36
Imprimer      Envoyer à un ami     

salaires

Page 01  03 04



Membre depuis le 13/08/2006
12 messages

Posté :

Bonjour, je suis actuellement étudiante et j'aimerais connaitre le salaire qu'un psy gagne ausi bien en libéral, q'un indépendant, centres PMS, enfin tout quoi! Merci de faire part de votre expérience



Membre depuis le 22/06/2006
258 messages

Posté :

Les barêmes prévus pour psy salariés tournent autour de 1500 euro temps plein et 1000 euro mi temps (en ayant deux mi temps, on paie plus d'impôts, il ne fallait pas rêver non plus...).

En libéral, ça dépend forcément du nombre de patients, du prix de la séance, souvent dans les 30 euro.

Pour le statut indépendant, il y a plusieurs éventualités: en privé, on paie tjs la TVA (21%); si on intervient en centre subventionné (hôpital, planning familial...) ou si on donne des formations, conférences ... ou encore si on intervient comme consultant auprès d'une école, etc... on ne paie alors pas la TVA se rapportant à ces revenus. Mais il y aura toujours les lois sociales à payer, les frais, etc... Concernant les lois sociales, la base est de 500 euro environ pour un indépendant complet par trimestre, elles descendent à 60 euro par trimestre à partir du moment où on a un demi horaire salarié (19h). Mais elles dépendent de ce qu'on gagne: les 60 euro sont calculés pour un revenu indépendant de 1200 euro par an, je crois, ce qui n'est pas bcp... C'est tout de même plus intéressant, même réajusté, que les 500 euro d'indépendant complet.

Le plus intéressant, paraît il, est d'avoir un mi temps salaré, afin de payer nettement moins de lois sociales et de mutuelle, par ex, et de compléter par une ou des activités indépendantes. Si on travaille suffisamment (environ 40h en tout), même avec les charges, c'est mieux qu'un temps plein salarié.



homme

Membre depuis le 20/02/2006
148 messages

Posté :

Viviane :
(en ayant deux mi temps, on paie plus d'impôts, il ne fallait pas rêver non plus...)

non, viviane, dit comme cela, ce n'est pas tout à fait exact

la personne qui a 2 mi-temps à 1,000 brut paiera le même impôt que celle qui a un plein temps à 2,000 brut "toutes autres choses restant égales"

le fait que, lors d'un mi-temps, on retient moins de précompte professionnel (donc qu'on a en fait un net plus élevé mensuellement) fait que l'on doit, dans ce cas, souvent payer un supplément annuel

d'où l'impression que l'on paie plus d'impôts


La piste appartient à ceux qui se lèvent tôt (proverbe africain)



Membre depuis le 22/06/2006
258 messages

Posté :

Merci pour cette précision, mais je ne saisis pas la différence. Peu importe, vu que cela revient au même: deux mi-temps salariés ne font pas gagner plus qu'un temps plein.



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :

Dites Viviane,

Une petite question: il est qd même fort élevé le prix demandé de vos séances (30 euro)

Je connais plusieurs docteurs en psychologie avec un grand nombres d'années d'expériences qui n'en demandent pas autant.

Cela me semble un peu trop élevé, non ?


Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



Hainaut

Membre depuis le 22/06/2006
258 messages

Posté :

C'est le prix que pratiquent mes collègues, et ce dans différentes provinces de Belgique. Je me demande comment survivent ceux qui demandent moins, en tout cas en privé. Les psychologues demandant 50 euro la séance ne sont pas rares.



anderlues

Membre depuis le 13/08/2006
12 messages

Posté :

1500 euros? mais ce n'est presque rien ? c pour un debutant j'espere? ma mere institutrice gagnerait 1750 euros si elle travaillait a temps plein



Membre depuis le 21/02/2006
407 messages

Posté :

Viviane :
Les barêmes prévus pour psy salariés tournent autour de 1500 euro temps plein et 1000 euro mi temps

Attention toujours parler en revenu mensuel brut, car le net est fonction de la situation familiale, donc change d'une personne à l'autre.

Pour un universitaire avec 0 mois d'expérience, les barèmes mensuel brut de départ vont de 2200 à 2500€ en fonction des secteurs (aide à la jeunesse, institutions pour handicapés, pour adultes, insertion socio-prof. etc.)

Impots et ONSS déduits, on arrive souvent à 1500€, ce qui est un salaire net de départ tout à fait honorable pour un universitaire. Mais il faut savoir que ces derniers ont la meilleure évolution salariale que les gradués ou CESS. Si vous vous attendiez à plus pour un premier job, il faudra revoir vos attentes, car vous allez être déçue.


Viviane :
Le plus intéressant, paraît il, est d'avoir un mi temps salaré, afin de payer nettement moins de lois sociales et de mutuelle, par ex, et de compléter par une ou des activités indépendantes. Si on travaille suffisamment (environ 40h en tout), même avec les charges, c'est mieux qu'un temps plein salarié.

Ca, ce n'est pas certain. Personnellement, je suis salarié 4/5 temps et indépendant (psycho) à 1/5 pour un asbl subventionnée, payé 25€ brut par heure ce qui est assez peu. Je gagnerais davantage ma vie si j'étais salarié temps plein.

Il ne faut pas oublier, qu'en tant qu'indépendant : il n'y a pas de prime de fin d'année, de pécule de vacances et de congés payés ou de congés maladies payés.
Pour compenser tout cela, il faut avoir une rémunération horaire très avantageuse.

L'intérêt ? avoir 2 boulots différents, c'est beaucoup plus enrichissant. ça n'a pas de prix.

Ensuite, les cotisations pour un indépendant complémentaire paraissent réduites, mais après calcul cela peut représenter 25% de vos revenus indépendants, charges professionnelles déjà déduites. Personnellement, avec 1 jour de travail par semaine, ça fait vite 1500€ par an.

Et ce sont des cotisations dites "de solidarité" avec les autres indépendants, càd que vous ne devez attendre aucunes prestations sociales grâce à ces cotisations. Car c'est votre emploi salarié qui ouvre déjà le droit à toutes les prestations sociales. Ces cotisations servent à équilibrer l'ensemble du système de sécurité sociale pour indépendants.

Ca ne me pose pas un problème en soi, mais il vaut mieux le savoir.

ET en ce qui concerne le prix de consultations privées, 30€ est bon marché. En effet, il n'est pas rare de demander 40 ou 50 €



Membre depuis le 22/06/2006
258 messages

Posté :

En effet Vincent, concernant le "mélange" indépendant-salarié, chaque cas est à voir. Je preste parfois plus d'un temps-plein, comme bcp de psy qui ont un temps plein salarié et quelques consultations. Salariée mi-temps, j'ai, en tant qu'indépendant, des consultations privées, des consultations en centre subventionné et un statut de consultant pour donner des formations et pratiquer des interventions ponctuelles. Et là, ça devient plus intéressant, même en ne faisant que 40h/semaine.



Membre depuis le 13/08/2006
12 messages

Posté :

1500 euros? j'espère que c'est pour un débutant, ce n'est pas beaucoup!! pour un diplomé d'université...


Page 01  03 04

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus