1
Imprimer      Envoyer à un ami     

sanctions à déterminer



Membre depuis le 23/03/2009
1 message

Posté :

fraichement promu cadre dans une structure pour adulte handicapé mental, mon équipe éducative pose des sanctions parfois étranges.
Ex un résident perturbe ou refuse de faire une activité, celui-ci est mis dans la salle d'activité ou on le fait parfois attendre dehors.
Ex Un résident perturbe le repas en mettant des coups de pieds, il est sorti du repas??

Quels sont vos conseils?? Moi, je constate un déficit de formation avéré. Une formation collective est prévue pour remédier à cela



chimay

Membre depuis le 25/09/2006
374 messages

Posté :

bjour,
c'est surtout de la maltraitance...!
des formations peuvent peut-être y remédier si les gens sont preneurs, encore faut-il que dans leurs tripes ils se disent qu'il y a problème...
C'est dans la réécriture du Projet Pédagogique de l'institution, dont on peut se servir après pour dire que ce n'est pas une manière de faire qu'il y a aussi une solution. A condition prioritaire que le Projet soit écrit avec des membres du personnel qui représentent vraiment ce qui se vit sur le terrain (donc pas seulement des délégués syndicaux, mais d'autres qui sont meneurs, leaders naturels et si possible mettre autour de la table aussi 1 ou 2 des plus "maltraitants..)

Un "bête" truc pour confronter les sanctionneurs: les confronter à une réflexion du genre: " tout le monde peut soudain se retrouver comme résident dans l'institution, votre grand-mère, votre compagnon, votre enfant, vous-même... il suffit de faire un avc et on en est réduit à partager le vécu des résidents actuels: si çà vous arrivait, aimeriez-vous que vous même, votre frère, votre compagne, votre maman soit traitée comme vous traitez les résidents actuellement?" (des travailleurs vont sûrement râler d'une telle question, çà leur met le nez dans leur "caca", çà choque, ils essayeront de s'en sortir par une entourloupe) Un moyen est de se servir des jeunes travailleurs, de renforcer leurs manière de faire face aux vieux de la vieille, qui vont résister (au changement)

Le leit-motif est aussi d'avoir à l'esprit qu'il faut considérer les bénéficiaires comme des adultes, même s'il faut parfois non pas punir mais faire réparer...


voilà, en vrac quelques réflexions...

JJ


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus