1
Imprimer      Envoyer à un ami     

sortir du sans-abrisme



Membre depuis le 27/11/2020
1 message

Posté :

Bonjour,
Des circonstances personnelles ont fait que je me suis retrouvé quelque temps sans abri
J'ai donc arrêté de toucher mon chômage, n'ayant plus d'adresse
J'ai pu finalement retrouver mes droits au chomage en prenant une adresse de référence au cpas de mon ancienne commune
Ayant à nouveau le chomage, j'ai pu trouver à me loger dans un aibnb où la logeuse ne demande pas grand-chose pour une chambre meublée, il ne lui faut même pas de garantie.
Et je commence à rechercher du travail qui me permettrait de trouver un "vrai" logement (car aucun propriétaire ne prend un chomeur)
Tout est pour le mieux direz-vous sauf que... Le cpas veut à présent me radier de mon adresse de référence, disant que je dois me domicilier là où je suis hébergé.
Ma logeuse ne veut pas que je me domicilie car elle craint que les huissiers à mes trousses saisissent ses meubles et ses biens de valeur (il parait qu'ils ont le droit, bien que je ne possède pas une cuiller chez elle)
Donc elle veut que je parte si j'insiste pour me domicilier.
Si je pars, je suis à nouveau sans abri, et je perds à nouveau mon chomage

Et je devrai à nouveau m'adresser à un cpas pour avoir une adresse de référence, et ainsi de suite
Le serpent se mord la queue
Comment sortir de ce cercle infernal?
Je ne vois pas d'issue, kafka à la belge...



Membre depuis le 02/12/2020
1 message

Posté :

Bonjour,

Pour ma part, vous rentrez dans les conditions pour obtenir/garder votre adresse de référence au CPAS.

Si vos allocations de chômage ne dépassent pas 1053€, c’est à dire 985€ (le revenu d’intégration + l’exonération des 10%) l’état de besoin est prouvé.

Si vous êtes sans abri, c’est à dire que vous dormez en rue, ou dans une maison d’accueil ou un abri de nuit, ou êtes hébergé de façon temporaire et que vous n’avez pas ressources nécessaires pour pouvoir vous procurer un domicile

Si vous n’êtes pas inscrit au registre de la population

Et si vous avez introduit une demande dans un cpas compétent ( c’est à dire celui qui gère la commune ou vous êtes)

Vous réunissez les conditions d’octroi d’une adresse de référence...

Les quelques raisons que je verrais à une suppression d’une adresse de référence sont;

Là non collaboration pour la reprise de votre courrier

Le délai de 6 mois est dépassé, et il faut donc réintroduire un octroi

Vous avez plus d’allocation de chômage que je vous ai cité plus haut

Bref, ce n’est pas à l’assistante sociale de prendre la décision, mais bien le conseil... une proposition de radiation doit absolument être validé par ce conseil, et dans ce cas, un recours est possible...

J’espère avoir donné des pistes ^^


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus