5
Imprimer      Envoyer à un ami     

Reconnaissance de parternité



Membre depuis le 28/02/2006
3 messages

Posté :

Mon compagnon vient de retrouver sa fille de 9 ans. Il ne l'a pas reconnue à la naissance et voudrait le faire aujourd'hui. Afin de ne pas pas trop la perturber, pourrait elle garder son nom actuel qui est le nom de sa mère ?

Quelles sont les démarches à accomplir et quel en est le coût ?



Membre depuis le 24/02/2006
77 messages

Posté :

la petite peut conserver son nom de famille actuel : c'est toujours le cas, lorsque le papa reconnaît son enfant après la naissance (néanmoins, avant la majorité de l'enfant, les parents peuvent se mettre d'accord pour que l'enfant prenne le nom du père)

Pour la reconnaître, le papa doit se présenter avec la maman au bureau de l'Etat civil de la commune de naissance ou de la commune de résidence de la petite.

Il ne peut pas reconnaître la petite sans l'accord de la maman, c'est pourquoi la maman doit se présenter avec lui à l'état civil.

La procédure est, théoriquement, gratuite. Naturellement, les parents doivent être muni d'un titre d'identité valable (carte d'identité).

Si la maman n'est pas d'accord pour qu'il reconnaisse sa fille, il doit alors prendre contact avec un avocat...



homme

Membre depuis le 20/02/2006
148 messages

Posté :

est-ce le souhait de la maman que votre compagnon renoue des contacts avec un enfant qu'il n'a pas reconnu à la naissance et qu'il n'a plus vu depuis 9 ans ?

si ce n'est pas le cas, je pense qu'il y a grand risque de perturber l'enfant - ce que votre compagnon veut éviter

prudence donc


La piste appartient à ceux qui se lèvent tôt (proverbe africain)



Membre depuis le 24/02/2006
77 messages

Posté :

Mmmmh dans les faits je ne suis pas totalement en désaccord avec ce que vous dites, Domifo, mais d'un point de vue juridique, il se trouvera assez peu de magistrats et d'avocats pour défendre ce point de vue : on considère en général qu'il est dans l'intérêt supérieur de l'enfant d'être reconnu par ses deux parents.

Cela tient probablement du fait que notre conception de la famille est essentiellement liée à des aspects patrimoniaux : même si dans les faits, le papa devait avoir assez peu de contacts avec sa fille, le simple fait d'acter la reconnaissance ouvrira à cette enfant le droit à la succession... et ça, c'est considéré comme étant essentiel, dans notre société!



homme

Membre depuis le 20/02/2006
148 messages

Posté :



La piste appartient à ceux qui se lèvent tôt (proverbe africain)



Membre depuis le 28/02/2006
3 messages

Posté :

Grand Merci Muriel et Domifo,

Pour répondre à Domifo, mon compagnon a toujours gardé des contacts avec sa fille depuis la naissance de celle-ci mais de manière sporadique. La maman n'était pas présente chez elle et peu joignable. Les relations entre la mère de l'enfant et mon compagnon se sont aussi nettement améliorées au fil du temps. Les compagnes précédentes voyaient également d'un mauvais oeil qu'il reprenne contact avec son ex, même pour revoir sa fille.

Aujourd'hui, les contacts sont beaucoup plus réguliers et la maman est totalement d'accord pour faciliter les contacts. Je m'entends très bien avec elle et je joue un peu le rôle d'intermédiaire entre la petite et mon compagnon afin de recréer une relation de confiance. Elle est en effet plus habituée à avoir des contacts avec des femmes et se montrait très méfiante à l'égard de son père.

Je pense que la reconnaissance de paternité est tout aussi importante pour le père que pour la fille même si celle-ci garde le nom de sa mère.
C'est une démarche qui sera bien entendu discutée avec la mère et la fille .


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus