11
Imprimer      Envoyer à un ami     

Stop à la chasse aux pauvres à Molenbeek !

Page 01 



Membre depuis le

Posté :

Des logements sociaux avec des immigrés et des personnes fragilisés vont venir s'établir dans le quartier de METTEWIE.
Une pétition à l'initiative de la chef de file MR et Présidente d'un Centre d'Action Social Global (CASG), Françoise Schepmans a déjà rassemblé plus de 1.500 signatures contre ces constructions...
Lors du dernier conseil communal, le bourgmestre a rappelé "certains propos odieux par rapport à ces constructions des logements sociaux" et à ajouter à Madame Schepmans ainsi qu'aux habitants venus au nombre... "vous ne ferez pas la chasse aux pauvres..." C'est dans ce climat délicat, qu'aujourd'hui population, opposition et majorité tentent de trouver une solution acceptable pour tous, loin des polémiques stériles... Rappelons néanmoins que les éléctions communales auront lieu au mois d'octobre 2006 et que la campagne à Molenbeek a d'ores et déjà débutée...



Membre depuis le

Posté :

Ce qui me fait peur

Ce ne sont pas mes frêres pauvres, chômeurs ou immigrés qui me font peur... Ce sont les bourges sirupeux qui vont "pointer" à la bourse pour créer encore plus de misère dans le monde ...



Membre depuis le 20/02/2006
2 messages

Posté :

Chèr Mario, je ne comprend pas le sens de ta démarche, tu attend quoi de la part des internautes?

Isabelle



Membre depuis le 20/02/2006
120 messages

Posté :

Philippe R :
Ce qui me fait peur

Ce ne sont pas mes frêres pauvres, chômeurs ou immigrés qui me font peur... Ce sont les bourges sirupeux qui vont "pointer" à la bourse pour créer encore plus de misère dans le monde ...

Il faut croire que je ne suis futé mais j'ai rien pigé !

Sans doute parce que je suis bourge sirupeux roll



Membre depuis le 20/02/2006
71 messages

Posté :

Ce post me choque,

" des immigrés et des personnes fragilisées...."

ça en dit beaucoup sur la personne qui a posté ce post.

Je peux comprendre que vous soyez contre, car le mettewie est un beau quartier, mais vos propos sont dures, vous êtes surment contre les étrangers et contre les personnes fragilisés (CPAS je suppose....) moi ces gens ne me derrange pas, un peu de tolèrance ne vous ferrait pas de mal, surtout si Mario est bien votre prénom, vous êtes également etrangé...



Membre depuis le 21/02/2006
407 messages

Posté :

j'ai un doute...

rien me choque dans l'utilisation des mots "immigrés" ou "personnes fragilisées". que je sache, ce ne sont pas des insultes mais plutôt les mots corrects à utiliser.
immigré : personne qui est venu se fixer dans un pays étranger au sien (Larousse 2006)
Tout dépend du contexte dans lequel ils apparaissent. Dans le message de Mario, je ne suis pas convaincu qu'il soit contre ces personnes.

je pense au contraire qu'on ne peut pas déduire grand chose de la personne qui a posté.

Cat, je ne comprends pas comment vous pouvez déduire que Mario manque de tolérance et surtout déduire qu'il est surement un étranger. Mario et les prénoms latins en général deviennent très populaires parmis les "Belges de souche". Mon petit neveu s'appelle Mattéo et il est aussi Belge que Jean Luc Dehaene.

Si vous plait, pas de réflexions à l'emporte pièce et de conclusions hâtives.



Membre depuis le 01/01/1970
message

Posté :

Et puis, avec un titre pareil pour le sujet, je pense que l'auteur est plutôt contre "la chasse aux pauvres"..., non ?



Membre depuis le 23/02/2006
4 messages

Posté :

Je crois que la problématique des logements à Bruxelles est bien connu de tous ! L’implantation de logements sociaux dans un quartier bien précis n’est pas chose facile, cela n’hésite une enquête auprès des riverains. Ces dernières années, nous avons pu constater que des décisions ont été prises dans l’urgence, sans réelles réflexions de autorités administratives.
Dès lors, ne soyons pas étonné lorsqu’on rencontre des problèmes graves de coexistence entre des différents acteurs d’un quartier où des logements sociaux ou/et centres d’hébergement sociaux se sont implantés.



Membre depuis le 23/03/2006
21 messages

Posté :

Bien entendu que le posteur (moi) (sorry j'avais oublié de poster les sources de l'article de presse) est contre la proposition de la députée Schepmans. je voulais juste lancer le débat et entendre des réactions par rapport à ce problème de discrimination.

Le sujet est un débat qui ne devrait peut-être pas avoir lieu ici (un forum social). Mais j'ai considéré que cela touchait à une mentalité que je ne supporte pas. On ne doit pas demander l'avis des riverains sur un projet urbanistique de si petite ampleur (56 appartements) sur le fonds qu'il s'agit de logements donc de fonction résidentielle.

Il ne s'agit d'ailleur même pas d'un débat...de type commission de concertation, mais d'un débat...On ne veut pas de logement social dans un quartier (prétenduement non prévu pour cela).

Le citoyen peut toujours émettre auprès de son administration ses avis aux comités de concertation, pour des problèmes liés éventuellement à l'urbanisme, mobilité, parking,...mais pas pour des exposés de motifs de pauvreté...des futurs habitants. J'ai été fort ému de cette attitude politicienne néo-libérale...

Je remercie de toutes les réponses apportées.



Membre depuis le 23/03/2006
21 messages

Posté :

wiste :
Je crois que la problématique des logements à Bruxelles est bien connu de tous ! L’implantation de logements sociaux dans un quartier bien précis n’est pas chose facile, cela n’hésite une enquête auprès des riverains. Ces dernières années, nous avons pu constater que des décisions ont été prises dans l’urgence, sans réelles réflexions de autorités administratives.
Dès lors, ne soyons pas étonné lorsqu’on rencontre des problèmes graves de coexistence entre des différents acteurs d’un quartier où des logements sociaux ou/et centres d’hébergement sociaux se sont implantés.

Chaque construction nouvelle apporte des questions nouvelles sur son environnement. Mais ici il s'agit d'un quartier aéré et vert. Pourquoi priver des résidents plus défavoriser à profiter de cet environnement. Le logement social doit pour être optimal donner une égalité des chance...Je pense que des actions plus spécifiques en matière de coéxistance doit faire l'approche d'accompagnement, de convivialité. Franchement je suis pour cette mixité sociale source d'un équilibre. Personnellement, j'habite les vieux quartier de la même commune ou le logement social est plus présent...mais la concentration, n'a pas été le meilleurs choix...A 100 mètres de chez moi, un centre d'hebergement est prévu pour les années à venir, cela n'a pas fait l'objet d'une protestation ou de pétition de la même politicienne...Il y aura une enquête publique tout comme pour le Mettewie.


Page 01 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus