin de partager nos expériences.

Merci d'avance



femme 36 ans

Membre depuis le 30/01/2008
11 messages

Posté :

winyfa :
je suis institutrice primaire. Vous allez certainemant prendre très mal les propos que je vais avoir mais...........
j'ai suivi des études pendant trois ans. trois ans pendant lesquels je ne dormais pas, pendant lesquels je trimais comme une dingue pour pouvoir réussir: mes stages, mes travaux, mon TFE plus TOUS les autres choses demandées par les profs. En plus de cela il faut bien évidemment rajouter la vie de famille.

Alors, l'idée que des personnes pensent pouvoir avoir le même diplôme que nous, qui avons suivi ces études éprouvantes, seulement en allant une année à l'école ou en cours du soir, me pousse un peu à la révolte.
Réfléchissez quand même. on ne devient pas instituteur, médecin, avocat ou autre en une seule année.!!!!
Merci de votre compréhension et je m'excuse d'avance à ceux qui prendront mal ce message! Mais......



Je suis tout à fait d'accord avec toi!
Je suis institutrice primaire et je juge que le boulot que j'ai fourni durant mes études est plus que faramineux!
Je trouve que malgré ces trois années je ne suis pas encore assez formée, alors imaginez en cours du soir! très fâché



Membre depuis le 19/10/2006
187 messages

Posté :

Juste une réaction par rapport aux cours du soir. Bien des formations sont organisées en cours du soir dans divers domaines et ne sont pas des diplomes au rabais. Ils s'adressent bien svt à des personnes qui ont déjà d'autres expériences et qui sont forcément plus matures que les jeunes qui sortent du secondaire. Bien svt, ils demandent un investissement personnel plus conséquent que les cours du jour et davantage d'autonomie. Je ne comprends vraiment pas en quoi cela pourrait être dérangeant que la formation d'instituteur se donne en cours du soir.
PS: j'ai obtenu mes candidatures en psycho en cours du soir.



femme 36 ans

Membre depuis le 30/01/2008
11 messages

Posté :

Delph :
Juste une réaction par rapport aux cours du soir. Bien des formations sont organisées en cours du soir dans divers domaines et ne sont pas des diplomes au rabais. Ils s'adressent bien svt à des personnes qui ont déjà d'autres expériences et qui sont forcément plus matures que les jeunes qui sortent du secondaire. Bien svt, ils demandent un investissement personnel plus conséquent que les cours du jour et davantage d'autonomie. Je ne comprends vraiment pas en quoi cela pourrait être dérangeant que la formation d'instituteur se donne en cours du soir.
PS: j'ai obtenu mes candidatures en psycho en cours du soir.


Je n'ai rien contre les cours du soir, que du contraire, mais bon, sincèrement les stages demandent beaucoup de temps (et sont toujours en journée donc comment suivre des stages en journée quand on travaille et qu'on veut suivre ces cours en soirée???), je serais franchement fâchée d'avoir perdu 3 années où je n'ai quasiment pas fermé l'oeil, 3 années d'acharnement à bosser sur des travaux, des projets, des leçons (toutes les instit' pourront en témoigner) alors que j'aurais pu faire ça 3 soirs semaines maximum et avoir tout le temps d'étaller mes travaux le reste du temps!

Mon copain a suivi des études d'éducateur spécialisé en promotion sociale, le boulot est quand même moindre que ce que nous avons fait en cours du jour...

Et pourquoi pas faire instit' en 1 an tant qu'on y est! Alors que l'enseignement va déjà assez mal et qu'on manque de formation! très fâché très fâché



Membre depuis le 19/10/2006
187 messages

Posté :

Evidemment,les stages devraient avoir lieu le jour. Ce n'est pas incompatible. Je ne remets pas en cause le travail que tu as dû fournir. Simplement, je ne remets pas en cause non plus, ni la QUALITE, ni les EXIGENCES des cours du soir.



Membre depuis le 20/02/2006
117 messages

Posté :

Cat la formation d'instit n'existe PAS en cours du soir... je ne comprends donc pas ton raisonnement ??

Et entre educateur specialisé et instit je pense que le boulot demandé est qd meme moindre (il n'y a pas toutes ces preparations de lecons etc)!



femme 36 ans

Membre depuis le 13/01/2008
10 messages

Posté :

Cat, je trouve ton raisonnement pas fort justifié.
D'abord, il arrive souvent que les cours du soir se donnent 4 soirs par semaine, plus le samedi matin. Cela n'exite de toute façons pas pour les instit, mais c'est le cas dans beaucoup de branches.
De plus, les stages se prestent évidemment en journée, autant pour les comptables, l'informatique,... Réfléchis, il n'y a pas beaucoup de domaines où tu pourrais prester tes stages le soir.
Mais ce qui me choque le plus, c'est quand tu dis : <<je serais franchement fâchée d'avoir perdu 3 années [...] alors que j'aurais pu faire ça 3 soirs semaines maximum et avoir tout le temps d'étaller mes travaux le reste du temps!>>
Je te signale quand même que ce genre de cursus ne s'adresse pas aux jeunes de 18 ans qui vivent chez papa et maman et qui ne doivent pas se prendre en charge.
Les gens qui suivent ce genre de formation sont bien souvent en ménage, doivent s'occuper de la maison, des repas, des enfants... et travaillent souvent 38 h semaine. Donc contrairemet à ce que tu as l'air de penser, ce n'est pas de tout repos, et on n'a aps tout notre temps pour étaler les travaux le reste de la semaine.
Imagine toi te lever à 6h30 pour aller bosser, finir à 17h et courir à tes cours du soir, dont tu ne reviens que vers 22h. ET les week-end, aller faire les courses, nettoyer la maison et en profiter pour jouer avec tes gosses.
Et les vacances... Les gens qui travaillent n'ont qu'environ 20 jours par an, pendant que les étudiants normaux ont environ 3 mois. Et ces 20 jours-là sont bien souvent utilisés pour faire ses stages en journée.
Alors franchement, Cat, si tu réfléchis comme ça, je ne vois pas en quoi c'est plus facile les cours du soir. Sauf si tu voulais dire "aller en cours 3 soirs par semaine, et le reste du temps glander à la maison où mes parents me font ma bouffe, mon ménage et me donne des sous pour sortir", ce qui n'aurait aucun mérite!
Moi, je tire mon chapeau à tous ceux qui arrivent à concilier travail et cours du soir, car ce sont des année très difficile, et quand on y arrive malgré tous les inconvénients, c'est qu'on est fait pour ce qu'on a choisi!
C'est bien dommage que les études d'instit ne sont pas organisées en cours du soir, quitte à le faire en 4 ou 5 ans, comme pour les infirmères. Cela permettrai peut-être à beaucoup de gens de reprendre leurs études, et de combler le manque de prof.


Page 01  03  05 … 07

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus