9
Imprimer      Envoyer à un ami     

Un gros ras le bol dans ma recherche d'emploi



Manage
femme 40 ans

Membre depuis le 27/10/2014
3 messages

Posté :

Bonjour, je suis actuellement à la recherche d'emploi (enfin ça dure depuis des années) et ça commence à me saouler franchement.. J'ai un CESS en Gestion-Distribution + une attestation de réussite formation Forem aide-ménagère + une attestation réussite communauté française en tâches administratives.

Je recherche donc en vente, secrétariat, employé administratif, aide-ménagère, repasseuse et réceptionniste-téléphoniste.

Cependant les réponses sont toujours les mêmes : aucune expérience, pas de permis ou alors trop qualifiée..

Comment voulez vous ne pas être découragé.. Je perds mon chômage cohabitant en janvier, je vais devoir me mettre à la charge de mon compagnon et le cpas de ma région ne veut pas nous aider car mon compagnon travaille et gagne 1400€ par mois (pour mon cpas vivre à 4 avec 200€ par mois c'est largement suffisant (courses + rhabillement + santé) )


Marre de pas trouver du boulot car soit j'ai pas d'expériences, soit je suis trop qualifiée, soit j'ai pas le permis...grrrrr comment faire



femme 30 ans

Membre depuis le 27/10/2014
5 messages

Posté :

Bonjour,
je peux comprendre votre ras le bol, je suis diplômée depuis juin et je n'ai encore rien trouvé. J'ai beau postuler je ne reçois aucune réponse (même du négatif), tout mes courriers restent sans réponse et moi c'est cela qui m'ennuie je préférerait encore avoir une réponse négative que rien du tout ...



Manage
femme 40 ans

Membre depuis le 27/10/2014
3 messages

Posté :

oui c'est vrai que ne pas avoir de réponses c'est énervant aussi...nous on paye des timbres ou des coups de fils pour postuler..ils pourraient payer aussi pour nous répondre

Marre de pas trouver du boulot car soit j'ai pas d'expériences, soit je suis trop qualifiée, soit j'ai pas le permis...grrrrr comment faire



Clermont (Lg )
femme 61 ans

Membre depuis le 02/08/2013
19 messages

Posté :

J'ai 53 ans et un parcours professionnel un peu plus long que le vôtres en tant qu'éducatrice (j'ai aussi travaillé en crèche). Depuis plus d'un an au chômage, je viens d'entreprendre la formation "oser être soi", avec l'asbl " Grappa" qui nous aide à clarifier notre projet professionnel et à nous ré-orienter vers une branche qui nous "botte" vraiment. J'ai envie de créer une coopérative pour les femmes, afin de nous soutenir mutuellement et je vais présenter mon projet à une rencontre d'entrepreneurs à Gembloux prochainement (site ImpulCERA). Alors, je vous encourage à oser faire profondément ce que vous aimez en vous associant à d'autres personnes pour créer une dynamique plus vivante et vibrante qui attirera des clients potentiels. CROYEZ EN VOUS et n'attendez plus rien de l'extérieur! (d'ailleurs, la preuve, c'est qu'il vous lâche, ou ne vous répond pas). Il existe des couveuses d'entreprises pour démarrer un projet en toute sécurité, en gardant son chômage le temps de mettre le pied à l'étrier. Bon décollage!



Ixelles
femme

Membre depuis le 20/05/2011
3 messages

Posté :

Bonjour,
il existe des ateliers de recherche active d'emploi ARAE organisé par Actiris sur Bruxelles et par le Forem sur la Wallonie. Il y a une revue du CV des lettres de motivations, des simulation d'interview, un bilan de parcours professionnel - bref une préparation pour trouver le job qui est fait pour vous.
C'est en groupe, et il y a une dynamique de soutien, d'encouragement - l'entraide peut faire la différence en ces temps-ci.
Courage, il existe beaucoup de structures d'aide en Belgique comparé aux autres continents. Vos efforts vont porter leurs fruits, il suffit d'un "oui" parfois précédé par beaucoup de portes qui restent fermées.
Belle journée à vous sourire




Membre depuis le 05/03/2014
1 message

Posté :

Bonjour,
Après plus de 20 ans en tant qu'indépendant dans le commerce, je cherchais un travail en tant qu'employé administratif dans le social. Impossible de convaincre, comme vous, pas de réponses à mes lettres et mes envois de cv. J'ai eu l'occasion de faire un ARAE (Atelier de Recherche Active d'Emploi) et j'ai trouvé un travail 5 JOURS après avoir fait ce stage (en postulant pendant le stage, depuis la Mission Locale d'Ixelles). On vous apprend à être beaucoup plus actif pour cette recherche, de mieux cibler les annonces qui vous correspondent, de mieux rédiger vos courriers et votre CV qui doivent tous les deux être personnalisés pour chaque annonce, de téléphoner aux employeurs avant de postuler pour vous renseigner sur la société, de téléphoner après envoi de votre lettre et CV pour essayer de décrocher un entretien d'embauche, bref, on vous y apprend le "métier" de chercheur d'emploi, je devrais même dire de "trouveur" d'emploi ! Si vous n'avez aucune réponse à vos courriers, faites-vous conseiller, montrez vos lettres de motivation et votre CV à des personnes spécialisées, ça en vaut la peine, résultats garantis ! Bonne chance à tous ! Et encore un tout grand merci à la Mission Locale d'Ixelles qui m'a permis de trouver ce boulot fin 2009 ! - Xavier - 1030 Bxl




49 ans

Membre depuis le 23/10/2014
1 message

Posté :

Bonjour, après 13 ans dans le social, je cherche depuis 1 an et demi, également dans l'administratif, agent d'accueil. J'ai participé à un atelier de la Mirena (mission locale d'emploi) au début en me disant "A quoi ca va servir"!! et bien comme expliqué dans les messages ci-haut, c'est une totale remise en question (privée et professionnelle) et un reboost complet. Maintenant suivi en job-coaching de groupe, j'ai déjà obtenu des entretiens d'embauche (ce qui est déjà très positif) uniquement du fait du changement de mes lettres de motivation et C.V. Ils vous préparent aussi très bien à un entretien d'embauche. Très très constructif....... Bonne chance et ne pas oublier, la roue tourne, pour tout le monde !



Membre depuis le 09/09/2014
19 messages

Posté :

Bonjour
J avais un chômage de longue durée et j'ai été heureuse de trouver enfin un emploi PTP d aide aux instituteurs maternels mais seulement une année scolaire, j'avais vraiment envie de m'en sortir (du chômage).. J'avais encore droit à 14 mois de travail sous ce statut mais malgré toutes mes lettres, ma motivation, je n'ai rien trouvé. Le plus moche c'est que des emplois sont disponibles (à 500m de chez moi par exemple) mais ils voulaient des personnes d'une commune au taux de chômage de 20% pour les primes donc moi juste à coté c'est niet, dans des écoles communales aussi mais pas de bol si on n'a pas de piston ce n est pas pour nous.. Je me suis de suite inscrite à quelques formations (vente à plurielles Lièges, surtout psq ils aident quelques personnes à retrouver un emploi, proposent des offres mais rien) je me suis retrouvée face à des personnes qui devaient juger ma motivation (qui devraient changer de job) ensuite inscrite à une formation en bureautique en vue d'une formation de cariste (histoire de bien maitriser les outils informatiques) on m'avait assuré d'une place en avril 2015, puis non... appel cet ap midi, trop d'inscrits..J'ai les conditions ACTIVA, je donne droit à un employeur à 1000 euros de réduction de cotisations durant presque 5 ans, 30 mois de salaire (500 euros) et pas moyen de trouver. Je ne cherche pas compliqué "aide administrative PTP" "aide aux instituteurs PTP".."réassortisseuse" "agent de sécurité" mais impossible de trouver..J'ai pourtant une voiture, je sais me déplacer, une bonne condition physique, une présentation "normale" .. et 45 ans. J'essaye de trouver via les aide à l'embauche...On nous parle des mesures en matière de chômage qui vont se durcir mais on fait comment si on ne trouve ni d'emploi, ni de formation, on se suicide ? Mon "fiancé" avec qui je ne vis pas , lui est ingénieur et a perdu son job.. Super année qui s'annonce.. Le problème du marché du travail, les pistons, si on en a pas on exige de nous, bien plus que de la motivation, bien plus de ce qui est nécessaire pour le job.. L avenir ça sera d aller faire du travail d'interet général, on va nous punir de ne pas trouver d'emploi, de ne pas avoir de piston ou de relations pour en trouver..


Pour les ateliers de recherche active d'emploi A. J'ai été y faire un tour (avant de trouver mon dernier emploi seule, ) j'ai été fort déçue.. Dès l'entrée que des "noirs" et Indiens affalés dans les fauteuils de la salle d'attente, j'étais la seule blanche.. Pour mon rdv pas mieux, on ne pouvait rien me proposer, juste regarder mon cv, me donner un second rdv un mois plus tard.. Je ne m'y suis pas éternisée..



Membre depuis le 31/10/2014
159 messages

Posté :

Bonjour Val2riie,
En effet, la formation que l'on vous conseille vous ouvrira peu de portes puisque ce titre ne vous permet d'être engagée qu'en centre de Planning familial (et certains engagent préférentiellement des psychologues pour le même boulot!). Il faut encore y ajouter par la suite des formations à l'écoute et/ou en psychothérapie de plusieurs années (à vos frais), quelle que soit l'orientation thérapeutique que vous choisissez. Vous pourrez surtout travailler comme indépendante en consultation...
Bref, drôle de réponse de la part d'un conseiller d'orientation...
Allez peut-être voir du côté du SIEP et du CEDIEP pour trouver des idées?
Il y a aussi des métiers d'artisanat que peu de gens connaissent...
Bon courage clien d´œil
V.
Bon courage



Membre depuis le 03/03/2019
2 messages

Posté :

Merci, pour ma part je m'expatrie car j'en ai marre de la France : ce sera Thaïlande, Vietnam ou Cambodge : Movetoasia.com m'aide à trouver les informations sur ce que je cherche sourire


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus