4
Imprimer      Envoyer à un ami     

Recherche un local à louer pas trop cher...



namur
femme 32 ans

Membre depuis le 26/06/2007
42 messages

Posté :

Bonjour, je suis puéricultrice et je recherche actuellement un local pas trop cher pour devenir co-accueillante avec une amie. Tout le projet est déjà lancer ils ne nous manque plus que sa et même le service qui nous aide cherche de son coté mais rien jusque maintenant. Si vous pouvez m'aidez merci d'avance!!!
Aurélie. très content


Lalie



Membre depuis le 10/03/2008
5 messages

Posté :

bonjour
avez vous essayez a la commune je t'envoi l'article , il y a certaines co acceullante qui onts une classe dans des école mat a voir .

Face à cette situation qui touche la plupart des communes wallonnes, le Gouvernement de la Communauté française a, sur proposition de Catherine Fonck, Ministre de l’Enfance, de l’Aide à la jeunesse et de la Santé, pris ses responsabilités. En 2005, il est parvenu à créer près de 1.500 places et, pour les années 2006 à 2009, il a adopté le Plan Cigogne II. Celui-ci prévoit, en partenariat avec les Régions, plus de 60 millions d’euros en vue de permettre la création de 6.500 nouvelles places.

Pour réussir à relever ce défi, et offrir à tous les parents un accueil de qualité pour leurs enfants de 0 à 3 ans, la Communauté française a besoin des communes et les communes ont besoin de la Communauté.

Les communes, parce qu’elles constituent le niveau de pouvoir le plus proche des citoyens, sont directement confrontées aux conséquences sociales et économiques du manque de places d’accueil. Elles sont donc souvent mises sous pression pour apporter des réponses aux problèmes rencontrés par les parents. Le Plan Cigogne II et les moyens considérables qu’il représente, constituent pour les communes une opportunité exceptionnelle d’apporter une réponse aux besoins de leurs administrés. Réciproquement, le Plan Cigogne II a besoin des communes. Celles-ci connaissent les réalités locales, les associations actives dans le domaine de l’enfance, les infrastructures disponibles, les moyens d’investissement libérables, les partenariats privés ou institutionnels potentiels.

Le succès passe par une collaboration efficace entre pouvoirs local, régional et communautaire.



namur
femme 32 ans

Membre depuis le 26/06/2007
42 messages

Posté :

merci à toi télétubise, j'avais pas penser à écrire directement à la commune, nous allons aussi essayer l'échevine de la petite enfance...

Lalie



Carnières
femme 35 ans

Membre depuis le 22/08/2007
18 messages

Posté :

juste par curiosité princessgrenouille sous quel statut travaillez vous???
car je suis à la recherche d'un emploi et je suis relativement intéresser par cette alternative.
j'attend de vos nouvelles princessgrenouille.

ps: je suis assistante sociale de formation et j ai eu terminé mes etudes en 2007



namur
femme 32 ans

Membre depuis le 26/06/2007
42 messages

Posté :

Pour devenir accueillante, vous pouvez soit devenir indépendante soit accueillante encadrée.

Vous devez allez pour cela dans un service qui s'occupe des milieux d'accueil ( ex: sur namur c'est l'ASBL Sonefa ou Imaje). Nous avons du ensuite répondre à un questionnaire qui ressemble un peu à une qualif puis le renvoyer avec CV et lettre de motivation.

Dans le cas de co-accueillante, nous ne pouvons pas travailler au domicile de l'une ou l'autre, il faut avoir un local séparer des deux domicile, ce que nous n'avons pas.
Alors dans notre cas, c'est le services qui recherche avec nous un local qui pourrai nous être louer.

Dans le cas d'une accueillante, c'est chez vous que sa se passera, une dame de l'asbl viendra visiter votre domicile avant d'entamer toute autre démarches. Ma maman par exemple à fait elle aussi la demande pour être accuaillante encadrée et elle doit juste changer sa table (vraiment pas grand chose donc).

Voilà, pour ce qui est des accueillante indépendante je n'en sais trop rien comment sa se passe mais les avantages ont plus nombreux en tant qu'accueillantes encadrées.

Si vous voulez savoir quelles sont les avantages, n'ésitez pas à me demander...

Bonne chance si vous allez dans cette voix!


Lalie


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus