19
Imprimer      Envoyer à un ami     

université ou haute école.?

Page  02



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :



Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :



Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :



Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



Braine-l'Alleud
homme 39 ans

Membre depuis le 16/12/2007
90 messages

Posté :

Hum. Pas sûr que dans les amphis "On" dise(nt) que la majorité ne trouvera rien ou au mieux un job d'éducateur. Pour ma part, je ne l'ai jamais entendu, mais, au final et en effet, je connais un nombre grandissime et grandissant de diplômés aux chômage ou faisant un travail qui n'a rien à voir. Principalement des filles évidemment, il y en a bcp trop.
J'ai appris l'existence de la Commission la dernière année, et certains n'en ont peut-être même jamais entendu parlé, pareil pour la Fédé... L'université (ULB en l'occurence), en espérant que ça ait changé, ne divulgue quasi aucun renseignement de ce genre, et laisse derrière elle plein de déçus, de dégoûtés voire de déprimés graves...

CA IL VAUT MIEUX LE SAVOIR !!

Alors, pour finir, pour faire psy quelle que soit la filière, il faut nécessairement être un peu fou, sentir qu'on est fait pour ça, douter qu'on est fait pour ça, se former, avoir envie de perfectionner ses talents...

Le choix spécifique entre unif ou haute école c'est une question de feeling personnel, de cadre, d'environnement aussi.

A 18 ans, on peut tjs faire des erreurs, ça sert aussi dans sa vie. Les parcours trop linéaires bof bof...

Good choice !


Bruno Conem Psychologue
5, rue Longue
1420 Braine-l'Alleud
0493/63.98.87
http://bconempsy.hautetfort.com



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :



Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



Liège
femme

Membre depuis le 20/02/2006
1234 messages

Posté :



Psychomotricité, Autisme et Psychose chez l'enfant.
Soins précoces et prévention. Quelle pratique pour le psychomotricien ?
Liège, le 26 Avril 2013
www.airelibreasbl.be



Braine-l'Alleud
homme 39 ans

Membre depuis le 16/12/2007
90 messages

Posté :

Oui, question de statistique, mais pas seulement, certains services (si ils ont la chance d'avoir plusieurs postes), et ils ont bien raison, apprécient avoir un homme et une femme.

Je suis ravi si les profs commencent à expliquer honnêtement la réalité du métier.


Bruno Conem Psychologue
5, rue Longue
1420 Braine-l'Alleud
0493/63.98.87
http://bconempsy.hautetfort.com



femme

Membre depuis le 21/02/2006
188 messages

Posté :

"J'ai recommencé ma première et ma deuxième.....Les cours sont fort abstraits et il faut s'accrocher pour les travailler tous les jours."

je pense en effet aussi que le choix entre l'unif et les hautes écoles est une histoire de gout personnel en effet, l'un est plus accès vers la pratique que l'autre, même si à un moment donné l'unif va donné aussi l'opportunité d'avoir cet accès à la pratique mais bien plus tard alors en effet si vous êtes friant d'en venir vite au fait! de voir si vous êtes vraiment fait pour cela il est clair que le graduat (nouvellement bachelier professionnalisant) est plus direct comme on dit! mais comme ne pensez surtout pas que le graduat sera plus simple que vos deux candi ou vos trois premières années de bachelier, vous pourriez être très étonné de son niveau d'exigence alors si vous vous plantez à l'unif le passage en graduat ne va pas nécessairement se passer les mains dans les poches!!! et là aussi vous serez obligé de travailler vos cours plus que régulièrement car il y a énormément de travaux à rendre toute au long de l'année croyez moi...



homme

Membre depuis le 07/04/2009
65 messages

Posté :

Bonjour.

Moi, je crois qu'il n'y a pas UNE bonne solution, mais que cela dépend de chacun.

Les objectifs de la formation du baccalauréat de type court ou de celui de type long sont différents : l'un est axé sur la théorie uniquement, et pas seulement en psycho (en stat, en philo, neurologie,...), l'autre allie harmonieusement la pratique à la théorie. Si on préfère un aspect plus pratique dès la 1ère, le type court conviendra mieux. Si on préfère bloquer beaucoup de héorie pour avoir des bases solides, rien de tel que l'unif !

Autre aspect : à l'unif, les cours sont donnés en gand auditoire, dans les Hautes Ecoles, il y a souvent des groupes moins importants et on y est moins anonyme.

En ce qui concerne la formation qui ne se termine pas avec le diplôme, c'est exact. Il ne faut pas oublier qu'on apprend aussi par la pratique, par la réflexion sur celle-ci, par les réunions d'équipe.

CE qui compte aussi beaucoup dans le métier (et qu'on n'apprend ni à l'unif, ni à la haute Ecole), c'est la façon d'entrer en contact, de permettre au consultant de se sentir acueilli, à l'aise pour parler, écouté, respecté,...




Membre depuis le 15/09/2016
3 messages

Posté :

Bonjour Djen
Je ne sais pas si ça va t’aider, mais je connais un site ou tu pourras trouver des informations intéressantes à ce sujet, c’est http://www.spirivie.com/psychotherapie/psychologie-clinique.html
Bonne recherche
À bientôt


Page  02

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus