6
Imprimer      Envoyer à un ami     

travailler avec des alcooliques



Membre depuis le 17/08/2006
36 messages

Posté :

Bonjour, je suis assistante sociale, et travaille tous les jours avec des personnes alcooliques -non que ce soit ma spécialité, loin de là, mais c'est la population la plus fréquente à mon travail. C'est là que je me pose des questions : comment soutenir sans materner? Comment aider sans rendre dépendant? Faut-il les soutenir à tout prix, quand ils traversent une période difficile de conscientisation, et être là malgré les rechutes, les rejets de toute aide? Je pense à deux alcooliques que je suis, qui ont décidé d'aller aux AA -ce qui est extrêmemnt positif, donc, qui y ont été, puis qui font tout, dirait-on, pour repousser toute aide à présent. Ne se présentent plus à leur travail, ne se nourit pas pour l'un d'eux, ne me contacte plus.. Que doit-on faire alors? Les soutenir au delà de tout? Etre là même s'ils ne veulent pas de nous? Que faire pour être le plus productif possible? Merci de m'aider, je suis dans le brouillard total. Si vous avez aussi des lectures à me conseiller.. Merci pour tout.



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :

Vaste question que vous posez là. Tout dépend du cas par cas.

Les soutenir au delà de tout...oui et non, il faudrait que ces personnes aient qd même envie de se responsabiliser un peu.
Qu'elles comprennent, ben , que si elles ne bougent pas, certaines aides vont disparaitre.

Les diriger vers un travail psychothérapeutique peut-être...qu'elles aient le désir de prendre leur vie en main
Qu'elles aient le désir de mettre des mots dessus

Essayer de mettre en place des tâches minimes parce que la personne alcooolique, sa réinsertion, malheureusement, elle n'y croit pas non plus.

Et puis, avec elles, si il le faut, reconnaissez vos limites. Le travailleur social n'est malheureusement pas une bonne fée avec une baguette magique.
Lorsque rien n'avance, il n'est pas nécessairement responsable.


Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :

QQ livres:

-"Le dernier pour la route" Hervé Chabelier,ed.pocket

-"le sujet alcoolique" Michel Legrand

-l'alcoolique en famille, J.P.Rousseaux, De Boeck editeur


Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



Membre depuis le 17/08/2006
36 messages

Posté :

Merci; qu'il est difficile de constater que nous ne sommes pas détenteur d'une baguette magique..
Je vais essayer de plus les responsabiliser en leur donnant des tâches accessibles, pas inatteignables, pour déjà améliorer leur image d'eux-mêmes, comme aller directement au CPAS plutôt que téléphoner pour eux, ce sera déjà ça.
Les deux premiers livres cités, je les ai déjà lus, mais l" dernier m'intéresse.
Si vous, Françoise, ou qui que ce soit d'autres a encore d'autres idées de bouquins.. Je suis partante!
Merci à vous.



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :

petite info: Monsieur M.Legrand avait mis sur place à LLN (UCL), un atelier d'histoire de vie pour des personnes souffrant d'alcoolisme. Peut-être le poursuit-il encore ?

Michel.Legrand@psp.ucl.ac.be


Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



Hainaut

Membre depuis le 22/06/2006
258 messages

Posté :

MONJAUZE, La part alcoolique du soi, Dunod.
Un très bon livre...

Bien à vous



femme

Membre depuis le 23/12/2009
13 messages

Posté :

"Le dernier verre" du Docteur Olivier Ameisen qui est plus un témoignage et une nouvelle piste de traitement (médicamenteux) pour les patients alcooliques.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus